Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: Risque de pollution du fleuve N'Zi, les sites d'orpaillage clandestin pointés du doigt
 
©Koaci.com- Mercredi 31 janvier 2018 - Les conséquences de l’orpaillage clandestin commencent à se faire voir auprès des populations de la région du N’Zi (Dimbokro) notamment celles vivant à proximité avec le fleuve N’Zi.

Booré, Brouahoussoukro, Ebimolossou et bien d’autres villages et campements jonchant l’axe Dimbokro-Bocanda, comme rapporté à KOACI par des sources concordantes, sont confrontées à une pollution Search pollution de l’eau du fleuve.

« Depuis notre naissance à Dimbokro, c’est la première fois que nous voyons cette couleur de l’eau. Souvent, quand il pleut assez, la couleur de l’eau du fleuve N’zi peut changer. Mais depuis un certain temps, il ne pleut pas. Et c’est surprenant de constater ce changement.

Nous prions pour ne pas qu’il y ait des cas graves (…) A voir déjà la couleur de l’eau, c’est effrayant. En observant, même à l’œil nu, on sait qu’il peut avoir des incidences sur la santé à la longue », a souligné Coulibaly Alamoussa, secrétaire général de l’Union des jeunes de Dioulakro à une presse locale.

Cela serait provoqué selon des riverains par les résidus chimiques en provenance des sites Search sites d’orpaillage clandestin qui pullulent dans la région et qui se déversent dans les eaux du fleuve N’Zi.

Depuis, les populations riveraines qui utilisent ces eaux à des fins ménagères pourraient s’exposer à des risques de maladies pandemiques.

Même si aucune pandémie n’est à signaler pour l’heure selon les autorités régionales, il est plus qu’impérieux d’interpeller sur les dangers sanitaires qui pourraient en découler.

Précisons que cette situation n’est pas un fait anodin, d’autant plus que des experts de l’environnement et des centres anti-pollution ont interpellé déjà à plusieurs reprises sur les conséquences à court, moyen et long terme des orpaillages clandestins dans les régions.

Il s’agit entre autres de l’appauvrissement des sols, la raréfaction de l’eau, la pollution, etc.

Casimir Boh, Abidjan
 
 
9199 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 31/01/2018
  5 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Manuel225
 
Ces sites d'orpaillage clandestins entretenus par des Burkinabès ont été interdits par décret présidentiel. Mais force est de reconnaître que ça perdure depuis lors. Avec la complicité de qui ? Je ne sais. Côte D'Ivoire, pays où l'étranger fait la loi pourvu qu'il soit riche. Des...
Ces sites d'orpaillage clandestins entretenus par des Burkinabès ont été interdits par décret présidentiel.
Mais force est de reconnaître que ça perdure depuis lors. Avec la complicité de qui ? Je ne sais.
Côte D'Ivoire, pays où l'étranger fait la loi pourvu qu'il soit riche. Des autorités
 
 
Read more
See his contributions Manuel225
 
Nos autorités tous des corrompu corrompus.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login