Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: Ras-le-bol du pouvoir qui s'insurge contre les ingérences étrangères qui appellent à un nouveau dialogue inclusif
 

Cameroun: Ras-le-bol du pouvoir qui s'insurge contre les ingérences étrangères qui appellent à un nouveau dialogue inclusif

 
 
 
 1889 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 19 octobre 2019 - 10:57

Les participants du Grand dialogue national (Ph KOACI)


C’est à travers le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc, au pouvoir) que le gouvernement a d’abord d’exprimé son Ras-le-bol contre les ingérences étrangères qui se multiplient au Cameroun.


Le pouvoir dit observer non sans étonnement la nouvelle tonalité du discours de certains partenaires du Cameroun qui, il y quelques semaines à peine saluaient hautement la convocation du Grand dialogue national (GDN) et se félicitaient du déroulement des travaux en commissions et des recommandations retenues.


La réaction du parti au pouvoir intervient après les déclarations de Maurice Kamto, candidat malheureux à la dernière élection présidentielle. Le leader du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), a appelé ses partisans à " reprendre la résistance", c’est-à-dire les violences et le désordre croit savoir le Rdpc.


 

Conséquence, le Rdpc invite les camerounais à "la plus grande vigilance populaire pour déjouer les entreprises de désinformation et d’intoxication savamment orchestrées sur les réseaux sociaux et différents médias traditionnels dans le but manifeste de déstabiliser les institutions et de dresser les camerounais les uns contre les autres sur les bases ethniques."


Injonctions 


 La semaine dernière, les Etats-Unis ont appelé les autorités camerounaises à " entamer un dialogue inclusif sans conditions préalables". La position des Etats-Unis est reprise par l’Union Européenne qui a également invité les acteurs sociopolitiques camerounais, à respecter l’Etat de droit et de résoudre la crise anglophone de manière pacifique dans le cadre d’un dialogue inclusif

«Nous n’entrevoyons pas un autre dialogue inclusif que celui historique tenu entre le 30 septembre et le 4 octobre 2019 », a vivement réagi vendredi soir, René Emmanuel Sadi le ministre camerounais de la Communication et porte-parole du gouvernement. 


Pour Cabral Libii, leader du PCRN classé troisième à la dernière élection présidentielle, le Grand dialogue national a été un succès, "ceux qui diabolisent et dénigrent le GDN sont pitoyables. Le succès de cette rencontre ne réside pas forcément dans ce que Paul Biya fera des recommandations, mais davantage dans la qualité du travail effectué et des conclusions dégagées. Il s'agissait du Cameroun", a-t-il déclaré. 


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 

ARTICLES ASSOCIÉS

 
 
  Cameroun: Crise anglophone, les Etats-Unis accentuent la pression sur Yaoundé
Florence Ayafor décapitée par les séparatistes (Photo Koaci)Les Etats-Unis ont saisi le prétexte de la condamnation de la décapitation...
Cameroun | Politique      il y a 1 mois
 
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Nigeria: Des voleurs de bétail font 14 morts et 10 blessés dans l'Etat...
 
 
Nigeria: Des voleurs de bétail font 14 morts et 10 blessés dans l'Etat de Zamfara
Politique
 
Côte d'Ivoire: Présidentielle 2020, le candidat Mamadou Koulibaly soll...
 
 
Côte d'Ivoire: Présidentielle 2020, le candidat Mamadou Koulibaly sollicite des dons pour sa campagne
Cameroun-USA : Yaoundé qualifie de «prétextes», les raisons invoquées par Trump pour motiver la suspension de l'AGOA
Politique
Cameroun-USA : Yaoundé qualifie de «prétextes», les raisons invoq...
Cameroun il y a 7 heures
 
Ghana: Accra ne reconnait pas le Togoland et assure « aucune partie du territoire » n'est cédée
Politique
Ghana: Accra ne reconnait pas le Togoland et assure « aucune part...
Ghana il y a 15 heures
 
Côte d'Ivoire: Bouaké, affaire Mangoua tabou à une cérémonie fait grogner des chefs traditionnels, contradiction totale entre Empirus et Ahoussou Jeannot
Politique
Côte d'Ivoire: Bouaké, affaire Mangoua tabou à une cérémonie fait...
Côte d'Ivoire il y a 15 heures
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Cameroun: Ras-le-bol du pouvoir qui s'insurge contre les ingérences étrangères qui appellent à un nouveau dialogue inclusif
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Quoi mais je rêve ou quoi? Dialogue encore ? Dans tous les cas, des observateurs avaient souligné que le machin cirque du grand dialogue supposé national n'était qu'une mise en scène bien orchestrée qui ne s'attaquait en rien aux problèmes de fonds. On observe...
 
 il y a 4 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Tout près ici en Guinée, la constitution risque une manipulation, c'est le moment de s'ingérer là.
 
 il y a 3 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement