Logo Koaci
 
 
 
GHANA: Violence conjugale : Près de 2.500 femmes battent leurs hommes au foyer
 
GHANA - ACCRA LE 17 MARS 2012 © koaci.com - Deux mille quatre cent soixante quatre hommes (2.474) hommes ont été battus par leurs femmes au foyer en l’an 2011 au Ghana. Ce constat est le résultat des statistiques que vient de mettre à jour l’Unité Familiale de Soutien aux Victimes de la Violence (DOVVSU), une structure qui est chargée de protéger les femmes et de veiller à une relation harmonieuse dans les couples. Les raisons du passage à tabac de ces hommes malheureux résident dans des questions banales telles que l'irresponsabilité, l'alcoolisme, l'intimidation et surtout le déni des relations sexuelles hors mariage.

La violence entre époux dans certains foyers au Ghana est entrain de changer de main. Autrefois appelée à tort ou raison sexe faible, la gente féminine est entrain d’inverser la tendance aujourd’hui en portant la main sur les hommes. Selon les résultats des statistiques, le nombre de violence faite aux hommes qui est de 1.528 en l’an 2010 a connu une augmentation de 62 pour cent l’année dernière.
Pour battre ou frapper les hommes, les femmes se servent des ustensiles de cuisine dangereux tels que des couteaux, des bâtons et ou des fers à repasser. Selon Freeman Tettey, le chargé des relations publiques du DOVVSU, la nette augmentation de ces chiffres est due à la sensibilisation que mène sa structure qui encourage les hommes à signaler toute forme d’abus dont ils sont victimes de la part de leurs épouses.

De ce constat Freeman Tettey a révélé que les hommes deviennent de plus en plus nombreux à signaler les abus de leurs épouses parce qu'ils ne veulent pas prendre la loi entre leurs propres mains pour se faire auto- justice. Toutefois, il a ajouté une fois les plaintes portées contre les femmes, ces dernières répliquent en disant qu'elles ont agi en légitime défense.

Mais à coté des plaintes des hommes, les femmes aussi continuent par en déposer et ceci vice-versa. Pour l’année 2011, elles ont déposé 15,495 plaintes pour violence conjugale.

Sur d’autres aspects, l’Unité a enregistré 1.168 harcèlement sexuel, 370 viols, 159 exposition des enfants aux dangers, 5.797 non-entretien, 274 dommage et 139 cas de périls. En plus de ce tableau peu reluisant, la DOVVSU Search DOVVSU a dévoilé d’autres chiffres à savoir 607 cas de vols, 15 bigamies, 12 sodomies, 86 avortements, 5362 maltraitances des enfants, 20 agressions et 13 enlèvements d’enfants.

Au delà de ce rapport, ce qui saute aux yeux c’est la violence faite aux hommes. Certains hommes sous anonymat se demandent quel avenir les femmes réservent-elles à leur foyer et à leur progéniture si elles continuent par battre leurs maris.


Mensah,KOACI.COM ACCRA; copyright © koaci.com
 
 
7999 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 17/03/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login