Logo Koaci
 
 
 
COTE D'IVOIRE : Concert Mandingue à Abidjan : Le grand bal des Kouyaté !
 
COTE D'IVOIRE - ABIDJAN LE 5 JUILLET 2012 © koaci.com - Le vendredi 14 Septembre 2012, Abidjan vivra un évènement de taille ; la grande soirée de l’intégration africaine, dénommée le « Grand Sumu de l’Intégration » 2eme édition.

Il s’agit du plus grand concert mandingue Search concert mandingue qui réunit chaque année les meilleurs griots Search griots d’Afrique. Cette année, honneur est fait à la famille « KOUYATE ». en effet les meilleurs griots Search griots « KOUYATE » du moment seront sur les bordures de la lagune Ebrié pour magnifier la paix entre les peuples. Les artistes vedettes seront MAH KOUYATE N°2 du Burkina Faso, de la grande cantatrice malienne FATY KOUYATE et de son jeune frère GAOUSSOU KOUYATE qui l’accompagnera à la guitare. Plusieurs autres « KOUYATE » sont également attendus du Sénégal, de la Guinée, de la Côte d’Ivoire…

Pour les organisateurs désormais chaque Sumu (concert des griots) verra la participation d’une grande famille de griot. Il faut rappeler qu’à part les « KOUYATE » qui représentent la classe noble des griots, il existe plusieurs autres familles griottes notamment les « DIABATE », les « SOUMANO », les « DRAME » etc.

Kifack, KOACI.COM ABIDJAN, copyright © koaci.com
 
 
8529 Visit(s)    6 Comment(s)   Add : 05/07/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Dabakala
 
La dioulaterie dans toute sa splendeur.
 
 
 
See his contributions LE Gle
 
 Vrai qu’on a oublié les …SOUMARE. Nous en avons eu un illustre pendant 10 années de souffrance sous le « doux manteau » d’un woudy. Alors je me demande comment le sinistre et sectaire individu qui s’illustre aussi négativement ci-dessus le qualifierait. Vaut mieux se taire surto...
 Vrai qu’on a oublié les …SOUMARE. Nous en avons eu un illustre pendant 10 années de souffrance sous le « doux manteau » d’un woudy. Alors je me demande comment le sinistre et sectaire individu qui s’illustre aussi négativement ci-dessus le qualifierait. Vaut mieux se taire surtout en position de faiblesse. A l’évidence. J'attends la suite.
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
Tu fais partie de la dioulaterie. C'est aussi cela être sectaire. On regrettera le zouglou, qui brasse les populations du nord au sud, de l'est à l'ouest. (C'est comment comment, il est sur terrain, devant, c'est maïs !!!) YAKO.
 
 
 
See his contributions moi-meme
 
J'aime bcp ce genre musical.
 
 
 
See his contributions Waat
 
Et comme le genre est d,origine Dioula, elle n'aurai pas droit a son festival (sans etre taxer de tribal...). Vraiment Dab ....
 
 
 
See his contributions Dabakala
 
"avoir droit a son festival" ? Le mot "droit" est a prendre ici dans tout sons sens et sa valeur. Pour un peuple qui represente 25% de la population essentielle ivoirienne et 40% dela population ivoirienne toute origine confondue, parler de "droit" ici impliquerait que les 60 aut...
"avoir droit a son festival" ? Le mot "droit" est a prendre ici dans tout sons sens et sa valeur. Pour un peuple qui represente 25% de la population essentielle ivoirienne et 40% dela population ivoirienne toute origine confondue, parler de "droit" ici impliquerait que les 60 autres pourcent le revendiquerait egalement et legitimement. La musique etant un moyen d expression et de manifestation, politique, social, culturel et sentimental, on comprend bien pourquoi d autres peuples, en ce jour auront largement moins de "droits" que celui que tu appelles dioula, l emprise politique autoritaire du pouvoir actuel aidant. Mais ici n est pas le propos. Je me permets de redeclarer ce que je pense, tout en me foutant des complexes eventuels developpes en face et totalement deplaces (waat, le Gle), car personne ne sait si j affectionne ou pas ce genre musical. A titre de rappel, la "dioulaterie" fait partie de l ivoirite et je ne peux qu en etre fier, vu sous cet angle, meme si les autres peuples ne pourront pas s exprimer a travers leur art, car tout est politise en ce moment. Ce ne sont pas les chanteurs de zouglou (en exil en general) qui me contrediront, ou alors l avocat du peuple Billy Billy, tres prolixe et critique sous Gbagbo et desormais sans saveur et sans teneur sous HAHO, on comprend pourquoi. Mais tout ceci ne nous empechera pas d admirer les couleurs et les sonorites mandingues en attendant. Oui, la dioulaterie, dans sa splendeur.
 
 
Read more
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login