Logo Koaci
 
 
 
Guinée Equatoriale: Tentative de putsch contre Obiang, le parti au pouvoir se débarrasse de 42 militants
 
Teodoro Obiang (ph)-


© Koaci.com- Lundi 05 Novembre 2018 -42 militants du parti au pouvoir ont été radiés pour leur participation présumée à une tentative de coup d’état le 24 décembre 2017.

Le PDGE Rechercher PDGE , parti au pouvoir en Guinée équatoriale , a décidé d’expulser 42 de ses militants, parmi lesquels plusieurs anciens cadres du régime.

Ils sont tous accusés d’avoir participé à une tentative de coup d’Etat le 24 décembre 2017 que Malabo Rechercher Malabo dit avoir déjoué .

« Le Parti démocratique de Guinée équatoriale (PDGE) a décidé l'expulsion définitive de ses frères militants pour leur participation à la tentative de (...) déstabilisation de la Guinée équatoriale, vainement perpétrée le 24 décembre 2017, sous le patronage d'un groupe de terroristes et de mercenaires", selon une résolution du PDGE Rechercher PDGE prise à l'issue de la tenue d'un conseil de discipline du parti.

Parmi les personnalités expulsées , se trouvent l’ex ambassadeur de Guinée équatoriale au Tchad, Enrique Nsue Anguesomo, l'ex-directeur de la sécurité du président Teodoro Obiang Nguema, Julian Ondo Nkumu, un ancien juge au tribunal de Bata, Ruben Clemente Engonga Nguema, ainssi que le juge Martin Obiang et le fils du ministre de l'Intérieur Clemente Engonga Nguema Onguene.

Malabo Rechercher Malabo avait annoncé avoir déjoué en Janvier dernier un coup d’ Etat contre le président Obiang lors des festivités de fin d’années .

31 mercenaires tchadiens et centrafricains avaient été interpellés dans la région du sud du Cameroun avec un important arsenal le 27 Décembre .

Selon des sources proches du pouvoir à Malabo, le procès de cette tentative de coup d'Etat pourrait se tenir en février 2019 prochain.

KOACI
 
 
9010 Visite(s)    1 Commentaire(s)   Ajouter le : 05/11/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Commentaires
Pour commenter ce contenu veuillez vous connecter
 
Voir ses contributions Peace101
 
Des rois qui s'éternisent au pouvoir et sont surpris que l'on veuille les clipper par coup d'état. Encore faudra-t-il que ce ne soit pas une invention pour faire un nettoyage en bonne et due forme... Et, ils se disent panafricains... Ôkpô...
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Restez connecté via notre newsletter
 
S’abonner
Se désabonner
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connexion    |
      | Inscrivez vous !
 
 
 
Deja inscrit !
Se connecter