Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire : Conflits fonciers à Attiekoi, après son installation, la nouvelle chefferie se saisit du problème et promet d'y remédier
 
Nanan Djombo Valentin dimanche à Attiekoi Search Attiekoi (ph KOACI)

© koaci.com – Lundi 17 Décembre 2018 – Les nombreux conflits fonciers auxquels s'est vu confronté le village d'Attiekoi, dans la sous-préfecture de Brofodoumé Search Brofodoumé (District d'Abidjan) sous l'ancienne chefferie, pourraient être évacués dès le premier trimestre 2019. Du moins, c'est ce qu'a fait savoir à KOACI, Nanan Djombo Valentin, le nouveau chef dudit village.

Issu de la génération Djougbo,le nouveau chef succède à Atsin Logbou Marc:« L'équipe sortante a été confrontée à beaucoup de problèmes .Beaucoup de personnes ont été expropriées de leurs terres, même des terres qui appartiennent au village ont été mises en location ainsi que des conflits terriens qui demeurent à ce jour .Nous allons voir ensemble les raisons qui ont empêché l'équipe dirigeante précédente de venir à bout de ces problèmes et essayer de les évacuer avant le.premier trimestre 2019 », a rassuré Nanan Djombo dès sa prise de fonction. C'était au cours de son intronisation dont la cérémonie s'est déroulée le vendredi 07 décembre 2018, sous la supervision du doyen de la génération Gnando.

Sa mandature ,la chefferie montante promet la placer sous le sceau de l'unité, la réconciliation et le développement .<< Depuis peu,il n'y a pas de mutuelle de développement dans notre village .Ainsi le premier pas que nous allons poser est de mettre ensemble tous les cadres et tous les fils du village qui ont été divisés sous les précédents chefs.>>, ont promis Nanan Djombo et son équipe.

Et de poursuivre.<< Après cette réconciliation, nous allons poser les pas réels du développement .Nous sommes à 10 minutes d'Abidjan, pourtant nos femmes continuent d'aller au marigot. Ce n'est pas normal et nous comptons régler très rapidement ces problèmes d'adduction en eau potable.>>. Le désormais garant des us et coutumes qui entend mener sa nouvelle mission avec ses prédécesseurs, s'est voulu plutôt clair : « Nous ne sommes pas venus pour faire la chasse aux sorcières et n'allons regarder en arrière. Mieux, nous allons avancer et souhaitons que nos prédécesseurs nous comprennent et acceptent de répondre à notre appel. Toutefois, nous les solliciterons. Cela pour qu'ensemble nous réfléchissions à l'émergence du village. », a conclu Nanan Djombo Valentin.

Kouamé
 
 
7105 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 16/12/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login