Cameroun Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: Des  conducteurs de motos taxis en colère ont paralysé une partie de Yaoundé  ce mardi
 

Cameroun: Des conducteurs de motos taxis en colère ont paralysé une partie de Yaoundé ce mardi

 
 
 
 1313 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 12 novembre 2019 - 21:35

La police dans les rues de Yaoundé ce mardi (Ph)



Des conducteurs de motos taxis appelés « Benskineurs » ont manifesté ce mardi 12 novembre 2019 dans les rues de Yaoundé. Jusqu’en début de soirée, on pouvait apercevoir des conducteurs de motos taxis manifester leur mécontentement.


Plusieurs syndicats des conducteurs de motos taxis avaient appelé à manifester contre l’interdiction de circuler dans le centre-ville de la capitale camerounaise.


A l’origine de la manifestation des conducteurs de motos-taxis, une décision du gouverneur de la région du centre interdisant dès ce 12 novembre la circulation des engins à deux roues au centre-ville.


Suite à une réunion du 7 novembre dernier, le gouverneur de la région du Centre avait décidé de restreindre les zones de circulation de motos taxis. Les engins à deux roues sont désormais confinés à la périphérie de la capitale et dans les quartiers difficiles d’accès. 


 

 "La décision vise à redorer le blason de Yaoundé à quelques mois de la prochaine coupe d’Afrique des nations que le Cameroun abrite en 2021 et le Chan prévu en 2020", a déclaré Naseri Paul Bea.  


Les autorités ont évoqué le désordre urbain et l’insécurité.


Une décision qui n’est pas du goût des conducteurs de motos-taxis. Tôt ce mardi matin, organisés en bandes les conducteurs de motos ont envahi les rues de la capitale camerounaise, bloquant les carrefours avec des tables, bancs, bacs à ordures…empêchant aux autres usagers de la route notamment, les automobilistes de vaquer à leurs occupations.


Les opérations des forces de sécurité à bord des véhicules anti-émeutes ont abouti à ramener un calme relatif.

 En attendant qu’une solution soit trouvée au plus vite, les conducteurs de motos taxis promettent de reprendre leurs manifestations mercredi.


L’on estime à plus de 25 000 le nombre de motos-taxis en circulation à Yaoundé et plus de 45 000 à Douala la métropole économique.


 

Les camerounais attribuent aux conducteurs de motos, la hausse des agressions, des vols à l’arrachée, l’insécurité grandissante et le désordre urbain.  




Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Sous couvert d'observer le scrutin, craignez vous que l'UE s'ingère dans la présidentielle de 2020 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Burkina Faso: Des attaques soit disant terroristes jamais revendiquées, soupçonnez vo...
 
3032
Oui
65%  
 
1521
Non
32%  
 
141
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement