Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Élimination de la fistule, le Gouvernement annonce la prise en charge gratuites de 3318 femmes porteuses
 

Côte d'Ivoire : Élimination de la fistule, le Gouvernement annonce la prise en charge gratuites de 3318 femmes porteuses

 
 
 
 3436 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 26 juin 2019 - 17:02

© koaci.com --Mercredi 26 Juin 2019--La Côte d’Ivoire commémore le vendredi 28 juin 2019 la Journée Internationale pour l’élimination de la fistule obstétricale instituée par l’Assemblée générale des Nations Unies le 21 novembre 2012.


Cette commémoration vise à  éveiller les consciences des décideurs et des peuples sur l’impérieuse nécessité de renforcer la lutte contre cette maladie et de veiller à  l’amélioration de la santé de la femme.


A 48 heures de cette célébration, dans un message à  la nation, le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Eugène Aka Aouélé a réaffirmé que la fistule obstétricale est un véritable problème de santé publique.


Selon lui, son apparition est directement liée à  l’une des principales causes de mortalité maternelle, à  savoir : un travail long et difficile lors de l'accouchement.


Les femmes qui présentent une fistule obstétricale souffrent d’une incontinence urinaire permanente. Elles ressentent la honte et bien souvent, elles sont rejetées par leurs pairs et leurs proches parents. Cette affection entraîne également à  long terme des problèmes médicaux chroniques, tels que des infections cutanées, des troubles rénaux, voire le décès en l’absence de traitement.


Le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique informe ses compatriotes que la fistule obstétricale n’est pas une fatalité, car elle est évitable.


 
La prévention reste le meilleur atout pour réduire sa survenue, il conseille aux femmes, la fréquentation des centres de santé, le respect du calendrier des consultations prénatales, l’abandon des accouchements à  domiciles, le renoncement à  l’excision et aux mariages précoces et la pratique de la planification familiale.


Dr Eugène Aka Aouélé soutient que cette journée commémorative, arrive à  point nommé, car l’un des objectifs du programme de gouvernement du Président de la République est d’offrir des soins de qualité aux femmes et aux enfants vivant en Côte d’Ivoire. 


Il annoncé que sous la supervision du Premier ministre, le Gouvernement à  travers le ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, a initié plusieurs interventions à  haut impact visant l’amélioration de l’accès aux services de santé sexuelle et reproductive de qualité pour toutes les femmes et surtout pour les jeunes filles.


Il s’agit notamment de la mise en œuvre de la politique nationale de gratuité ciblée, l’intensification de la Planification Familiale, l’investissement massif dans la réhabilitation et la construction des structures de santé, la mise en œuvre du « Projet prévention et prise en charge gratuite des Fistules Obstétricales » avec l’appui de l’UNFPA et de l’Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA).


Le ministre a affirmé que ces différentes interventions ont permis la prise en charge gratuites de 3318 femmes porteuses de fistules et la réinsertion socio-économique de 720 d’entre elles.


«La lutte contre la fistule obstétricale reste une priorité d’action pour le Gouvernement Ivoirien. Avec le concours de tous et dans un environnement apaisé, nous arriverons à  vaincre cette maladie et améliorer de ce fait les conditions de vie des femmes et des enfants, »a-t-il mentionné.


 
Dr Eugène Aka Aouélé demande à  chaque citoyen de s’approprier le thème de cette journée commémorative : « Les fistules obstétricales sont une violation des droits humains : Mettons en fin maintenant ».



Wassimagnon



 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Santé
 
Côte d'Ivoire: Pour la santé des nourrissons, les femmes du Ahaly sens...
 
 
Côte d'Ivoire: Pour la santé des nourrissons, les femmes du Ahaly sensibilisées
Santé
 
Cameroun: La société civile s'insurge contre le retard dans la mise su...
 
 
Cameroun: La société civile s'insurge contre le retard dans la mise sur pied de la couverture santé universelle
Côte d'Ivoire : Abobo aura son CHU d'une capacité de 600 lits financé par le Fonds Saoudien de développement
Santé
Côte d'Ivoire : Abobo aura son CHU d'une capacité de 600 lits fin...
Côte d'Ivoire il y a 4 jours
 
Côte d'Ivoire: Institut de Cardiologie d'Abidjan, les meilleurs agents, promus et retraités de l'année 2018 célébrés par la direction générale
Santé
Côte d'Ivoire: Institut de Cardiologie d'Abidjan, les meilleurs a...
Côte d'Ivoire il y a 5 jours
 
Côte d'Ivoire: Depuis l'UAO de Bouaké, des auditeurs baptisés Maîtres en Santé Communautaire
Santé
Côte d'Ivoire: Depuis l'UAO de Bouaké, des auditeurs baptisés Maî...
Côte d'Ivoire il y a 1 semaine
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Élimination de la fistule, le Gouvernement annonce la prise en charge gratuites de 3318 femmes porteuses
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
J'espère que les bestioles de la puta et pondeuse maternelle d'un certain @batard-ni seront prises en compte... chez le vétérinaire bien entendu... 😭😱😭😱👍😱🤣😂
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Notre plus gros souci c'est comment eleminer la fistule mossi assise au palais presidential de la Cote d'Ivoire. Apres, tout rentrera dans l'ordre.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Révélation du président du GIPAME, l'Etat doit il rapidement investir pour que la SIR propose du carburant propre?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Premier procès en corruption pour une affaire de 95 millions, écran de...
 
2367
Oui
55%  
 
1814
Non
42%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement