Logo Koaci
 
 
 
Ghana : Chris Brown échappe à une arrestation à Accra
 
Chris Brown (ph) sur scène à Accra

- Ghana - Accra le 9 Mars 2013 © koaci.com –
Suite aux nombreuses plaintes surtout celle d’un groupe dénommé «The Perfector of Sentiments Foundation » pour que les autorités ghanéennes arrêtent Chris Brown, l’artiste américain de la chanson hip hop, pour avoir fumé le mardi dernier de la drogue lors de sa prestation au Stade d’Accra, la Police ghanéenne annonce qu’elle ne peut procéder à cette arrestation sans preuves matérielles.

L’officier Freeman Tetteh, le chargé des relations publiques à la Police métropolitaine d’Accra, a expliqué que sa structure ne peut arrêter Chris Brown Search Chris Brown pour avoir violé la loi ghanéenne à moins qu’elle ait de preuves pour justifier que l’artiste a fumé de la marijuana sur scène au stade d'Accra. La Police a par ailleurs révélé qu’elle n’a pas encore reçu de plaintes officielles avec des preuves qui accableraient l’artiste.

Lors de sa prestation le mardi dernier devant ses fans, l’artiste a allumé une substance qu’il a lui-même décrit comme de mauvaises herbes avant d’en avoir fait usage. Il a par la suite encouragé le public à faire usage du tabac et à ne pas tenir compte de ceux qui s’opposent à son usage.

Des exigences des ghanéens pour que Chris Brown Search Chris Brown soit puni, ils ont avancé que si des comportements de ce genre restent impunis, ils serviront de motivation pour les autres jeunes. Dans le communiqué que « The Perfector of Sentiments Foundation » a rendu public pour demander l’arrestation de Chris Brown, Jonathan Osei-Wusu, le président de cette fondation a écrit que « nous souhaitons attirer l'attention du public sur l’incident malheureux qu’a déclenché le célèbre artiste Chris Brown Search Chris Brown qui a fumé ouvertement de la marijuana (mauvaises herbes) sur scène. Les faits sont sur une vidéo et il a encouragé son fans à prendre les armes contre ceux qui s’opposent à la prise de l'herbe ».

« The Perfector of Sentiments Foundation », une organisation de la société civile qui lutte pour les jeunes et la promotion du droit des enfants et des moins privilégiés se dit très amère de cet événement qui est survenu pendant la célébration de la fête du 56e anniversaire de l’indépendance du Ghana. A cet effet elle dira que « nos regrettés dirigeants tels Kwame Nkrumah, Atta Mills et autres ne seront pas à l’aise dans leur tombe quand ils entendront qu’un tel événement parrainé par la société RLG s’est produit le 5 mars 2013 au Stade d’Accra Search Stade d’Accra ».

En apportant un démenti à ceux qui accusent Chris Brown, « Charter House » l’organisateur du « Hope City Concert » a rejeté les allégations qui font croire que l’artiste a fumé de la marijuana sur scène à Accra et que par conséquent il a enfreint à la loi ghanéenne.

Enfin, concernant l’organisation de ce concert à polémique, la Police a révélé pour sa part n’avoir pas reçu de notifications auprès des organisateurs sur la tenue de ce concert à Accra.

Mensah
 
 
14739 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 09/03/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login