Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
COTE D'IVOIRE: Quand les musulmans rompent le jeune, les maquis reprenent vie !
 
COTE D'IVOIRE - ABIDJAN LE 20 AOÛT 2012 © koaci.com - Drôle de coïncidence depuis toujours à Abidjan Search Abidjan la capitale économique, quand la fin du jeûne musulman ravive continuellement l'ambiance dans les maquis et boites de nuit. Les maquis sont bondés de monde. Et l'atmosphère décrit partout les retrouvailles.

Et si le phénomène étonne parfois, c'est bien à cause de l'affiche que brandit le musulman dans sa définition. Aussi en rapport avec l'opinion communément admise, les musulmans seraient des personnes de foi qui se priveraient continuellement de l'alcool.

Mais le constat constitue sans cesse le paradoxe. Les maquis auraient plus de fidèles que les mosquées à la célébration de la fin du jeûne.

Habillés par les plus beaux boubous, on croirait qu'ils se seraient trompés de lieux sacrés. Ces musulmans envahissent les lieux profanes non pas pour évangéliser les âmes perdues, mais pour plutôt prendre part aux plaisirs de ce monde pourtant pointé du doigt par le saint coran.

Alors interrogées sur la question, les personnes ne cachent non plus leur ironie à propos du phénomène. Avec Madou jeune musulman se dirigeant vers un maquis à cette occasion ce dimanche 20 août, les mots et explications ne seraient pas soutenus par le Coran, car selon ce dernier, '' c'est comme ça, c'est juste la mode; le concept de la fête du ramadan''.

Pour Souley, même si les imams ne l'auraient en aucun cas conseillé, il n'aurait non plus condamné cet acte.

Et sur la question, les doyens de la religion ne peuvent que constater l'inconscience des jeunes et décrier le musulman moderne. '' Nos jeunes ne sont plus corrects dans la foi ''.


Adriel, KOACI.COM ABIDJAN, copyright © koaci.com
 
 
7007 Visit(s)    4 Comment(s)   Add : 20/08/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Moossou
 
Depuis l’or la majorité des clients de ces lieux de joies sont fréquentés par les jeunes musulmans, c'est pourquoi pendant les mois de jeûne ses activités sont au ralenti. Vous êtres sans ignoré que les interdits sont plus excitants que la norme.Cependant Dieu de rétribue chaque ...
Depuis l’or la majorité des clients de ces lieux de joies sont fréquentés par les jeunes musulmans, c'est pourquoi pendant les mois de jeûne ses activités sont au ralenti. Vous êtres sans ignoré que les interdits sont plus excitants que la norme.Cependant Dieu de rétribue chaque personne de ces actes.Qu’Il fasse de nous ces serviteurs élus, en arrachant la rancune de nos cœurs pour que la paix nous soit favorable a nouveau jusqu’à la fin de temps car ce pays mérite cette tension ainsi cette classe politique médiocre.
 
 
Read more
See his contributions Packetmoney
 
Adriel, je ne sais ps ce que tu as contre les musulmans, mais ça n est de trop. Apres avoir vilenpider les musulmans parcequ ils prient les vendredi dans les avenues, aujourdhui c'est dans les maquis que tu les poursuis. Diantre que t on t ils fait ces musulmans a tel point que t...
Adriel, je ne sais ps ce que tu as contre les musulmans, mais ça n est de trop. Apres avoir vilenpider les musulmans parcequ ils prient les vendredi dans les avenues, aujourdhui c'est dans les maquis que tu les poursuis. Diantre que t on t ils fait ces musulmans a tel point que tu les détestes de la sorte? le pays a connu des attaques meurtieres successives, raison pour les jeunes de sortir et se defouler quand il y a un peu d' acalmie. Et puis dans les maquis on y vend aussi le soft drink ( sucrerie). Arrete de salir les musulmans pour rien. Car le jour du jugement dernier, tu iras à l'enfer pour calomnie.
 
 
Read more
See his contributions k
 
@Packetmoney arretez de jouer les victimes, cet article n'a rien contre les musulmans, pourquoi toujours avoir une lecture pour ou contre, évoluez... Ce fait est constaté partout en Côte d'Ivoire et relève d'une réalité qui ne terni en rien l'image des musulmans...
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login