Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso: Le président Kaboré à Pau pour une réunion sur le nouveau dynamisme du G5 Sahel
 

Burkina Faso: Le président Kaboré à Pau pour une réunion sur le nouveau dynamisme du G5 Sahel

 
 
 
 3210 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 12 janvier 2020 - 19:21

Roche Marc Kaboré au G5 Sahel


Le président burkinabé Roch Marc Christian Kaboré, président en exercice du G5 Sahel, participera ce lundi 13 janvier à Pau en France, au sommet entre les chefs d’Etat du G5 Sahel et le président français, en vue de s’accorder sur un nouveau dynamisme dans la lutte contre le terrorisme. 


Outre le président Kaboré et ses homologues des quatre autres pays membres du G5 Sahel (Mali, Niger, Tchad et Mauritanie), le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, le président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat, la secrétaire de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) Louise Mushikiwabo , le président du Conseil européen, Charles Michel, le vice-président de la Commission européenne et Haut représentant pour les Affaires étrangères, Josep Borrel, prendront part à cette rencontre au sommet. 


Cette rencontre, qui se tient à l’initiative de la France permettra d’échanger avec leur homologue français, Emmanuel Macron, et les autres partenaires, sur les défis sécuritaires et de développement dans l’espace G5 Sahel, et sur le partenariat international indispensable dans la lutte contre le terrorisme dans cette région.


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Baisse du dollar et du baril et hausse du prix de l'essence, hausse d'impôt déguisée ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Affaire d'arnaque dans le pesage, les activités de Côte d'Ivoire métr...
 
2056
Oui
80%  
 
510
Non
20%  
 
10
Sans avis
0%  
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Burkina Faso: Le président Kaboré à Pau pour une réunion sur le nouveau dynamisme du G5 Sahel
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
Conférence de Berlin bis à Pau.Une conférence pour redefinir la RÉCONCILIATION DE L’AFRIQUE DE L’OUEST . C’est le moment pour les roitelets de lèches cul présidents passoires de montrer qu’ils ont une conscience, sont doués de sens humain et de responsabilité de se prendre en charge ou maître de leur propre destinée, tout comme les européens et peuvent s’affranchir de l’escavage volontaire ,se prendre en charge comme de vrais êtres humains ou de renouveler le contrat de servitude volontaire et continuer à vivre comme des chimpanzés dans un parc en régime d’assistanat permanent .... Au delà des pays du sahel, vue l’impressionnante mobilisation des organisations mafieuses mondiales, cette rencontre à Pau presage à mon humble d’une redistribution des escalves africains de l’ouest entre les soient disant grandes puissances avec l’avale des neo-colons( Fakir...) d’où l’idée d’une conférence de Berlin bis. L’avenir nous dira: just wait and see!!!!!
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Freeandpeace225
Chers monsieurs dirigeants du G5 Sahel bonne balade hivernale à PAU en France à la convocation d’un goss de 42...bande de vaut rien que vous êtes, honte à vous car le communiqué final sera: on veut de BARKHANE AU SAHEL... bon séjour aux 5 sous préfets à PAU... tchrrrrrrrr
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
RECOLONISATION*******
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
sieben
C'est bien beau de critiquer, de parler de colonisation ou encore de néo colonisation ou d'asservissement de nos chefs d'Etat. Mais ma question est la suivante: Est-ce que seuls, les pays africains peuvent lutter contre le terrorisme? SVP ne venez pas me dire que ce sont les blancs ou que sais-je encore, les Français qui sont à la base. Ma question demeure est-ce que nous avons les moyens humains matériels et technologiques pour bouter hors de nos frontières le terrorisme ? nos armées sont-elles formées pour ce genre de combat ? ne nous parler pas de causes SVP, on veut plutôt des solutions. La remarque que je fais, c'est que pour les africains les problèmes sont toujours les autres, c'est vrai même si l'enfer c'est les autres pour faire écho à jean Paul sarte, nos problèmes doivent être analysés sérieusement sans fanatisme et escroquerie intellectuelle, trouver des solutions idoines de bonne gouvernance là où il faut, parce que à y voire de près même le manque de démocratie ou encore la dictature et la tyrannie sont les corollaires d'une mauvaise gouvernance en Afrique. Le problème de l’Afrique n'est pas la démocratie, une démocratie dans laquelle on s’exprime et on choisit dans les langues étrangères. Ne me parler non plus de pays anglophones ou francophones, le noir pour moi doit arrêter de changer ou de préférer de maître, mais devenir maître. Notre problème demeure notre mauvaise gouvernance. La mauvaise démocratie n'en est qu'une conséquence. Il faut arrêter de croire naïvement que notre développement dépend des blancs, et puis ils ne sont pas obligés de nous venir en aide. Commençons par gérer au mieux le peu que nous avons, créons une concurrence loyale à la richesse entre nous, veillons à une justice correcte et équitable, ensuite cherchons à nous regrouper, vous verrez qu'en ce moment on déplacera des montagnes. Dans mon pays la Côte d'Ivoire on passe son temps à chercher encore à savoir qui de OUATTARA, BEDIE ou GBAGBO est mieux au lieu de se battre pour une gestion correcte et efficiente de ce qui appartient à tout le monde. J’en viens à me poser la question de savoir si l'indépendance n'est pas arriver trop tôt, il aurait fallu avoir le maximum de lettrés avant de prendre notre destin de la nouvelle civilisation en main. En tout cas nous n'y sommes pas pour le moment. Nous sommes encore malheureusement en marge. J’ose espérer encore que nous pourrons être contemporains du changement, si ce n'est l'espoir que nos petits enfants au moins en vivent.
 
 il y a 3 ans
sieben
C'est bien beau de critiquer, de parler de colonisation ou encore de néo colonisation ou d'asservissement de nos chefs d'Etat. Mais ma question est la suivante: Est-ce que seuls, les pays africains peuvent lutter contre le terrorisme? SVP ne venez pas me dire que ce sont les blancs ou que sais-je encore, les Français qui sont à la base. Ma question demeure est-ce que nous avons les moyens humains matériels et technologiques pour bouter hors de nos frontières le terrorisme ? nos armées sont-elles formées pour ce genre de combat ? ne nous parler pas de causes SVP, on veut plutôt des solutions. La remarque que je fais, c'est que pour les africains les problèmes sont toujours les autres, c'est vrai même si l'enfer c'est les autres pour faire écho à jean Paul sarte, nos problèmes doivent être analysés sérieusement sans fanatisme et escroquerie intellectuelle, trouver des solutions idoines de bonne gouvernance là où il faut, parce que à y voire de près même le manque de démocratie ou encore la dictature et la tyrannie sont les corollaires d'une mauvaise gouvernance en Afrique. Le problème de l’Afrique n'est pas la démocratie, une démocratie dans laquelle on s’exprime et on choisit dans les langues étrangères. Ne me parler non plus de pays anglophones ou francophones, le noir pour moi doit arrêter de changer ou de préférer de maître, mais devenir maître.
 
 il y a 3 ans
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter