Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Labellisation de l'Attiéké par une entreprise Burkinabè, vives protestations des autorités ivoiriennes qui saisissent  Ouagadougou
 

Côte d'Ivoire: Labellisation de l'Attiéké par une entreprise Burkinabè, vives protestations des autorités ivoiriennes qui saisissent Ouagadougou

 
 
 
 14459 Vues
 
  14 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 25 novembre 2019 - 07:44

Souleymane Diarrassouba, ministre du commerce et de l’industrie


L’affaire a suscité beaucoup de réactions dans l’opinion publique ivoirienne. Lors de la 5ème édition du Salon international de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan (SARA) tenue le vendredi dernier à Abidjan, l’entrepreneure Burkinabè Florence Bassono, patronne de « Faso Attiéké » a raflé le prix du meilleur label devant des Ivoiriens.


Cette distinction qui n’a pas laissé indifférents plusieurs observateurs Ivoiriens était au centre de vives polémiques.


La réaction des autorités ivoiriennes ne s’est pas fait attendre quelques jours après le prix décerné à la directrice Burkinabè de « Faso Attiéké ».


 

Souleymane Diarrassouba, ministre du Ministre du Commerce et de l'Industrie a dans une note parvenue à KOACI réagit à l'affaire de labellisation de l'Attiéké (met fait à base de semoule de manioc Ndlr) par une entreprise Burkinabè.


Élevant une vive protestation, Souleymane Diarrassouba précise que l’appellation « Attiéké » a fait l'objet d'un dépôt auprès de l'Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) sous la forme d'une Indication Géographique Protégée.


«La cérémonie de reconnaissance de cette IGP a eu lieu le samedi 23 novembre 2019 en marge de la 5ème édition du SARA en ma présence, en celle du DG de l'OAPI et en celle du représentant de l'Agence Française de Développement (AFD) », a précisé le ministre du commerce et de l’industrie.


Souleymane Diarrassouba ajoute que cette appellation ne peut être associée à un autre pays au risque de créer une confusion dommageable pour la Côte d'Ivoire.


«Nous élevons une vive protestation contre l'utilisation de ce nom lors d'une cérémonie de récompense sans l'accord préalable des autorités ivoiriennes compétentes et celles de l'OAPI », a indiqué le ministre du commerce et de l’industrie tout en précisant que les autorités du Burkina-Faso ont été saisies et ont démenti toute labellisation de ce produit.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  14 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Labellisation de l'Attiéké par une entreprise Burkinabè, vives protestations des autorités ivoiriennes qui saisissent Ouagadougou
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Levrai
si burkinabé est président en côte d'ivoire,ya eu ministre et même maire qu'est ce qui peut nous surprendre encore??????? Peut être c'est le jour où ils vont voler les couleurs de notre drapeau que nous allons réagir
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Antibiotik
Ma question est la suivante : Pourquoi avoir permis a Faso Attiéké de se participer au Sara avec celle appellation si nos autorités savaient cette appelation protégée ? Quand on passe tout notre temps a ns entre déchirer a cause de la politique c'est comme ça notre identité culturelle ns échappera.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
CD
Que c'est ridicule. Quand billon disait de protéger l'attiéké qu'est-ce qui a été fait. Quand KKB parlait des potentialité de l'attiéké çà été tourné en dérision pur des raison politiques.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
La question est la suivante: avions nous labellisé le mot? si la réponse est non, bah je suis désolé monsieur le ministre hein...
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Seplou-Wa- Seplou
Sallon international ,organisé par la COte D'Ivoire sur le sol ivoirien . des gens déposent leurs dossiers de participation...ce commité chargé d'étudier les dossiers ..ensuite la signature du ministre qui approuve ces participations...toute cette chaine ..a-t-elle fait son travail ? bande de Cons..ou le dossier de '' faso attiéké'' a été traité spécialement à la présidence et vous a été imposé ...clarifiez nous ça ..trop facile .. maintenant que ça choque les ivoiriens, un semblant de réaction Ce ministre diarassouba ne pourra rien faire ..que du blah blah blah ... depuis que watraogo est là tous ces litiges face ou qui concernent le broukina ça ne va pas quelque part.. Notre EBURNIE grand Yako !
 
 il y a 3 ans
Peace101
Dites-moi que c'est une blague. Sans honte. Sans gêne. C'est du vol pur et simple. Ils doivent boire de l'eau par les narines ces burkinabés... On observe...
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
rilcy
c'est pas vrai..
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Camarade @zezeto... Je comprends bien ta position légaliste. Tu as 100 pourcent raison vu sous cet angle. Nous savons tous quel pays a initié, créé et perfectionné le hamburger qui est aujourd'hui consommer même dans notre pays. Mais tu ne vois pas de Mexicain pour autant labelliser cette merveille en leur nom. C'est juste travestir lordre des choses et rendre légalement NOTRE INVENTION Ebrié redevable à cet aventurier burkinabé. Est-ce juste cela ?
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
mais lis ce lien, tu verras des choses. https://netafrique.net/faso-attieke-repond-au-ministre-ivoirien-de-lindustrie-notre-nom-est-protege-a-loapi-depuis-2011/
 
 il y a 3 ans
Zezeto
tu as raison Peace. Depuis que les chinois avaient envahi nos champs de manioc et ont appris à faire l'attiéké, on devait labellisé. Je pensais que la menace viendrait d'eux...
 
 il y a 3 ans
Oboba
Mais pourquoi ne pas faire « Atiéké de CI » qu’est ce qui empêche le gouvernement de le faire. Si le Burkina l’a fait ils ont raison et le droit de le faire. Aujourd’hui quand je vais au super marché il y a plusieurs Café « Brésil », « Colombie » qui co-éxistent alors pourquoi pas l’attiéké. Au lieu de chercher à interdire celui du Burkina on doit penser à labellisé le nôtre.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Nous@dabord
Mais qu'est-ce qui est étonnant ? Pays là même c'est pour eux. Il ne manque que le label du cacao.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Manuel225
C'est une raison de plus en d'encourager les Ivoiriens à investir dans ce précieux investissement qu'est l'attiéké.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KROPEDALE
Faites votre boulot au lieu de composer des éloges pour Wattra. Ça va nous tomber dessus un jour. Le prix de la division pour régner, le prix des palabres inutiles, le prix de la fanfaronnade et de la vantardise. Au reveil, notre pays sera mi Mali, mi faso mi Guinée et mi enfer.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter