Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
ELECTION BURKINA FASO: Blaise Compaoré, le dernier mandat?
 
::Article de la rédaction de Koaci.com au Burkina Faso ::

La campagne électorale au Burkina Faso bat son plein depuis le 31 octobre 2010. Sept candidats sont en lice pour occuper le fauteuil de Président du Faso. Une campagne électorale terne, pas de hauts faits de candidats. A quelques jours du scrutin du 21 novembre, la rédaction de Koaci-Burkina vous propose le portrait express de chaque candidat.

A tout seigneur, tout honneur. Blaise Compaoré. Candidat à sa propre succession, il rebelote pour un mandat de 5 ans sous la bannière du CDP, de l'ADF/RDA, de l'AMP et de la FEDAP/BC. C’est son dernier en principe si l'on s'en tient au terme de la présente constitution Search constitution qui stipule que le mandat présidentiel est de 5 ans renouvelable une fois. Le président Compaoré a déjà effectué deux mandats légaux de 7 ans. Après la dernière modification de la constitution Search constitution limitant le nombre de mandats à deux, il s’est remis en scelle en 2005. S’il est élu en 2010, l’homme devrait faire ses adieux politiques en 2015, en principe. Car toute la pré campagne a été marquée par ses intentions de sauter le verrou de la limitation du mandat. Tous ses adversaires ont fait une partie de la campagne sur l’éventualité d’une présidence à vie, d’où la nécessité d’un vote sanction maintenant afin de l’en dissuader selon ses adversaires.
.
Blaise Compaoré, à 59 ans se présente comme le candidat du « Burkina émergent Search Burkina émergent » Son programme se décline en cinq grands chantiers
1- L’accroissement de la production économique par l’organisation de pôles de croissance et de compétitivité ;
2- L’investissement massif dans les ressources humaines et le développement social ;
3- L’aménagement du territoire urbain par une modernisation maîtrisée et une plus forte valorisation des terres rurales ;
4- L’impulsion d’une nouvelle dynamique de promotion de tous les secteurs de la culture ;
5- L’insertion du pays dans le temps mondial à travers une diplomatie résolument engagée pour la paix, l’intégration africaine et la coopération internationale.

Sa réélection, à moins d’un miracle, ne fait aucun doute. L’enjeu se trouverait plutôt dans le score qu’il va réaliser. A « hauteur d’homme » ? C’est -à-dire plus de 80% comme en 2005 ? . Mais pour les spécialistes des élections, c’est le suffrage exprimé qu’il faut surveiller.
Le président du Faso sera-t-il élu avec combien de voix ? Dans un contexte où les électeurs ne se sont pas inscrits massivement sur les listes électorales et où une partie peine à avoir les pièces d’identités, obligatoires pour voter.

Hasanata, correspondant de Koaci.com à Ouagadougou
 
 
6160 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 17/11/2010
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login