Logo Koaci
 
 
 
GHANA : La France s’engage dans une relation prioritaire avec le Ghana
 
François Fillon et John Atta Mills ce vendredi à Accra

ACTUALITÉ INFO NEWS DU GHANA:: ARTICLE DE LA RÉDACTION DE KOACI AU GHANA::

Le Premier ministre français François Fillon a signé trois accords de financement pour venir en appui aux différents secteurs de l’économie ghanéenne. Ces accords ont été signés lors de la visite de deux jours que l’hôte français a effectué à Accra, la capitale ghanéenne le weekend dernier. Il a exprimé le désir de son pays de faire du Ghana une priorité parmi ses partenaires de langue anglaise et d’élever à un haut niveau les relations bilatérales entre la France et le Ghana.

C’est sous le signe d’un engagement que François Fillon a placé sa première visite, la première d’un chef de gouvernement français dans l’ex colonie britannique située sur les bords de la côte ouest africaine. Dans ses discussions avec le président John Atta Mills, le Premier ministre français a félicité le Ghana pour sa stabilité politique et le respect de la démocratie dans le pays. Il a félicité le Ghana d’être un brillant exemple de réussite de la démocratie sur le continent.
Fort de cette stabilité et de l’avancée de l’état de droit au Ghana, François Fillon a solennellement déclaré que la France a décidé d’une part de faire du Ghana une priorité parmi ses partenaires qui ne sont pas d’expression de langue française et d’autres part elle (la France) entamera un projet qui vise à augmenter dans les pays ouest africains autre que d’expression de langue française son investissement.

Et comme pour rendre effective l’annonce de ces mesures, le Premier ministre français a signé avec le président Atta Mills différents accords. Ces signatures portent sur un prêt de 40 millions d'euros, une subvention de 500.000 euros pour le financement du Programme de pilotage de la gestion urbaine du Ghana urbain pilote du Ghana.
Outre ces accords de financements entre les officiels, les hommes d’affaires qui accompagnaient François Fillon ont aussi signé des accords pour le financement de deux banques locales au Ghana à savoir CAL Bank et Fidelity Bank Limited. Les signatures avec ces deux banques sont estimées respectivement à 10 millions de dollars et à 8 millions de dollars afin de soutenir l’investissement du secteur privé au Ghana.
En réponse à toutes ses initiatives prises par la France, Atta Mills a félicité les autorités françaises pour l’intérêt qu’elles veulent porter au Ghana parmi ses partenaires. Le numéro un ghanéen a réitéré le besoin d'unité entre les nations sur le continent africain, en expliquant qu'il y avait beaucoup à réaliser si les pays africains conjuguent leurs efforts pour le développement du continent.
En réaction à cette visite et aux différents accords signés, certains Ghanéens appellent leurs autorités à être prudentes avec la France étant donné que sa politique est peu enviable dans les pays francophones et particulièrement ceux voisins du Ghana. De plus, l’intérêt brut que l’hexagone a commencé à porter au Ghana et à son pétrole ne doit pas tromper la vigilance des ghanéens.

Avant son départ pour le Gabon, François Fillon a félicité le Ghana le Ghana pour sa contribution au processus de paix en Côte d’Ivoire et a profité de l’occasion pour appeler à des efforts concertés vers la restauration d’une paix durable en Côte d'Ivoire en Libye.

Mensah, KOACI ACCRA
 
 
4982 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 18/07/2011
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login