Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: Grogne sociale à l'université et contre la CIE, le FPI camp Affi N'Guessan prend position pour étudiants et abonnés
 
Le campus de Cocody lundi (ph)-

© Koaci.com – Jeudi 21 Juillet 2016 –La grogne sociale est marquée dans le pays par la crise universitaire et contre la Compagnie Ivoirienne de l’électricité (CIE).

De violentes manifestations ont éclaté lundi au campus de Cocody entre étudiants Search étudiants et policiers.

Mardi c’est autour des abonnés de la CIE Search CIE de manifester contre le coût des factures et la date limite de paiement. Pillages, dégâts matériels et corporels ont émaillé les deux incidents.

Dans une déclaration dont copie est parvenue à KOACI.COM, le Front Populaire Ivoirien (FPI) , de la branche Pascal Affi N’Guessan prend fait et cause pour les manifestants .

Selon le document, le chef de l’Etat n’a pas respecté son engagement de baisser le cout des factures comme promis le 1er mai dernier, avant de prévenir concernant la situation à l’université, que l'usage systématique de la violence et de la répression ne sont pas la solution aux graves crises qui minent notre pays mais traduisent plutôt son échec et son incapacité à trouver des solutions durables à celles-ci.

« Les populations ont été encore abusées. Alors qu'elles attendaient une baisse du montant de leur facture d'électricité, elles ont plutôt eu droit à une hausse significative de celle-ci. C'est ce qui explique les manifestations de colère contre, notamment, les agences de la CIE Search CIE à Bouaké, Yamoussoukro, Sinfra, Daloa et les dégâts matériels subséquents », a justifié Agnès Monnet Search Agnès Monnet la secrétaire générale, avant de se pencher sur la crise universitaire.

« Le Chef de l'Etat et son Gouvernement, qui, par ailleurs viennent en conseil des ministres du 20 juillet 2016 de prendre une série de mesures liberticides et de nature à alimenter la grogne dans les universités du pays. A cet égard, le FPI Search FPI rappelle au Gouvernement que l'usage systématique de la violence et de la répression ne sont pas la solution aux graves crises qui minent notre pays mais traduisent plutôt son échec et son incapacité à trouver des solutions durables à celles-ci. »

En conséquence le parti à deux têtes, « Condamne les violences et les arrestations arbitraires dans les cités universitaires ; Dénonce les mesures de suspension des syndicats et le déploiement sur le campus de l'armée et des forces de l'ordre ; Demande la libération sans immédiate et sans délai des étudiants Search étudiants interpelés et incarcérés dans le cadre de la crise des universités. »

« Exige du Chef de l'Etat qu'il tienne, pour une fois, ses engagements en annulant, sans délai, comme il l'a affirmé, la hausse des tarifs d'électricité ; Assure les organisations syndicales et de consommateurs de son entière solidarité et son engagement à lutter à leurs côtés contre ces flagrantes injustices et graves violations des droits de l'homme », conclu l’épouse de l’ex ministre Léon Monnet Emmanuel.

Face à la grogne des abonnés, la Compagnie Ivoirienne d’Electricité a repoussé la date limite de paiement des factures du mois de juillet au 12 septembre prochain.

Pour ramener une paix durable à l’université de Cocody, le gouvernement a décidé de maintenir la présence des forces de l’ordre sur le campus et d’interdire toutes activités syndicales sur les lieux.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
11699 Visit(s)    5 Comment(s)   Add : 21/07/2016
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions tomas
 
ce communiqué du FPI n'est pas surprenant puisque ils sont pour le désordre orchestré par les étudiants.même pas un mot pour condamner la barbarie des étudiants. c'est pourquoi le RHDP n'a pas menti en disant que des mains obscures se cachent derrière cette frange d’étudiants. tr...
ce communiqué du FPI n'est pas surprenant puisque ils sont pour le désordre orchestré par les étudiants.même pas un mot pour condamner la barbarie des étudiants. c'est pourquoi le RHDP n'a pas menti en disant que des mains obscures se cachent derrière cette frange d’étudiants. trouve t on normal de casser le peu pour avoir le plus? vraiment nos opposants ne savent pas que eux mêmes ont dirigé ce pays. pour la cie ce sont des vandales et non des marcheurs . quand on marche on sait d’où on part pour aboutir à ou. mais là on saccage les équipements de travail parce la facture du courant est élevée et demain quand il y'aura les coupures intempestives on va se plaindre à qui puisque les bureaux sont détruits.ceux qui soutiennent ces agresseurs sont eux mêmes des voleurs et aussi des bandits.rien ne justifie les différentes casses.
 
 
Read more
See his contributions SRIKA BLAH
 
Je le repete encore. : " entre Gbagbo et Ouattara qui est le plus BOULANGER- CAMÉLÉON, ROUBLARD, TRIBAL" ??
 
 
 
See his contributions bamba
 
Srika blah,la réponse est là!! Ado est plus roublard et boulanger que Gbagbo ,lui il ment a la télé pendant des discours solennelle et est toujours surpris par des mesures que lui meme encourage
 
 
 
See his contributions hebergerdocs
 
j'ai aimé "...le parti à deux têtes" ! looooooooooooooooooooooooooool
 
 
 
See his contributions SekaArmand
 
Pour que cette affaire de facture soi reglée, c'est d'annuler cette facture! La cie a repoussé la date au 12 septembre mais ce que les ivoiriens oubient est qu'une autre facture arrive en fin août, donc on aura 2 factures à payer. Le mieux c'est d'annuler sinon ça ne sera pas ...
Pour que cette affaire de facture soi reglée, c'est d'annuler cette facture! La cie a repoussé la date au 12 septembre mais ce que les ivoiriens oubient est qu'une autre facture arrive en fin août, donc on aura 2 factures à payer. Le mieux c'est d'annuler sinon ça ne sera pas bon! Les memes choses vont se repeter.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login