Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Lutte contre l'apatridie à  Daloa, 20 enfants trouvés et abandonnés d'un orphelinat obtiennent leur certificat de nationalité grà¢ce au HCR et à  l'AFJCI
 

Côte d'Ivoire : Lutte contre l'apatridie à  Daloa, 20 enfants trouvés et abandonnés d'un orphelinat obtiennent leur certificat de nationalité grà¢ce au HCR et à  l'AFJCI

 
 
 
 4495 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 22 juin 2019 - 09:19

20 enfants apatrides d’un orphelinat de Daloa ont obtenu leur certificat de nationalité


© koaci.com– Samedi 22 Juin 2019 –Le cadre législatif ivoirien, auquel sont intégrées les dispositions de la convention de 1961 sur la réduction des cas d’apatridie, fait des enfants trouvés en Côte d’Ivoire de parents inconnus, des ivoiriens d’origine. Toutefois, l’absence de filiation dans leur acte de naissance rend ardue la charge de la preuve de leur qualité d’ivoirien devant le juge en vue de l’obtention de leur certificat de nationalité.


Malheureusement, il est constaté que depuis la ratification de la convention de 1961 par la Côte d’Ivoire en 2013 jusqu’en 2018, aucun enfant trouvé n’a pu obtenir de certificat de nationalité ivoirienne. 


Au titre des activités menées en 2019, dans le courant du mois de mai, un atelier de renforcement des capacités a été organisé à  l’attention de 25 Magistrats du ressort de la Cour d’Appel de Daloa sur le droit à  la nationalité ivoirienne.


A la suite de cet atelier l’Association des femmes juristes de Côte d’Ivoire (AFJCI) a obtenu du Tribunal de Première Instance de Daloa 20 certificats de nationalité au profit d’enfants trouvés et abandonnés.


Les bénéficiaires de ces certificats de nationalité sont les pensionnaires de l’Orphelinat Tomorrow’s Hop de Daloa. Ils ont reçu aujourd’hui leur document en présence du Représentant du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, Mohamed Askia Touré et du Préfet de région, préfet de Daloa, Bako Privà¢t Anatole.


L’objectif de cette rencontre du jour vise à  donner une grande visibilité aux actions menées conjointement par le HCR et l’AFJCI en matière de réduction de l’apatridie en Côte d’Ivoire.


 
Le souhait du Représentant du HCR est que cette cérémonie provoque l’effet de contagion en encourageant les Magistrats des autres tribunaux à  délivrer les certificats de nationalité aux enfants trouvés abandonnés et trouvés de parents inconnus.


Il a mentionné qu’en recevant leur certificat de nationalité, les portes de la vie ainsi que les forces du savoir sont désormais ouvertes aux 20 bénéficiaires.
«Il s’agit d’un acte banal mais de portée immense, car la nationalité est le premier des droits, »a ajouté, le Représentant du HCR


Mohamed Askia Touré a enfin encouragé le Préfet de région à  aider l’Orphelinat en promettant que le HCR fera sa part.


En prenant la parole, le Préfet, Bako Privà¢t Anatole a salué l’association des femmes juristes pour son combat, représentée par la Coordonnatrice du Projet DNT, Saraka Monique.


Il a par ailleurs soutenu que la situation des apatrides doit interpeller tout le monde car c’est un problème de la société. 


«C’est une société où il n’y a pas de solidarité, la pauvreté domine et il y a un manque de cohésion. C’est un procès de toute la société, » a déclaré le Préfet de Région. 


 
Bako Privà¢t Anatole demande au HCR et à  l’Association des femmes juristes de Côte d’Ivoire de continuer le combat pour qu’il n’y ait plus d’enfants apatrides.
« Les femmes juristes continuer de vous battre pour que les enfants soient adoptés. Ils n’ont ni père, ni mère, »a-t-il conclu. 


Il faut noter que l’Orphelinat compte 26 pensionnaires et 20 ont obtenus leur certificat de nationalité. Il s’agit de 15 enfants retrouvés et 5 enfants abandonnés. 



Wassimagnon



 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Le procureur Adou s'attaque au « à chacun son catholiqu...
 
 
Côte d'Ivoire: Le procureur Adou s'attaque au « à chacun son catholique »
Société
 
Côte d'Ivoire: Marche de l'Eglise catholique annulée, le mouvement «zé...
 
 
Côte d'Ivoire: Marche de l'Eglise catholique annulée, le mouvement «zéro victime en 2020» se félicite d'avoir fait reculer les initiateurs
Côte d'Ivoire: L'Eglise catholique annule sa marche du 15 février, dénonce un danger d'infiltration, un rassemblement de prière prévu à la cathédrale au Plateau
Société
Côte d'Ivoire: L'Eglise catholique annule sa marche du 15 février...
Côte d'Ivoire il y a 7 heures
 
Burkina Faso: Lutte antiterroriste, la force conjointe du G5 sahel élargi sa zone d'opération
Société
Burkina Faso: Lutte antiterroriste, la force conjointe du G5 sahe...
Burkina Faso il y a 10 heures
 
Côte d'Ivoire :  Niakara, deux individus tués en moins de 48 heures dans la mine d'or de Niangbo
Société
Côte d'Ivoire : Niakara, deux individus tués en moins de 48 heur...
Côte d'Ivoire il y a 11 heures
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Lutte contre l'apatridie à  Daloa, 20 enfants trouvés et abandonnés d'un orphelinat obtiennent leur certificat de nationalité grà¢ce au HCR et à  l'AFJCI
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
A-t-on compté la vingtaine d'enfants du tchoin adultérin libérien koudou gbagba en exil ?
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Je remercie le gouvernement et le HCR pour cette politique humaniste et humanitaire... J'ai le coeur qui fond devant ces petits bouts de choux innocents (victimes et produits des actes des adultes)... God bless you! Amen!
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zometmil
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Récupération politique, l'église catholique a-t-elle bien fait d'annuler sa marche?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Avec ses prises de positions et ses appels à manifester, Monseigneur K...
 
3630
Oui
78%  
 
920
Non
20%  
 
87
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement