Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Décès d'Oliver Ngoma
 
::Koaci.com Libreville:: Le monde musical gabonais vient de perdre un de ses plus grand représentant, Oliver Ngoma (ph) le roi de l'Afro Zouk::

C’est un deuxième coup dure qui frappe de plein fouet le monde musical gabonais en moins de deux mois, après la perte récente et encore pesante de l’une des icônes, le chanteur et politique Pierre Claver Nzeng Ebome.

Oliver Ngoma de son vrai nom, a succombé dans la nuit de dimanche à lundi à l'hôpital des instructions des armées à Libreville, à plusieurs mois d’insuffisance rénale, un mal qui avait réussi a affecter son quotidien, au point qu’en dépit de ses efforts visant à étouffer sa douleur, le masque restait perceptible sur le visage de celui qui était affectueusement appelé Noli, une maladie qui avait même entamé la constance dans sa profession qu’il aimait bien, et pour laquelle il vouait le culte du travail bien fait.

La perte d’Oliver est davantage durement accueillie, puisqu’elle intervient au lendemain de la présentation officielle de la biographie de l’artiste, dont la vie a été brièvement retracée dans un livre et un film documentaire, qui ont été dédicacés par lui-même, quelques 24 heures plus tôt, c’était à la faveur d’une cérémonie solennelle de dédicace à laquelle il avait personnellement participé.

Noli pour les fans, c’était et c’est encore à travers la mémoire sonore, une histoire d’amour, entretenue par les mélodies distillées à travers ses musiques, dont la portée internationale avait réussi à séduire les âmes, même hors des cieux gabonais. L’une de ses dernière sortie internationale, reste sa participation à un festival international de la musique organisé au Rwanda, un déplacement qui lui avait permis de notamment avoir des entretiens personnalisés avec madame Kagamé, qui avait mis la main à la patte, pour la réussite de ce rendez culturel de Kigali, qui avait regroupé plusieurs artistes, personnalité du monde de la culture et scientifiques venus de plusieurs coins du monde.

L’artiste laisse une véritable banque de données musicale, dont les titres les plus célèbres sont Bané, Icole, Dia, pour ne citer que ceux là. Les derniers instants de la vie d’Oliver, ont été marqués par un engagement sans pareil dans le christianisme, principalement au sein des églises dites de réveil.
 
 
10126 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 07/06/2010
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login