Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
GHANA - NIGERIA : Menaces de rupture de relations diplomatiques
 
Goodluck Jonathan (ph) discutant un Officier de Police

GHANA - ACCRA LE 26 JUIN 2012 © koaci.com - La Chambre des Représentants, le parlement du Nigeria, a invité en fin de semaine dernière les responsables de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a empêché le Ghana de déporter les hommes d'affaires nigérians qui exercent de petits commerce sur le territoire ghanéen au risque de provoquer le gèle de relations entre les deux pays.

Cette interpellation de la CEDEAO Search CEDEAO intervient après l’expiration du délai de grâce de quatre mois donné aux commerçants nigérians et autres hommes d'affaires étrangers à payer une somme de 300,000 dollars pour se conformer à la Loi de 1994. La satisfaction à cette loi qui est relative aux investissements étrangers donne le feu vert à tout expatrié de débuter ses activités économiques au Ghana.

Mais certains commerçants surtout des nigérians pour ne s’être pas conformé à cette mesure risquent de se faire expulser de force par le gouvernement ghanéen. Pour Madame Hannah Tetteh, le ministre ghanéen du Commerce et de l'Industrie la mise en vigueur de la loi sur les investissements étrangers est en adéquation avec le protocole de la CEDEAO Search CEDEAO sur la libre circulation des personnes, le droit de résidence et d'établissement des citoyens de la CEDEAO Search CEDEAO dans le pays. Elle a donc assuré que le ministère du Commerce ne fera rien pour enfreindre les dispositions du protocole dont le Ghana est signataire.

Hannah Tetteh a par ailleurs révélé que «nous faisons cela pour protéger l'intérêt de nos citoyens et faire en sorte que les non-Ghanéens qui aiment l'hospitalité ghanéenne se conforment aux lois de leur pays hôte afin de contribuer à son développement ».

Cette mesure n’est pas du goût des commerçants nigérians à Accra. Dans la déclaration de la présidente des nigérians de la diaspora au parlement du Nigeria, Dabiri-Erewa a invité le sénateur Ike Ekweremadu à intervenir auprès des autorités ghanéennes pour qu’elles avortent leur projet d’expulsion des nigérians autrement dit la République fédérale pourrait envisager de rompre ses relations diplomatiques avec le Ghana.

Dabiri-Erewa a expliqué aux parlementaires que leurs concitoyens au Ghana sont de petits commerçants qui vendent des CD audio, des CD vidéo et des cassettes. Demander à ces gens de payer 300,000 dollars avant de se lancer dans une activité est irréaliste. Vu les efforts d’intégration dans la CEDEAO, Dabiri-Erewa a lancé un avertissement un peu voilé « le Ghana ne doit pas nous ramener 28 ans en arrière comme à l’époque où nous avions eu des problèmes en Afrique occidentale ».

A ce stade, il est regrettable qu’au moment où la sous région s’efforce à se constituer en une entité forte, des problèmes surviennent pour freiner cet élan. Vivement que le Ghana et le Nigeria trouvent un terrain d’entente à ce différend pour que la communauté ouest africaine ne soit plus perçue à tort ou à travers comme une CEDEAO Search CEDEAO des Chefs d’Etats mais aussi et surtout une CEDEAO Search CEDEAO des citoyens de cette zone.

Mensah,KOACI.COM ACCRA; copyright © koaci.com
 
 
9637 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 26/06/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Elvis1
 
Depuis que les Ghaneens ont decouvert ce petrole, ils sont devenus tres egoistes et protectionistes...parlant de "work permit" ils n'hesitens plus a harceler au postes de frontiere. Je me rappelle quand ce sont eux Ghaneens qui etaient des cordoniers, leurs femmes n'hesitant pas ...
Depuis que les Ghaneens ont decouvert ce petrole, ils sont devenus tres egoistes et protectionistes...parlant de "work permit" ils n'hesitens plus a harceler au postes de frontiere. Je me rappelle quand ce sont eux Ghaneens qui etaient des cordoniers, leurs femmes n'hesitant pas a venir ouvrir des entreprises de prostitution chez nous au Togo. Vive l'Afrique Unies.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login