Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: En voulant acheter de l'or à vil prix, un gendarme français du 43ème BIMA se fait escroquer par deux individus
 
© koaci.com-   Samedi 3 février 2018 - Un Gendarme français Search français voulant acheter de l’or au marché noir à vil prix Search vil prix s’est fait escroquer par deux individus Search individus dans la commune de Port-Bouët.

Les faits étaient devant le tribunal mardi soir et les deux individus Search individus ont été condamnés à 12 mois de prison.

En réalité, les deux individus Search individus âgés de 31 et 29 ans étaient poursuivis par la justice ivoirienne pour des faits d’escroquerie et de vol portant sur un portable.

En définitif, le tribunal dans sa délibération a déclaré coupables, les deux prévenus des faits d’escroquerie et non coupables de vol, vue que ces faits n’étaient pas avérés.

Avant que le tribunal ne rende ce verdict, lors des confrontations à la barre, les deux « escrocs » ont reconnu avoir reçu la somme de 110000 FCFA du Gendarme français Search français exerçant au 43ème Bima et qu’ils avaient gardé cette somme par devers eux.

Ils ont expliqué que l’argent du Gendarme destiné à l’achat de grammes d’or.

Malheureusement, le deal aurait tourné mal, parce que le prix qu’il proposait n’était pas « raisonnable. »

«Lorsqu’il nous a remis les 110000 FCFA, il nous a dit qu’il a besoin d’or et que le gramme se vendait à 1000 FCFA. C’était impossible et comme nous étions à la veille de la fête de la Noêl, nous nous sommes partagés l’argent, » ont ajouté les deux prévenus.

Le Gendarme français Search français a reconnu avoir demandé à ses « amis » de lui trouver de l’or à 1000 FCFA, le gramme. 

Il a également précisé à la barre qu’il leur a remis la somme de 940 mille FCFA au lieu de 110000 comme veulent faire croire, les prévenus.

«Je leur ai remis la somme de 940 mille FCFA par fraction, » a affirmé le Gendarme.
Faux, diront les prévenus.

Face à la réaction des deux individus, le juge a déploré le fait que le Gendarme qui est un homme de droit peut s’adonner à ces pratiques.

« Vous vous faites les « deal » avec eux, quand ça marche vous ne les envoyez pas ici. Quand ça ne va pas, ils sont conduits devant le tribunal, » a déclaré le Juge dénonçant l’attitude du plaignant.

Wassimagnon, Abidjan 
 
 
35086 Visit(s)    3 Comment(s)   Add : 03/02/2018
  5 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions FMK
 
un gaou encore mais au fait, je pensais que achat d'or là était soumis à règles strictes... un gaou qu'on a coupé de sa faute de gaou et il vient se plaindre... pssssss
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Ce juge m'étonne vraiment . Il s'exprime comme un "nouchi" dans les rues d'Abidjan.Meme le pouvoir en place et ses tentacules font des "deal" dans l'ombre, mais quand si ca tourne mal, ils font appel au tribunal. Moi @Srika je me suis fait escroqué dans un "deal" dans le noir, ma...
Ce juge m'étonne vraiment . Il s'exprime comme un "nouchi" dans les rues d'Abidjan.
Meme le pouvoir en place et ses tentacules font des "deal" dans l'ombre, mais quand si ca tourne mal, ils font appel au tribunal. Moi @Srika je me suis fait escroqué dans un "deal" dans le noir, mais j'ai fait appel á la justice et le juge a puni cet escroc qui m'a soutiré des dizaines de millions cfa
 
 
Read more
See his contributions Black_child
 
tel est pris qui croyait prendre , le broutage en directe
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login