Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: Dernier samedi de l'année de «jour de marché» à Zuenoula
 
Samedi à Zuenoula

© koaci.com– Samedi 29 Décembre 2018 –  Les habitants de cette localité sont habitués à la coutume du samedi "jour de marché". Dernier samedi de l'année 2018, au marché Search marché de cette localité, c'est l'affluence des derniers jours.

Zuénoula (centre-ouest), région de la Marahoué. Ici, Zuénoufla est la véritable appellation de cette ville chef-lieu de commune, de sous-préfecture et de département.

Les samedis ont une particularité pour les habitants de Zouenoula. Les samedis sont les "jours de marché" dans la localité où autochtones gouros, allogènes et allochtones se retrouvent pour vendre ou acheter.

Samedi 29 décembre 2018, un jour de marché Search marché particulier. C'est le dernier samedi de l'année 2018. Comme constaté sur place par KOACI, ce jour, le marché Search marché est plein à craquer.

Le marché Search marché a été pris d'assaut pour les derniers achats et les dernières ventes de l'année 2018. Un engouement de dernier samedi qui montre la ferveur des fêtes selon Boué Bi, un habitant de la ville.

"Généralement les samedis sont les jours de marché. Mais spécialement pour ce dernier samedi de l'année tout le monde va vouloir faire les derniers achats surtout pour la fête de fin d'année", explique-t-il.

Si pour certains, cette affluence profite aux commerçants, pour Maïmouna, il faut surtout faire attention à ces pickpockets qui affluent également les samedis au marché Search marché de Zuenoula.

" On a souvent beaucoup de vendeurs et de passants. Mais généralement peu d'acheteurs. Surtout il faut faire attention aux pickpockets de ce marché, j'en ai fait les frais un samedi", révèle telle.

Ce dernier samedi de 2018, femmes, enfants, hommes de Zuenoula Search Zuenoula se bousculent dans le marché, mais il n'en demeure pas moins que certains commerçants et commerçantes des stands de fortune du marché Search marché évoquent une baisse de leurs chiffres d'affaires au regard des années précédentes, les ivoiriens étant, de plus en plus sujets à plus de dépenses qu'avant en raison, entre autres, de la multiplication des offres commerciales qui s'offrent désormais à eux.

Jean Chrésus
 
 
7592 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 29/12/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login