Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
COTE D'IVOIRE: MINISTERE DE LA SANTE ET INFAS : silence, ici on escroque !
 
ACTUALITÉ INFO NEWS COTE D'IVOIRE:: ARTICLE DE LA RÉDACTION DE KOACI EN COTE D'IVOIRE ::

© koaci.com - Émanant de sources proches et confidentielles, l'escroquerie intellectuelle serait cautionnée par un silence absolu dans cette institut.

L'appareil sanitaire à l'institut formation des agents de santé (INFAS) sise au centre universitaire de Treichville Search Treichville serait en net déphasage. En lieu et place de la formation des agents de santé, cet appareil est en train de bâtir un cadre idéal pour l’enrichissement sans retenue des enseignants Search enseignants de santé et peu importe la manière.

Selon les confidences d'un étudiant en fin de cycle, les réalités rencontrées dans cette institut explique à peu près les mauvais comportement des agents de santé( infirmiers; sages femmes; techniciens supérieur de santé) dans les hôpitaux.

Et au constat, on ne dispense plus les cours sur le tableau noire. Tous les cours sont résumés dans des documents. Des tranches de 30 à 40 pages, comportant des bouts de cours suffisamment résumés et ce, avec de sérieuses erreurs de confection, tous les agents de santé en formation sont obligatoirement servis à 3000 frs cfa avec l'aval des responsables de ladite institut.

Ajouté à cela, voici un exemple plus concret : les documents et supports de cours sont vendus à environ 700 étudiants. Automatiquement, 2.100.000 frs cfa entrent dans les poches de chaque enseignant en considérant qu'il y a 23 matières donc 23 enseignants.

""Ici ce n'est pas l'armée, mais vous n'êtes pas loin de l'armée"". Voici de telles intimidations calquées dans l'esprit de ces étudiants qui ne seront jamais libre de refuser tout achat.

Toujours selon les confidences, les étudiants de l'institut de formation des agents de santé (INFAS) sous la tutelle du ministère de la santé souffrent du manque de paiement des bourses. Des manquements graves qui trainent depuis environ 7 mois avec des cumuls.

Récemment, l'initiative de grève menée, fut dispersée par une police impitoyable et une administration muette.

"Jusqu'à ce jour, les promotions arrières subissent continuellement la boulimie d’enrichissement des enseignants Search enseignants dans un atmosphère où toute revendication est récompensée par un renvoi systématique et approuvé par le ministère de la santé publique"". nous renseigne cet élève infirmier en fin cycle.

Aujourd’hui, les ivoiriens se plaignent de la mauvaise prestation des médecins et infirmiers dans les hôpitaux. Force est rassurer tous les plaignants que la mauvaise prestation et le mauvais comportement est l'une des discipline enseignée dans cette institut.

chut !!! silence, ici on rackette.


Adriel, KOACI.COM ABIDJAN, copyright © koaci.com
 
 
26405 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 21/12/2011
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login