Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 détenus de droit commun et réitère la réforme de la CEI pour 2020, intégralité du discours
 
Alassane Ouattara lundi à Abidjan

© Koaci.com - Lundi 31 décembre 2018-  Le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara Search Alassane Ouattara a annoncé dans son message de fin d’année (intégralité en fin d'article, ndlr) qu’il accorde la grâce à 2532 détenus de droit commun.

Il a déploré les violences survenues lors des élections locales et a indiqué que les auteurs de la violence et des troubles à l’ordre public seront l’objet de poursuites ainsi que leurs commanditaires.

Alassane Ouattara a félicité la Commission Electorale Indépendante (CEI) pour son bon fonctionnement et a rassuré ses compatriotes que la réforme de cette institution sera effective pour les élections de 2020.

Le Président ivoirien a reconnu que l’année 2018 n’a pas été facile pour plusieurs de ses compatriotes, notamment ceux d’Abidjan et de certaines villes de l’intérieur.

Il a déclaré que le gouvernement mettra en œuvre un Programme spécial qui sera structuré en cinq moins et coûtera près de 727,5 milliards de FCFA.

Ouattara a demandé enfin à ses compatriotes de la tension et le rejet de l’autre.

Wassimagnon


Intégralité de l'adresse à la nation du chef de l'Etat

Mes chers compatriotes,
Chers frères, chères soeurs,
Chers amis de la Côte d’Ivoire,
Je suis particulièrement heureux de m'adresser à chacune et à chacun d'entre vous, au seuil de l'année 2019, qui s'annonce importante pour notre pays.
L'année 2018 n'a pas été facile pour beaucoup de nos compatriotes. Je pense à ceux d’Abidjan et de certaines villes de l’intérieur qui ont subi de plein fouet les inondations provoquées par les pluies diluviennes, liées au dérèglement climatique.
Je pense également aux populations du Centre et du Centre Nord de notre pays, notamment celles de Bouaké, qui ont dû faire face à une pénurie d'eau potable en raison d’une baisse importante de la pluviométrie.
Malgré la croissance économique soutenue depuis plusieurs années, je pense aussi à tous ceux qui doivent faire face à des conditions de vie parfois difficiles aussi bien dans nos villes que dans nos villages.
Je veux dire à chacune et à chacun de vous, ma détermination à tout mettre en oeuvre pour améliorer le quotidien de chaque Ivoirien.
Dans cette perspective, j'ai instruit le Gouvernement, lors de mon message à la Nation du 6 août dernier, de renforcer notre action sociale afin d'apporter le soutien de l'Etat à nos populations, notamment les plus vulnérables.
Le Programme Social du Gouvernement, qui sera mis en oeuvre dès 2019, abordera toutes les problématiques sociales avec beaucoup plus d’ampleur et de pragmatisme, afin de garantir à tous, des résultats immédiats et durables autour des cinq orientations suivantes :
1. fournir aux populations, des services de santé de proximité, et améliorer la protection sociale ;
2. renforcer les conditions d'accès et de maintien à l'école des enfants de 6 à 16 ans, notamment les jeunes filles, et améliorer les conditions d'étude et de vie des étudiants ;
3. favoriser l'accès des populations aux logements, à l'eau potable, à l'énergie, au transport, aux biens de grande consommation ;
4. accroître l’accès des jeunes ainsi que des femmes, piliers de nos familles et de nos communautés, à des revenus et à un emploi décent et stable ;
5. créer les conditions pour le bien-être des populations en milieu rural et assurer la sécurité alimentaire.

Mes chers compatriotes,
Le Gouvernement présentera, dès le mois de janvier, les détails de ce programme, d’un montant global de 727,5 milliards de F CFA, sur deux ans, qui sera adopté en Conseil des Ministres. Mais, je peux d’ores et déjà vous annoncer quelques mesures prioritaires.
Au niveau de l'énergie, le Programme Électricité Pour Tous (PEPT), qui permet, avec un apport initial de 1000 F CFA, de disposer d’un branchement électrique et d’un abonnement au réseau électrique, sera renforcé pour permettre aux populations à faible revenu d’avoir de l’électricité à domicile.
De plus, nos concitoyens abonnés au tarif modéré de 5 Ampères, connaîtront une baisse de 20% de ce tarif à compter de janvier 2019.
Au niveau de l'éducation, dans le cadre de l’école obligatoire pour les enfants de 6 à 16 ans, nous avons procédé au recrutement de 5000 enseignants au cours de l’année 2018 ainsi qu’à l’ouverture de 4104 salles de classe du primaire et 41 collèges dans le secondaire. Cependant, nous constatons, avec regret, que dans certaines zones, des parents continuent de cotiser pour l'éducation de leurs enfants en raison du déficit d'enseignants, ou encore, qu’il existe des écoles sans table-banc.
Ce sont autant de situations inacceptables que le programme social va résoudre, avec des objectifs précis sur la période 2019 - 2020.
Ainsi, nous procéderons à un recrutement exceptionnel de 10.300 enseignants contractuels du primaire et du secondaire et nous équiperons les écoles avec plus de cinq cent mille (500.000) tables-bancs.
Au niveau de l'enseignement supérieur, après l’ouverture de l’Université de Man, le Gouvernement a procédé au lancement des travaux de l’Université de San-Pédro et les travaux de l’Université de Bondoukou vont démarrer au cours du premier semestre de 2019. En outre, le financement de l’Université d’Odienné a été bouclé et les discussions sont en finalisation pour ce qui concerne l’Université d’Abengourou. Les études relatives à la Ville universitaire d’Adiaké sont en cours. Ainsi, notre pays va disposer de dix universités à l’horizon 2025.
Les résidences universitaires seront également réhabilitées et de nouvelles seront construites.
En matière d’eau potable, le Programme social du Gouvernement permettra la réhabilitation de 21.000 pompes hydrauliques à travers tout le pays, pour le bénéfice de nos concitoyens vivant en milieu rural. Le renforcement des capacités de production d’eau potable dans les principales capitales régionales, notamment Bouaké, sera également entrepris et achevé.
Dans le secteur de la santé, après la phase pilote de la Couverture Maladie Universelle auprès de 150.000 étudiants à travers le pays, la généralisation de la CMU en 2019 sera accompagnée par la construction, la réhabilitation, l’équipement et le rééquipement de près d’une cinquantaine d’établissements hospitaliers et six cents (600) Centres de santé.

Dans le cadre de la réduction de la mortalité infantile, le Programme Social du Gouvernement ambitionne de consolider les acquis du Programmes élargi de Vaccination et de veiller à garantir la disponibilité et la permanence des vaccins.
D’autres mesures prioritaires du Programme social du Gouvernement concerneront le projet d’autonomisation de la femme, avec une augmentation significative du Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) et la poursuite de l’octroi de transferts monétaires de l’ordre de 144 000 F CFA par an au profit de près de cent mille (100 000) ménages parmi les plus démunis, comparé à 35 000 ménages en 2018. Nous allons également accentuer la mise à disposition d’une offre diversifiée et abordable de logements sociaux, destinés en priorité aux catégories sociales les plus vulnérables.
En ce qui concerne les jeunes, ma conviction est qu’ils doivent être le moteur de la création de la richesse nationale.
Leur insertion durable dans le monde du travail viendra essentiellement des emplois créés par la transformation de nos produits agricoles et des opportunités que constituent les nouvelles technologies. C'est pourquoi, nous sommes fermement engagés à améliorer l’environnement des affaires.
J’invite donc les entrepreneurs ivoiriens, notamment les jeunes, à s’impliquer davantage dans l’industrialisation de notre pays. C’est tout le sens des avantages spécifiques prévus pour les nationaux dans le nouveau code des investissements.
Toutes ces actions prioritaires pourront être mises en oeuvre en raison d’une situation économique et financière remarquable, avec des avancées notables en matière de Bonne Gouvernance, comme l’attestent les rapports 2018 de la fondation MO Ibrahim, du Millenium Challenge Corporation (MCC), de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International (FMI) ainsi que nos performances dans le classement Doing Business 2019.
Chers frères, chères soeurs,
L’année 2018 a été également une année riche en avancées démocratiques et institutionnelles.
Le cycle des élections, tel que prévu par la Constitution de la IIIe République, s’est déroulé de manière satisfaisante.
Les élections sénatoriales ont permis de créer cet échelon important de notre dispositif institutionnel qu’est le Sénat.
Les élections locales ont, quant à elles, permis de renouveler les acteurs locaux du développement communal et régional de notre pays.

Je me félicite de la maturité démocratique dont ont fait preuve nos compatriotes dans leur grande majorité lors de ces scrutins. Cependant, je déplore les violences dans certaines localités. Il est normal que dans le cadre d'une élection, l'adversité politique s'exprime dans le débat d'idées et de projets, mais la violence et les troubles à l'ordre public ne sauraient être tolérés dans notre pays. Des poursuites seront engagées contre les auteurs et les commanditaires de ces actes.
Notre débat démocratique doit être à la mesure des attentes des Ivoiriens, conforme à nos idéaux de tolérance, de respect et de paix. Il y va de la consolidation de notre démocratie et de la stabilité de notre Nation.
À cet égard, j’ai pris note de la décision, prise en toute indépendance, par la Cour Suprême de faire reprendre les élections dans certaines localités.
Les différentes échéances attestent du bon fonctionnement de la Commission Électorale Indépendante, qui est le fruit d’un large consensus de tous les acteurs politiques ivoiriens de premier plan, après la crise post-électorale.
Toutefois, la nouvelle composition de la Commission Électorale Indépendante, pour prendre en compte les recommandations de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des peuples, sera effective pour les élections de 2020.
J’ai instruit le Premier Ministre à l’effet d'inviter dès le mois de janvier 2019, les responsables des Partis politiques à se joindre au Gouvernement en vue du réexamen de la composition de la Commission Electorale Indépendante, comme je l’avais annoncé le 6 août 2018, dans mon message à la Nation.
J’exhorte tous les acteurs, y compris la Société civile, à participer activement à ces rencontres. Je souhaite que les échanges et contributions se fassent conformément à notre tradition de dialogue, d’ouverture et de respect afin de renforcer la confiance dans ce maillon essentiel du processus électoral.
Mes chers compatriotes,
Dans notre quête de stabilité et de cohésion, notre Nation a besoin de toutes ses filles et de tous ses fils. C'est pourquoi, j'ai signé une ordonnance portant amnistie, pour 800 de nos compatriotes, à l’occasion de la célébration de l’indépendance de notre pays, en août 2018. Je me réjouis que le Parlement ait adopté la loi d’amnistie, à une importante majorité, car cette initiative a été largement saluée par nos concitoyens.
Par ailleurs, j’ai décidé, en cette fin d’année, d’accorder la grâce à 2532 détenus de droit commun, condamnés pour des infractions mineures, en application de l’article 66 de notre Constitution.
A l’occasion de cette nouvelle année, l’Etat leur offre ainsi une nouvelle chance de s'intégrer dans la vie sociale.

Concernant nos frères et soeurs en exil, nous continuerons de faciliter les conditions de leur retour au pays. A ce jour, presque tous nos concitoyens sont rentrés en Côte d’Ivoire.
Je saisis cette occasion pour exhorter à nouveau les derniers exilés qui hésitent encore, à revenir pour qu’ensemble, nous tournions définitivement cet épisode sombre de notre histoire.
Je me réjouis du regain de vitalité que ces décisions apportent à notre marche inéluctable vers la réconciliation nationale.
Je salue aussi la contribution de tous les Ivoiriens à l'enrichissement du débat politique, preuve du dynamisme de notre démocratie.
Je veux néanmoins réaffirmer qu'au-delà des divergences politiques, il n'y a qu'une seule Côte d'Ivoire, notre patrie commune. Elle est une et indivisible.
C'est pourquoi, nous devons veiller à ce que les mutations politiques en cours ne fragilisent pas la cohésion des Ivoiriens.
Nous devons éviter la tentation du rejet de l’autre, du régionalisme, du tribalisme et de l’ethnocentrisme dans le débat politique. Notre histoire récente est hélas un témoignage douloureux des conséquences de ces travers que j’ai toujours dénoncés.
Notre pays est riche de sa diversité. Notre jeunesse a besoin d’être rassurée que les errements du passé sont définitivement derrière nous.
La Côte d’Ivoire est forte lorsque tous ses enfants vivent dans l’union et la discipline.
J’exhorte donc chaque Ivoirienne, chaque Ivoirien, les responsables religieux, coutumiers et de communautés, ainsi que les leaders politiques à rester fidèles à ces valeurs dans leurs discours et dans les actes qu’ils auront à poser.
Mes chers compatriotes,
La Côte d’Ivoire rayonne dans le monde.
Notre diplomatie permet aujourd’hui à notre pays de jouer un rôle de premier plan sur la scène internationale. C'est ainsi, qu’après notre entrée au Conseil de Sécurité des Nations unies en qualité de membre élu en janvier 2018, nous avons assuré la présidence de cette prestigieuse Institution durant ce mois de décembre 2018. Ainsi, nous avons été en mesure de partager notre expérience en matière de sortie de crise, de maintien de la paix, de reconstruction post-crise, de paix et de stabilité lorsque j’ai eu le privilège de présider le Conseil de Sécurité le 5 décembre dernier à New York. Au cours de sa Présidence, notre pays a également fait adopter des résolutions pour la paix et la sécurité dans le monde.

Notre pays joue également un rôle majeur dans le processus d’intégration régionale avec la désignation de notre compatriote Jean-Claude BROU, à la Présidence de la Commission de la CEDEAO.
Au plan continental, nous avons ratifié récemment l’accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) qui permettra, notamment, aux entreprises ivoiriennes de bénéficier de l’accès au marché de l’ensemble du continent africain, qui compte 1,2 milliards de consommateurs.
Mes chers compatriotes,
Avant de terminer, je voudrais vous réaffirmer mon engagement et celui du Gouvernement à oeuvrer sans relâche pour apporter la solidarité de la Nation à chaque Ivoirienne et chaque Ivoirien. C’est le sens du Programme Social Gouvernemental.
J’ai une pensée particulière pour nos parents paysans, qui contribuent énormément à la richesse de notre pays et qui ont vu leurs revenus diminuer considérablement, en raison de la chute brutale des cours mondiaux du cacao et du café. Je veux les assurer que nous continuerons à veiller à leur offrir le maximum possible pour leur bien-être. C’est le sens de notre coopération avec le Ghana, deuxième producteur mondial de cacao après la Côte d’Ivoire, en vue de maintenir les cours à un niveau convenable pour nos paysans.
Je voudrais féliciter nos forces armées et de sécurité qui nous ont assuré une année paisible et qui sont mobilisées encore ce soir pour permettre à tous les habitants de notre pays de passer un bon réveillon.
Je salue tous ceux qui partent à la retraite, pour les bons et loyaux services rendus à la Nation, tout particulièrement le Général de corps d’armée, TOURE Sékou et le Général de Division, KOUAKOU Nicolas.
Enfin, je veux dire à chacune et à chacun d’entre vous, la confiance qui m’anime à la veille de cette nouvelle année.
Je continuerai de travailler à l’union et au rassemblement de tous les Ivoiriens autour des idéaux de paix, de dialogue et de fraternité que nous a légués le Président Félix Houphouët-Boigny.
Je souhaite chaleureusement à tous nos compatriotes et à tous les habitants de notre beau pays, une excellente année 2019.
Bonne et heureuse année !
Que Dieu bénisse chacune et chacun de nous !
Que Dieu bénisse notre beau pays !

Vive la République, vive la Côte d’Ivoire.
Je vous remercie.
 
 
32218 Visit(s)    28 Comment(s)   Add : 31/12/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Gougnon
 
Mais dites moi, il est à combien d'année de finir son deuxième mandat, pour qu'il nous ressorte un nouveau programme de gouvernement. Il est vraie que les rodoros aiment crier programme, programme, mais tout de même cela fait huit ans qu'il est au pouvoir????. Et à l'aune de sa 9...
Mais dites moi, il est à combien d'année de finir son deuxième mandat, pour qu'il nous ressorte un nouveau programme de gouvernement. Il est vraie que les rodoros aiment crier programme, programme, mais tout de même cela fait huit ans qu'il est au pouvoir????. Et à l'aune de sa 9eme année, il nous parle comme si il était déjà en campagne pour 2020?????. Et en terme de bilan à cet stade, pour masquer son echec social il part déjà en campagne en nous parlant d'un plan qui compte mettre en place à presque 2 ans de fin de son mandat??????.
Eeeeeh CI yako!!!!!!!. Mais ou il m'a terminé c'est quand il donne un quitus à la cei, bien qu'en reconnaissant, contraint et forcé, les violences et les troubles à l'ordre public qui ont émaillés les derniers scrutins. Puis-je vous rappelez, SON EXCELLENCE QU'IL Y A EU MORTS D'HOMMES. A l'écouter, lui et la cei ne sont en rien responsable de cela???. Sacré Alasko, plus révisionniste que lui tu meurs!!!!!!. Même pas une compassion pour ces morts!!!!!!!!. Pour l'heure je n’arrête là.
 
 
Read more
See his contributions ILLUSIONS PERDUES
 
aiiii il est en campagne pr 2020??? bon l'EMERGENCE, tu en parles ou non??? ko horizons 2025... les 10 univ tu avais parler de 5 ans, dc en 2015.
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Moi; je n'écoute plus ce même "CD" qui n'est plus á la mode.
 
 
 
See his contributions Okapi
 
@ GOUGNON. La haine et la jalousie vont te tuer ! Les projets d'ADO sont très clairs et ses vœux très sincères; n'en déplaise à toi. Il va finir tranquillement et très bien à l'aise son deuxième mandat (tu ne lui feras) rien. Ses réalisations, pour les deux mandats sont immense...
@ GOUGNON. La haine et la jalousie vont te tuer ! Les projets d'ADO sont très clairs et ses vœux très sincères; n'en déplaise à toi. Il va finir tranquillement et très bien à l'aise son deuxième mandat (tu ne lui feras) rien. Ses réalisations, pour les deux mandats sont immenses et ce n'est pas encore fini. ADO pense à la succession, une équipe capable de poursuivre ses belles oeuvres pour l'avènement effectif de l'emergence. Quant à toi, si tu n'es pas content, tu peux aller te "garer au Ghana". Merci. Bonne et heureuse Année 2019.
 
 
Read more
See his contributions Igwe Ikemefuna
 
Les promesses sont faites pour ceux qui y croient.À chacun son président.Le président du rdr-rhdp unifié s'est adressé à ses militants.Et tous les autres d'ailleurs.Vive la reforme de 2020!Tu ne feras jamais d'un étranger ton roi dit la BIBLE.
 
 
 
See his contributions Mauvais LeMauvais
 
Le discours d'un vrai chef d'état soucieux du devenir de son pays. Tous les supporters du fils du mraka qui n'a aucun bilan à son actif, peuvent aller se rhabiller.Bonne année à tous, on vous accepte quand même, même si votre mauvaise foi est avérée.
 
 
 
See his contributions jordanchoco2020
 
Okapi laisse on réglera notre problème avec les pdci traité au bon moment
 
 
 
See his contributions jordanchoco2020
 
@kougnon y a rien dans jalousie au moi ado appelle pas a tuer d autre ivoirien avec sa femme bête on sont comprends....@srikah alors pourkoi tu post faut pas écouter pardon faut quitter il parle pas des pdci voleur comme le maire du plateau calme toi ça sera coup pour coup le mom...
@kougnon y a rien dans jalousie au moi ado appelle pas a tuer d autre ivoirien avec sa femme bête on sont comprends....@srikah alors pourkoi tu post faut pas écouter pardon faut quitter il parle pas des pdci voleur comme le maire du plateau calme toi ça sera coup pour coup le moment venu ....venir 7 ans dans un mandat et vouloir faire croire qu on a rien dedans avec hkb qui a choisi tous les ministres pdci on verra lol
 
 
Read more
See his contributions Igwe Ikemefuna
 
Quand on sert la misère au peuple,quand on le maintient sous le joug de la pauvreté et division pour mieux règner,il faut se repentir et s'excuser.
 
 
 
See his contributions Andyko
 
Battez campagne, cher président tout le monde est libre de faire campagne non ? La présidence n'est la chasse gardée de personne. C'est le peuple qui décide
 
 
 
See his contributions Zott
 
Dramane vient lire son bilan imaginaire comme s’il était en campagne électorale pour 2020 pour un 3e mandat... Son discours s’adresse plutôt à ses maîtres français et fmi. Mais pas aux Ivoiriens.
 
 
 
See his contributions Zott
 
Dramane a toujours été comme ça. Il commandite la violence électorale, et sur les médias il faut l’innocent pour plaire à ses maîtres occidentaux. Depuis les élections, c’est maintenant qu’il vient en parler du bout des lèvres. C’est un menteur.
 
 
 
See his contributions Menth
 
#okapi quel honte !!! En démocratie seul le peuple pense à la succession et non le président sortant
 
 
 
See his contributions Ziegler
 
Franchement dit j'adore la sérénité du PRADO. Impertubable, il déroule son plan d'action à son rythme. Bonne année mon PRESI. Bonne année mon PRADO 4X4.
 
 
 
See his contributions Okapi
 
La haine maladive et chronique, l'aigreur, le mépris, la malhonnêteté intellectuelle... à l'égard d'ADO ont rendu certains parmi nous tellement aveugles pour ne pas savoir apprécier les choses à leur juste valeur.
 
 
 
See his contributions Okapi
 
@ Ment. En démocratie, n'importe quel parti peut préparer un candidat potentiel pour la succession, même si le choix revient au peuple à la fin. Quitte à chacun à faire valoir son candidat. C'est un processus normal. ADO a le droit de s'assurer d'un bon candidat pour poursuivre ...
@ Ment. En démocratie, n'importe quel parti peut préparer un candidat potentiel pour la succession, même si le choix revient au peuple à la fin. Quitte à chacun à faire valoir son candidat. C'est un processus normal. ADO a le droit de s'assurer d'un bon candidat pour poursuivre ses réalisations et celles à venir. Est-ce compliqué à comprendre ? Donc, la honte est à toi qui ne comprends absolument rien en démocratie. Je vis dans un pays hautement démocratique où je participe d'ailleurs très activement à ce genre de processus.
 
 
Read more
See his contributions NAKA
 
@IgweIkemifuna ,je valide ton 1er commentaire 5/5.@Jordanchoco,oui effectivement il ne parle pas du pdci et du maire voleur (selon vos dires Mr.le juge lol)ne trouve pas ça triste??Aucun mot sur la CORRUPTION ou des explications devant la nation sur le fait que son"Grand"allié d ...
@IgweIkemifuna ,je valide ton 1er commentaire 5/5.
@Jordanchoco,oui effectivement il ne parle pas du pdci et du maire voleur (selon vos dires Mr.le juge lol)ne trouve pas ça triste??
Aucun mot sur la CORRUPTION ou des explications devant la nation sur le fait que son"Grand"allié d hier et lui soit en discorde.Ca c un discour pour ses loyaux militants Adorateurs et autres ect etc..Sinon un discour pour debut de mandant et non a la fin,bref discours est creux,zéro pointé!!!
Du changement!!!
 
 
Read more
See his contributions ado ami de Dieu
 
SRIKA BLAH le démagogie,qui t'a obligé de écouter ? ne vient pas nous saouler avec ça.moi j'ai pas lui le discours creux de Bédié et je viens pas sûr les réseaux sociaux et le faire savoir .
 
 
 
See his contributions Gougnon
 
Pauvre rodoros!!!!!!. Quand tu touches à leur fétiche, eux ils parlent de haine!!!!!. Voyez vous cela?????, mmdddrrr!!!!!. C'est à se demander s'ils se relisent parfois?????. Enfin bref, c'est bien cela le propre du rodero!!!!!!. Srika Blah, bien que d'accord sur le fond avec ton...
Pauvre rodoros!!!!!!. Quand tu touches à leur fétiche, eux ils parlent de haine!!!!!. Voyez vous cela?????, mmdddrrr!!!!!. C'est à se demander s'ils se relisent parfois?????. Enfin bref, c'est bien cela le propre du rodero!!!!!!. Srika Blah, bien que d'accord sur le fond avec ton 1er post, je pense que nous devons écouté tout le monde bien que je reconnaisse que cela est laissé à la libre appréciation de chacun. Rodero, apprenez pour vos gouvernes que relever les contradictions dans un discours, n'est point de la jalousie encore moins de la haine. Si à deux ans de fin d'un mandat nous parler d'un plan social, n'est pas reconnaitre implicitement qu'on s'est gouré sur toute la ligne sur le plan social, alors dites nous qu'est ce que c'est???. Ah oui, j'oubliais que vos cougolos sont remplis d'eau comme d'habitude, donc je retire ma question. Venir nous faire une campagne qui ne dit pas son nom avant 2020 et vous voulez qu'on laisse passer cela ????.
Je vous dirais pour une fois on n'est plus au Vavaoua dèh!!!!!!. Vous voila prévenus!!!!!.
 
 
Read more
See his contributions Ziegler
 
Les commentaires de vos leaders politiques et des patentés négateurs des évidences que vous êtes, laissent le PRADO 4X4 de marbre. Il avance selon son calendrier. Tranquille, sans aucune pression en dehors des bla bla bla bla. Allons seulement et sûrement. Tic tac, tic tac.
 
 
 
See his contributions XIX
 
« Nous devons éviter la tentation du rejet de l’autre, du régionalisme, du tribalisme et de l’ethnocentrisme dans le débat politique » . Dramane, c’est exactement ce que tu appelles le « rattrapage ethnique » d’autres en parlent peut-être, mais toi tu l’appliques à la lettre! Com...
« Nous devons éviter la tentation du rejet de l’autre, du régionalisme, du tribalisme et de l’ethnocentrisme dans le débat politique » . Dramane, c’est exactement ce que tu appelles le « rattrapage ethnique » d’autres en parlent peut-être, mais toi tu l’appliques à la lettre! Commence d’abord par y renoncer et tu seras plus crédible. Excusez-nous du peu Mr. Le Président, mais nous ne pouvons pas nous taire si des milliers d’étrangers de la CEDEAO musulmane armés jusqu’aux dents sont déversés chaque jour dans nos forêts, et pillent le sol et le sous-sol ivoirien, détruisent les terres, sans que ton régime ne réagissent. C’est comme si des mexicains allaient tranquillement s’installer dans les parcs nationaux américains (Yellow Stone, Rocky Mountains , etc…ou même Central Park) pour y faire leurs plantations (ou chercher de l’or en détruisant tout) sans que le gouvernement américain ne réagisse. Sur le mont Peko, il a fallu que des ONGs internationales menacent de trainer votre régime devant des tribunaux internationaux pour que vous vous décidez à y déguerpir les milliers de Burkinabès qui l’avaient envahi. Dans les forêts moins importantes ils s’installent et détruisent tout avec le soutien de vos représentants locaux. Dénoncer cela n’a rien a avoir avec xénophobie ni le tribalisme. Par contre, ne pas réagir, c’est de la trahison de la part du régime. C’est aussi une trahison que de ne pas assurer la sécurité des populations livrée a toute la gangrène sous régionale dont vos enfants soldats que vous appelez si affectueusement « enfants en conflit avec la loi »
 
 
Read more
See his contributions Gougnon
 
Merci ziegler de confirmer que Ouattara est toujours resté de marbre face aux souffrances du peuple en déformant tout à l’extérieur. Au point que c'est l’extérieur qui l'oblige a reconnaitre ce que disent les Ivoiriens de l’intérieur, au niveau des prisonniers politiques qui exi...
Merci ziegler de confirmer que Ouattara est toujours resté de marbre face aux souffrances du peuple en déformant tout à l’extérieur. Au point que c'est l’extérieur qui l'oblige a reconnaitre ce que disent les Ivoiriens de l’intérieur, au niveau des prisonniers politiques qui existent dans son pays, au niveau de la cour Africaine des droits de l'Homme qui l'oblige à reformer la cei et qu'il vient une fois de plus de féliciter. Plus de marbre que cela tu meurs!!!!!!!. Partant, je ne peux qu'être d'accord avec toi qu'il est vraiment de marbre face à tout, pour ne pas dire qu'il vit sur une planète qui n'est point la CI que les Ivoiriens du Nord au Sud, de l'Est à l'Ouest en passant par le Centre voient et que seuls les boyorodjans vivant hors de CI apprécient!!!!!!. Pauvre CI!!!!!. Le champion toute catégorie du "rattrapage ethnique" qualifie les autres d’intolérant, voyez-vous cela ????. Nous sommes vraiment au Vavoua!!!!!!.
 
 
Read more
See his contributions Deku
 
@Okapi je comprends tu ne vis pas en Côte d'Ivoire, ou tu ne fréquente qu'un milieu limité.
 
 
 
See his contributions Deku
 
"Il a déploré les violences survenues lors des élections locales et a indiqué que les auteurs de la violence et des troubles à l’ordre public seront l’objet de poursuites ainsi que leurs commanditaires." Enfin! Même s'il ne fait pas, c'est au moins un pas!Bizarrement, ce que les ...
"Il a déploré les violences survenues lors des élections locales et a indiqué que les auteurs de la violence et des troubles à l’ordre public seront l’objet de poursuites ainsi que leurs commanditaires." Enfin! Même s'il ne fait pas, c'est au moins un pas!
Bizarrement, ce que les gens demandent ne sort qu'à l'approche des élection. Un conseil au prochain président, étalez les réformes sociales le long du mandat, et en mettre un peu plus sur la fin (y a élection quand même), mais pas tout sur la fin comme Ouattara. ça rend les gens de mauvaise foi.
 
 
Read more
See his contributions jordanchoco2020
 
@deku et gougnon je comprend votre insatisfaction c'est vrai que le travail du maire de la commune la plus riche de RCI le plateau est pas fameux malgré les financement qu'il a eu, la confiance qui lui a été faite!!! je doute pas que vous serez juger de son manque d'incapacité le...
@deku et gougnon je comprend votre insatisfaction c'est vrai que le travail du maire de la commune la plus riche de RCI le plateau est pas fameux malgré les financement qu'il a eu, la confiance qui lui a été faite!!! je doute pas que vous serez juger de son manque d'incapacité le temps venu!!! parce que son bilan est positif que pour ses détournements a bon entendeur !!!
 
 
Read more
See his contributions KPAKOUE
 
Décidément Koaci, je ne sais pas si ce sont des censures, je remarque qu'à certains moments les commentaires sont automatiquement effacés. Dites nous c'est de votre fait ou quoi?
 
 
 
See his contributions Igwe Ikemefuna
 
De quoi parle dramane,le père du rattrapage ethnique? C'est le pire"président" que la CIV ait connu avec une gestion tribale, regionaliste, népotiste (copain, neveux, nièces..)Les djoulas sont ceux qui reussissent mieux aux concours.Ils sont les seuls promus.Ils sont à la tête de...
De quoi parle dramane,le père du rattrapage ethnique? C'est le pire"président" que la CIV ait connu avec une gestion tribale, regionaliste, népotiste (copain, neveux, nièces..)Les djoulas sont ceux qui reussissent mieux aux concours.Ils sont les seuls promus.Ils sont à la tête des entreprises,des organisations internationales à caractère de nomination.Aucun n'est poursuivi même avec des détournements,fraude et corruption.Ils pillent le pays tuent(soro kognon) et il n'y a rien.
 
 
Read more
See his contributions Deku
 
@Jordan qui parle du plateau? A trop passer du coq à l'âne je vais commencer à penser que tu a un problème hein! D'ailleurs je suis sûr que ce maire a volé. Le problème, c'est pourquoi on attrape jamais les voleurs pro-Ouattara alors qu'il ne sont même pas discrets dans leur forf...
@Jordan qui parle du plateau? A trop passer du coq à l'âne je vais commencer à penser que tu a un problème hein! D'ailleurs je suis sûr que ce maire a volé. Le problème, c'est pourquoi on attrape jamais les voleurs pro-Ouattara alors qu'il ne sont même pas discrets dans leur forfaiture.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login