Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire : Les explications de Guikahué sur l'annulation du BP du 17 juin et l'utilisation du logo du PDCI-RDA par le RHDP, Parti Unifié
 
Guikahué ce mercredi Abidjan-

© koaci.com – Mercredi 26 septembre 2018 - Deux jours après le conclave de Daoukro qui a marqué le retrait définitif du PDCI-RDA dans le projet du parti unifié, son secrétaire exécutif en chef était devant la presse ce mercredi.

Dans son propos liminaires transmis à KOACI par ses services, Maurice Kakou Guikahué, est revenu sur l’assignation en justice du PDCI-RDA par un cadre du parti, aux fins d’annulation du Bureau Politique du 17 juin 2018 et l’utilisation du logo Search logo du PDCI-RDA par le RHDP, Parti Unifié.

Concernant la première affaire, l’ancien ministre a fait savoir d’entrée que, c’est la première fois de l'Histoire de son Parti, un membre du Bureau Politique traduit en justice, le PDCI Search PDCI RDA, aux fins d'annulation du Bureau Politique du 17 juin 2018, avant d’expliquer.

« Cette affaire a été reportée au 31 octobre 2018, quand ce même membre du Bureau Politique a engagé une autre assignation, le 5 septembre 2018, devant le juge des référés, à l'effet de suspendre les décisions du 7è Bureau Politique, en attendant le jugement de fond.
Et fait grave, un juge a cru nécessaire de s'ingérer dans la vie et le fonctionnement des Partis Politiques, en ordonnant, le mercredi 19 septembre 2018, la suspension des décisions du Bureau Politique du 17 juin 2018, en violation totale de l'article 69 de nos Statuts qui dispose :"les décisions du Bureau Politique sont insusceptibles de voies de recours" et ce, après le rejet de toutes les exceptions pertinentes des avocats du Parti. Une première pour la Côte d’Ivoire, créant ainsi une jurisprudence dont les perspectives sont dangereuses pour la démocratie en Côte d’Ivoire », a déploré le député de Gagnoa.

Quant à la seconde affaire encore pendante à la justice, Guikahué et le PDCI Search PDCI continuent de s’insurger contre l’utilisation de notre logo Search logo par le RHDP, Parti Unifié et de dénoncer cette manœuvre de manipulation, d’intoxication, de désinformation, source de confusion dans l’esprit des militants du PDCI-RDA et des électeurs.

« Face à de telles pratiques, la Direction du Parti, après que la Commission Électorale Indépendante eut dit incompétente suite à sa requête, a saisi le juge des référés, à l’effet de faire droit au PDCI-RDA et de suspendre l’utilisation de notre logo Search logo régulièrement déposé auprès de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle(OAPI). Nous sommes dans l’attente du délibéré de cette affaire », a annoncé le conférencier.


Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
14738 Visit(s)    6 Comment(s)   Add : 26/09/2018
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions golokpan
 
Sur les traces de AFFI.
 
 
 
See his contributions very7
 
Le rdr , ce parti tribal des ressortissnts du nord associés aux mossi et autres immigrés de l'espace uemoa (burkina, mali et guinée) est un parti extrêmement dangereux pour la paix en CI. Seule l'union des vrais fils du pays peut sauver ce qui reste encore.
 
 
 
See his contributions paulalain
 
Grand merci @ golokpan.Au moins toi, tu te souviens l'histoire récente de la Côte-d'Ivoire. Guikahué, non.Aujourd'hui, l'ennemi de la Côte-d'Ivoire a seulement un peu changer de tactique. Hier, c'était par les armes qu'il s'était emparé du pouvoir, mais aujourd'hui, il fallait le...
Grand merci @ golokpan.

Au moins toi, tu te souviens l'histoire récente de la Côte-d'Ivoire. Guikahué, non.
Aujourd'hui, l'ennemi de la Côte-d'Ivoire a seulement un peu changer de tactique. Hier, c'était par les armes qu'il s'était emparé du pouvoir, mais aujourd'hui, il fallait le conserver à tout prix. Et pour se faire il faut utiliser l'intimidation, la peur, la division et la violence.
Il faut utiliser les institutions de la République pour faire taire toute déssidence et contraindre les adversaires politiques soit au silence ou à l'exil.

Aujourd'hui, c'est trop tard por le PDCI-RDA de dénoncer et de pleurnicher. Hier, ils n'avient ni dénoncer ni broncher. Au contraire, ils avaient approuvé les dérives dictatoriales de leur partenaire en optant pour le silence. Ils se sont réjouis du malheur des autres.

Hier, c'était le FPI et le MFA, mais aujourd'hui, c'est le PDCI.

Aujourd'hui, la machine compresseur d'Alassane Dramane Ouattara est lancée contre eux. Elle ne connaît ni répis, ni faveur: elle est inexorable.

Aujourd'hui, ni plainte, ni pleurs ne peuvent le contraindre à rebrousser chemin. Hier, le PDCI s'est fait complice de cette machine infernale,

Aujourd'hui, le doit faire face aux conséquences de son choix. On ne pactise pas avec le diable.
Hier, ils se sont tûs,
Aujourd'hui, il n' y a personne pour venir à leur aide.
Hier, ils ont semé le vent,
Aujourd'hui, ils récoltent la tempête

On ne pactise pas avec le diable.
 
 
Read more
See his contributions SoleildAfrik
 
Guikahoue, c'est maintenant que tu te réveilles toi? Je te trouve même encore somnolant. Réveille-toi vite deh!!!! Nous autres Gors avions vu ce danger de très, très, très loin, avant même les élections de 2010, et nous nous disions que vue le nombre de doyen au sein de PDCI, la ...
Guikahoue, c'est maintenant que tu te réveilles toi? Je te trouve même encore somnolant. Réveille-toi vite deh!!!! Nous autres Gors avions vu ce danger de très, très, très loin, avant même les élections de 2010, et nous nous disions que vue le nombre de doyen au sein de PDCI, la sagesse vous déconseillerait de cautionner le bradage et la destruction de votre pays. Mais hélas....

Vous n’avez pas dit que vous avez le cœur noir ? Quand Affi faisait mettre les gens prison, vous n’etiez pas la a le cautionner et en festoyer ensemle au RHDP? Tchrrrrrrrr !!!!!!!
 
 
Read more
See his contributions blackbeaute
 
Si le ridicule ne tue pas, le militantisme échappe à cette règle.Avant de dénoncer l’erreur du PDCI, chaque partie à sa part de responsabilité face aux années de malheurs que nous subissons aujourd’hui.Chronologie des faits : années 90 coalition de la gauche démocratique, le fr...
Si le ridicule ne tue pas, le militantisme échappe à cette règle.

Avant de dénoncer l’erreur du PDCI, chaque partie à sa part de responsabilité face aux années de malheurs que nous subissons aujourd’hui.

Chronologie des faits : années 90 coalition de la gauche démocratique, le front patriotique, le front du refus, le front républicain, 5 avril 1995 le FPI et le RDR signent un pacte après le coup d’État de 1999 c’est un cout d’état salutaire dixit Laurent GBAGBO donc arrêter un peu.

Se tromper est humain, persister dans son erreur est diabolique.
 
 
Read more
See his contributions ILLUSIONS PERDUES
 
Mr Adokaflê, tu as cousus ton habit ( nvelle constitution sur mésure) pensant le porter tt seul et maintenant tu te rends compte que c à la taille de tes adversaires ( HKB & LG ). pas de limitation d'âge à la magistrature suprême. voila aujrd'hui tte cette panique de "" laissons ...
Mr Adokaflê, tu as cousus ton habit ( nvelle constitution sur mésure) pensant le porter tt seul et maintenant tu te rends compte que c à la taille de tes adversaires ( HKB & LG ). pas de limitation d'âge à la magistrature suprême. voila aujrd'hui tte cette panique de "" laissons la place aux jeunes"" & ""mariage forcé RHDP""
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login