Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: «Mutinerie» à Bouaké, situation toujours tendue, véhicules arrachés et pillages des commerces (témoins)
 
-© koaci.com– Vendredi 06 Janvier 2017 -Comme nous l’indiquions dans un précédent article, un soulèvement des hommes en tenues dans la ville de Bouaké Search Bouaké (centre) a été signalé à KOACI.COM.

Click to enlarge
Côte d'Ivoire: «Mutinerie» à Bouaké, situation toujours tendue,  véhicules arrachés et pillages des commerces (témoins)
Les corridors nord et sud ont été bloqués par les «mutins» qui y tiraient à l’arme lourde, ainsi que des tirs sporadiques entendus au 3è bataillon.

Selon nos dernières informations, les militaires assimilés aux ex-combattants, qui n’ont toujours pas donné les raisons de leur colère, s’adonneraient aux pillages Search pillages des commerces et arracheraient les véhicules des particuliers.

Nous apprenons également que les certains seraient au volant des engins roulants de la police nationale.

Les rumeurs d’un mouvement d’humeur des soldats démobilisés avaient envahi la capitale du Gbèkè en décembre dernier, avant que les autorités administratives et militaires n’entament une tournée de sensibilisation auprès des populations.

Toutes nos tentatives pour l’heure, afin de joindre la hiérarchie sécuritaire de Bouaké Search Bouaké pour en savoir plus sur ce énième soulèvement des « démobilisés », sont restées vaines au moment où nous publions.

Donatien Kautcha, Abidjan

Vous êtes abonnés Orange en Côte d'Ivoire, recevez les infos exclusives de koaci.com en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)

 
 
44847 Visit(s)    5 Comment(s)   Add : 06/01/2017
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Sugar Sylla
 
Quand est ce que Bouaké, une des villes martyres de la Côte d’Ivoire va-t-elle connaître sa quiétude et sa belle ambiance d’antan chantées par l’OFI ? Cet énième soulèvement des militaires après les manifestations de juillet dernier consécutifs à la double facture de la CIE ne so...
Quand est ce que Bouaké, une des villes martyres de la Côte d’Ivoire va-t-elle connaître sa quiétude et sa belle ambiance d’antan chantées par l’OFI ? Cet énième soulèvement des militaires après les manifestations de juillet dernier consécutifs à la double facture de la CIE ne sont pas du tout faits pour attirer les investisseurs et bailleurs de fond dans notre cher pays. Surtout pour Bouaké qui a d’énormes difficultés pour sortir de la profonde léthargie économique créée par la crise militaro-politique de 2002. La multinationale de recherche agronomique AfricaRice (ex-ADRAO) qui avait amorcé son transfert de Cotonou depuis Septembre 2015 d’abord à Abidjan, ensuite plus tard dans le courant de Septembre 2016 à Bouaké risque de freiner ce processus de retour à Bouaké. Il faudrait écouter ces militaires et satisfaire certaines de leurs doléances dans la limite du raisonnable. Mais pas question de 5 millions et une villa duplex pour chaque militaire comme rapportés par certains médias occidentaux ce matin. Par contre certains actes que poserait le gouvernement pourraient décanter la situation. Par exemple, dans le courant de 2017, le PRADO et son gouvernement pourraient d’abord réhabiliter les camps et cités militaires et gendarmes de Bouaké complètement détruits à Bouaké. Ces infrastructures détruites et à réhabiliter concernent l’ENSOA, l’EFA, la base aérienne, le camp commando d’Ahougnanssou, la cité Douanes de Dougouba, le camp et la cité des GSPM, etc. Ces actes forts du gouvernement pourraient faire dissiper une grande partie de ces mauvaises humeurs des soldats. En plus, les réhabilitations de ces infrastructures vont embellir la ville de Bouaké, et faire disparaitre les derniers stigmates hallucinants de la grave crise militaro-politique de 2002 avec son corollaire de malheurs et de très mauvais souvenirs. Merci.
 
 
Read more
See his contributions Liberty Chairman
 
Qui aime bien, châtie bien!!! La Branche Armée des RATS, VONS-VONS célèbres Rebelles devant l'Eternel, en action. Qui TUE PAR L'EPEE, PERIRA PAR SES PROPRES RATONS!!! Bon debut de 2017.
 
 
 
See his contributions bamba
 
Jordi on a besoin que tu nous eclaircisse ohhhh, t'es collègues disent quoi
 
 
 
See his contributions XIX
 
"..je ne suis pas encore fini, je suis le meme ..." dixit Soro Guillaume, il y a quelques jours. De grace ne melez surtout pas la population civile a vos querelles de conquete et de preservation du pouvoir. Elle a assez souffert depuis 1999.
 
 
 
See his contributions dramani
 
@Jord-idiot, @mamandedja la pute, @suissd'abobo, au secoooooours !!!!!! Vous êtes où ? On a besoin de votre analyse d'adomoutons. Que disent vos collègues mutins? En tant que ex combattants vois pouvez nous informer mieux que RFi, f24 et la minable rti.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login