Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
COTE D'IVOIRE: Les salons de coiffure d'Abidjan pris d'assaut !
 
Faut se faire belle pour noël !

ACTUALITÉ INFO NEWS COTE D'IVOIRE:: ARTICLE DE LA RÉDACTION DE KOACI EN COTE D'IVOIRE ::

© koaci.com - Après 359 jours de fricotement, elles semblent avoir tendu la bonne perche. Elles passeront les fêtes avec l'heureux "gaou", et pour cela elles accomplissent les dernières formalités.

Ainsi, place dans ces dernières heures à l'afflux des "go" d'Abidjan dans les salons de coiffure.
La reine de noël, elles toutes désirent l'être. La choisie des étoiles, et la mieux vu dans l'ombre de la nuit ensoleillée par les jeux de lumière.

Alors un coup d’œil dans les salons de coiffure et vous apprécierez la ribambelle de filles toutes serrées sur des tables bancs et ce à tour de rôle.

Des visages d'impatience, des regards craintifs, ces clientes ont le même le souci. Se faire coiffer à temps.

Avec Anik, la quiétude ne demeure toujours pas, même si elle est la 3e sur la liste d'attente. "Je suis venue depuis 5heures" nous confie t-elle. "la coiffeuse a l'air très fatigué et je crains qu'elle arrête". Voici mon inquiétude. Quant à Rosemonde, elle ne décolère toujours pas même si elle a réussi à se coiffer. "A cause de l'argent rapide, elle a raté mes tresses."

Avec les mèches brésiliennes 100% kanekalon, les "go" feront tout un spectacle. Des nattes en avant sur le devant de la tête et le reste délaissé comme si abandonné. La coiffe est terminée. on appelle ça "Mougou laissé". Cette coiffure fait référence à la jeune fille qui vient de coucher avec son homme et qui a les jeunes débroussaillés.

A Abobo, c'est tous les salons qui ont été pris d'assaut. Un véritable bidon plein. Les clientes sont coincées dans ces kiosques à café transformés en salon de mode Search mode pour la circonstance.

"La recette a triplé et c'est toujours comme ça dans la période des fêtes". Nous indique Anielle une tresseuse. "Les prix ont forcement augmentés et c'est le marketing" ajoute t-elle.

Aussi, avec Anielle on apprend des modèles et la volonté des filles sur leur tête. "Mougou laissé, Marcoussis, Rihanna; Onel Mala; crête de dragon...", voici que de telles atrocités font irruption au niveau des appellations relatives aux formes des modèles que choisissent les "go" d' Abidjan.

Sans déranger Anielle davantage, nous choisirons de nous retirer quant à son tour, elle aspirait à prendre un bol d'air.

Pour ce réveillon de noël, ce sont donc des modèles qui dépassent parfois l'imagination que contempleront sans nul doute la cible principale, l'attention des hommes.


Adriel, KOACI.COM ABIDJAN, copyright © koaci.com
 
 
37640 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 24/12/2011
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login