Togo Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo : Des pays africains parlent d'«élections sans violence» à  Lomé
 

Togo : Des pays africains parlent d'«élections sans violence» à  Lomé

 
 
 
 3456 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 25 juin 2019 - 13:31

Vue des participants

© koaci.com– Mardi 25 Juin 2019 – A l’initiative du Centre des Nations unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC) et de l’Institut des Nations unies pour la formation et la recherche (UNITAR), 16 pays africains participent les 24 et 25 juin 19 à  Lomé au Togo à  un atelier de haut niveau sur la sécurité électorale sur le continent.

Cet atelier organisé au siège de l’UNREC à  Lomé. Prennent part à  cet atelier des participants venus de 16 pays africains entre autres l’Angola, le Bénin, du Burundi, le Burkina-Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Gabon .... de la Guinée Bissau.

Il s’agit du premier atelier, programmé dans le cadre d’un projet dénommé « Appui à  la réforme du secteur de la sécurité en matière de maintien de l’ordre en période électorale, dans un contexte d’Etat de droit ».

Au cours de cet atelier de deux jours et d’après l’UNREC « les participants auront à  présenter une vue d’ensemble de la situation de la sécurité électorale dans leurs pays respectifs, présenter une vision d’ensemble pour le futur et identifier les besoins sur lesquels bà¢tir des programmes pertinents de renforcement de capacité des forces de défense et de sécurité des différents pays ».

Le projet Appui à  la réforme du secteur de la sécurité en matière de maintien de l’ordre en période électorale, dans un contexte d’Etat de droit, a pour objectif d’améliorer la sécurité électorale dans un contexte d’Etat de droit, à  travers le renforcement du professionnalisme des forces de sécurité publique dans leur fonction régalienne de protection des institutions et des personnes, selon une perspective de sécurité humaine.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Burkina Faso: Cinq morts et onze blessés dans deux attaques terroriste...
 
 
Burkina Faso: Cinq morts et onze blessés dans deux attaques terroristes
Société
 
Togo: Funny Face dévoile les biens d'Adebayor au Ghana
 
 
Togo: Funny Face dévoile les biens d'Adebayor au Ghana
Côte d'Ivoire: Un apprenti meurt écrasé dans une scierie
Société
Côte d'Ivoire: Un apprenti meurt écrasé dans une scierie
Côte d'Ivoire il y a 14 heures
 
Côte d'Ivoire: Drame, à Alépé, il découpe à la machette les membres d'une famille, la mère décède sur le champ, 5 personnes dans un état critique
Société
Côte d'Ivoire: Drame, à Alépé, il découpe à la machette les membr...
Côte d'Ivoire il y a 14 heures
 
Mali: L'armée neutralise  une cinquantaine de jihadistes dans le centre
Société
Mali: L'armée neutralise une cinquantaine de jihadistes dans le...
Mali il y a 16 heures
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Togo : Des pays africains parlent d'«élections sans violence» à  Lomé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Avez-vous invité les oppositions africaines remplies de cafards d'aogris et haineux comme chez nous en CIV ? La paix et la non-violence ne sont pas des voies à  sens unique... On avance...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Gougnon
Ibièkissè, ce que tu n'as compris, pour la CI, ils ont invités ceux qui sont toujours responsable de la violence lors des élections depuis l’avènement de dramane dans ce pays. MMDDRRRRRR!!!!.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Catapilar
Comme par hasard il y aura élection municipale au Togo apres 33 ans de nomination de maires dans ce pays. Et comme par hasard il y aura encore de la violence. A quoi servent ces genres de colloques dans les dictatures comme au Togo, Caméroun, Gabon...?
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Les médias d'Etat français interrogent Soro sur la mort de IB et sur le Putsch au Burkina, l'Etat français a-t-il une idée derrière la tête?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Justice, l'affaire du putsch au Burkina pourrait elle rattraper Guilla...
 
2943
Oui
96%  
 
1
Non
0%  
 
136
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement