Logo Koaci
 
 
 
GHANA : La présidentielle 2012 va-t-elle engendrer la fracture nord-sud ?
 
Des ghanéens (ph) lors des obsèques d’Atta Mills

GHANA - ACCRA LE 3 NOVEMBRE 2012 2012 © koaci.com - A un mois de la tenue de la présidentielle de décembre 2012 au Ghana, la question d’appartenance régionale, nord-sud, mieux l’appartenance ethnique laquelle a été mise sous les éteignoirs semble germer dans les esprits.

Pendant que le candidat du Congrès National Démocratique (NDC), John Dramani Mahama, originaire du nord Ghana, a appelé hier vendredi les chefs et la communauté Nankpanduri du nord à ne plus laisser l’occasion en or de voir l’un de leur fils devenir le Président du Ghana filer entre leur doigts, certains ghanéens anonymes condamnent la déclaration de leur Président intérimaire et font savoir qu’il n’y a pas de place pour un descendant peul (Foulani) à accéder à la Présidence.

En débutant sa campagne électorale au nord, le Président-candidat s’est entretenu avec les ressortissants de sa région d’origine. Il leur a fait savoir qu'il est temps que les citoyens originaires du nord se mettent eux aussi à l'avant-garde pour la gestion des affaires du pays. Et pour galvaniser les siens à lui apporter un vote massif, John Mahama Search John Mahama a estimé que les cadres du nord ont servis pendant longtemps comme des vice-présidents et qu’à ce effet la région septentrionale dispose aussi des cadres qui peuvent servir en tant que le Président de la République.

Face à cette volonté exprimée, certains ghanéens trouvent que ce n’est pas le moment, car ils reprochent aux Foulani Search Foulani de n’être pas de vrais ghanéens. Pour mémoire, pendant le recensement électoral en avril dernier, Nana Obiri Yeboah, un professeur de sociologie, a déclaré que les éleveurs peuls qui sont nomades au Ghana ne devraient pas être autorisés à s'inscrire sur le registre électoral. Yeboah avait invité les peuls à aller au tribunal pour se justifier, car le droit au vote appartient aux ghanéens. Vu les difficultés pour eux de ’inscrire à l’époque, les Foulani Search Foulani s’étaient plaints. En réaction à la prise de position de ce sociologue, Alhaji Bingle, le chef des Peuls, avait souri et a mis au point que les peuls font parti de l'histoire du Ghana et ont le droit de prendre part au processus électoral.

Un peu plus tôt dans le cadre de sa campagne au nord, John Mahama Search John Mahama a dénoncé la stratégie tribale du principal parti de l’opposition le Nouveau Parti Patriotique (NPP) qui selon lui cherche à semer la peur et la panique parmi l'électorat avant les élections. En ce sens, John Mahama Search John Mahama a révélé à Walewale, une ville du nord Ghana que « je sais qu'ils vont dire aux gens que John est un Gonja et quand il sera Président, il va créer un problème entre les Gonjas et les Mamprusis ». En tant qu’actuel Président, il a réfuté ces accusations et a estimé que si c’était son intention, il aurait suscité ces clivages depuis sa prise de pouvoir en juillet dernier.

Pour les élections décembre 2012, Paul Tawiah Quaye, l'Inspecteur Général de Police, a révélé que 20.000 agents de sécurité seront déployés sur toute l’étendue du territoire national pour assurer la sécurité et le maintient de l'ordre public pendant et après la présidentielles et les législatives.

En somme, la crise identitaire qui a secoué certains pays africains et singulièrement la Côte d’Ivoire n’est-elle pas suffisante pour édifier les ghanéens ? Outre les Foulani Search Foulani du nord, certains considèrent parfois à tort ou à raison des Ewé originaires de la région du Volta comme étant des togolais. Sur ce dernier point, ‘‘ ces vrais ghanéens ’’ ignorent peut être l’histoire coloniale du Ghana. La fracture identitaire qui se profile à l’horizon peut être évitée si tous s’acceptent mutuellement et que ceux qui sont aptes devant la loi pour servir le Ghana soient épargnés des préjugés.

Mensah
 
 
9424 Visit(s)    6 Comment(s)   Add : 03/11/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions KBD
 
Ce srait à désespérer du nègre vue l'histoire actuelle de la Côte d'Ivoire et du Togo qui leurs sont voisins!
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
La democratie au Ghana serait-elle une democratie aux pieds d'argile ??. C'est peut-etre possible. Le grand Ali Mazrui avait averti les ivoiriens au temps de feu-Houphouet Boigny, mais les vautours de F-H-Boigny l'ont traite de tous les maux. S'ils l'avaient ecoute ???
 
 
 
See his contributions Dabakala
 
Une fracture Nord Sud n’est pas une fin en soi. Le plus important est le respect de la constitution et des lois de la république, qui définissent ce que les ghanéen sont !! Les problèmes surviennent en général seulement quand il s’agit de respecter les lois et cela arrive lorsqu’...
Une fracture Nord Sud n’est pas une fin en soi. Le plus important est le respect de la constitution et des lois de la république, qui définissent ce que les ghanéen sont !! Les problèmes surviennent en général seulement quand il s’agit de respecter les lois et cela arrive lorsqu’il y a un manque de légitimité ou de plébiscite !! Mais si ce peuple choisit délibérément de sombrer dans des troubles de natures sécessionnistes, c’est son droit !! Le fait demeure que la nature des conflits et des tensions au Ghana est tout à fait différente de celles qui règnent au TOGO ou en Côte d’ivoire (JOHN MAHAMA est un chrétien issu géographiquement du nord du pays, avec un très fort soutien hérité des régions Sud et Sud ouest par l’entremise de Feu ATTA MILLS, quand AKKUFO ADDO est établi surtout dans la région de la volta, avec un soutien tout aussi fort dans les métropoles. Le brassage populaire ne permet donc pas à priori qu’il puisse naître des conflits de nature Nord Sud, même si dans certaines régions, le discours ethnocentrique est de rigueur quand on est en campagne) !! La finalité pourrait aussi décevoir certaines personnes qui souhaitent malheur aux voisins !! La suite !!
 
 
Read more
See his contributions SRIKA BLAH
 
@DABAKALA....................... Je ne sais pas si tu es aussi au Ghana avec les autres !!.Il ne faut pas jouer avec le feu. La plupart des Ghaneens detestaient feu Atta Mills. Un conflit semblable au notre pourrait avoir le jour entre les ethnies au Ghana......... Esperons que c...
@DABAKALA....................... Je ne sais pas si tu es aussi au Ghana avec les autres !!.
Il ne faut pas jouer avec le feu. La plupart des Ghaneens detestaient feu Atta Mills. Un conflit semblable au notre pourrait avoir le jour entre les ethnies au Ghana......... Esperons que cela ne produira pas pour voir encore un Jerry Rawlings revenir au pouvoir pour une 3eme fois.
 
 
Read more
See his contributions Koutoukou Konan Kan
 
Si les refondateurs sont des boucs émissaires efficaces pour ceux qui ont des visées déstabilisatrices sur la CIV, au Ghana voisin, se profile déjà des cornes assez intéressantes que certains stratèges ne manqueront pas de saisir afin de rétablir à leur avantage les équilibres s...
Si les refondateurs sont des boucs émissaires efficaces pour ceux qui ont des visées déstabilisatrices sur la CIV, au Ghana voisin, se profile déjà des cornes assez intéressantes que certains stratèges ne manqueront pas de saisir afin de rétablir à leur avantage les équilibres stratégiques dans la sous région. En politique absolue, il ne faut jamais se priver de renverser un adversaire devenu faible!
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
@srika… « …La plupart des Ghanéens détestaient feu ATTA Mills... » Ce sont ce genre de déclarations qui envoient des guerres dans les pays !! Mais on ne se fatiguera pas pour lutter contre ce genre de déclaration lapidaires et mensongères, car ATTA MILSS était bien président élu ...
@srika… « …La plupart des Ghanéens détestaient feu ATTA Mills... » Ce sont ce genre de déclarations qui envoient des guerres dans les pays !! Mais on ne se fatiguera pas pour lutter contre ce genre de déclaration lapidaires et mensongères, car ATTA MILSS était bien président élu de la république du GHANA (et reconduit candidat du parti le plus lourd du Ghana, avec MAHAM comme colistier), ce qui veut dire qu’il avait bien un plébiscite et qu’il était soutenu par au minimum la moitié de la population ghanéenne !! De plus, son deuil a été porté par la majorité des ghanéenne, deuil qui n’a aucune mesure avec celui d’un homme comme HOUPHOUET !! A défaut donc de te demander si je suis au Ghana avec les « autres », il serait utile que tu t’y rendes un peu, avec d’avancer des déclarations aussi idiotes, voire à la limite de l’imbécillité. Tu n’est pas obligé d’exprimer tes positions sur ce genre de sujets, qui demandent un minimum de culture générale !!
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login