Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Affaires maritimes, les syndicats rejettent le nouveau  cadre organique de leur administration adopté par le gouvernement
 

Côte d'Ivoire: Affaires maritimes, les syndicats rejettent le nouveau cadre organique de leur administration adopté par le gouvernement

 
 
 
 2477 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 07 janvier 2020 - 09:11

Agents des affaires maritimes


Le gouvernement sur proposition du secrétaire d’Etat auprès du ministre des Transports chargé des Affaires maritimes, Philippe Légré a adopté le 18 décembre 2019, en conseil des ministres, à Yamoussoukro, un nouveau cadre organique de l’administration de la Direction des affaires maritimes et portuaires.


Les responsables du Syndicat national des affaires maritimes (SYNAFMAR), la Coordination des agents des affaires maritimes et portuaires (CAAMP), le Collectif des agents des affaires maritimes et portuaires (CAAMP), le Renouveau syndical des agents des affaires maritimes et portuaires (RESAAMP) et l’Union générale des agents des affaires maritimes et portuaires (UGAMP) ont rejeté lundi à Abidjan ledit cadre organique lors d’une rencontre avec la presse.


Selon ces derniers, le nouvel organigramme en vue n’est pas conforme à celui contenu dans la loi du 13 janvier 2016, portant programmation des forces de sécurité intérieure pour la période 2016-2020.


 

Ladite loi, prévoyait deux directions générales adjointes, deux régions maritimes, huit départements maritimes et une inspection générale. Or la dernière mouture, proposée par le secrétaire d’Etat auprès du ministre des Transports chargé des Affaires maritimes, Philippe Légré, et validé par le gouvernement, selon les responsables syndicaux, se résume en une direction générale et quatre directions centrales,, ont-ils relevé.


 Pour les syndicalistes, cela « constitue une violation flagrante des dispositions de la loi de 2016 ».

La direction générale des affaires maritimes et portuaires (DGAMP) compte 1500 agents.


La Plateforme nationale des syndicats des affaires maritimes et portuaires n’ont pas manqué de remercier le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, pour le retour des ports sous la même tutelle que l’administration maritime et l’érection des affaires maritimes et portuaires comme une force de sécurité intérieure.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Affaires maritimes, les syndicats rejettent le nouveau cadre organique de leur administration adopté par le gouvernement
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
Mais alors d’où vient que le gouvernement decide comme cela sans au préalable discuter avec la base???????
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement