Cameroun Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Covid-19, la Beac prévoit une forte récession de la sous-région Cemac en 2020
 

Cameroun : Covid-19, la Beac prévoit une forte récession de la sous-région Cemac en 2020

 
 
 
 1924 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 28 mars 2020 - 02:03

Abbas Mahamat Tolli


En raison des effets liés au Coronavirus qui a mis une partie du monde sur pause pour la limitation de sa propagation, le Comité de Politique Monétaire (CPM) de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (Beac), prévoit un taux de croissance en forte baisse voire une récession de la sous-région CEMAC (Cameroun Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée-équatoriale et Tchad) en 2020.


Le CPM réuni ce vendredi par visioconférence prévoit également une remontée des pressions inflationnistes sous le seuil communautaire ; une dégradation du solde budgétaire, base engagements, qui reviendrait négatif ; un creusement significatif du déficit du compte courant ainsi qu’une augmentation de la masse monétaire pour un taux de couverture monétaire qui évoluerait à la baisse.  


"Ces prévisions sont largement tributaires de la gravité des répercussions économiques de la pandémie du Covid-19 et du degré d’efficacité des politiques sanitaires et macroéconomiques qui seront mise en œuvre dans la sous-région en réponse à cette crise ", indique Abbas Mahamat Tolli, le gouverneur de la BEAC.


Le CPM prévoit par ailleurs de se réunir en tant que de besoin afin de répondre à l’évolution de la situation.   


Le CPM a pris acte de la " suspension de l’absorption de liquidité" récemment décidée par la BEAC.


 

Il y a néanmoins de bonnes nouvelles. La Beac prévoit par exemple de réviser à la baisse le taux d’intérêt des appels d’offres (TIAO) de 25 points de base soit de 3,50% à 3.25%. 


Le CPM prévoit également de réviser à la baisse de 100 points de base le taux de la facilité de prêt marginal soit de 6,00% à 5,00%.

Plusieurs autres mesures d’assouplissement sont prévues. Il s’agit de l’injection des liquidités de 240 milliards FCFA à 500 milliards FCFA. L’élargissement de la gamme des effets privés admis comme collatéral des opérations de politiques monétaires et la révision à la baisse des niveaux de décote.


Au rang des recommandations, le CPM suggère aux Etats de la Cemac d’évaluer les effets de la pandémie du Corvid-19 sur leurs perspectives économiques, afin d’envisager les mesures budgétaires et financières pour les entreprises affectées.

Il leur suggère également de solliciter l’appui financier de la Banque mondiale et du FMI qui ont mis sur pied un programme de soutien aux pays en développement exposés au Corvid-19 respectivement de 14 et 50 milliards de dollars.


Aux établissements de crédits, la Beac recommande d’approvisionner " suffisamment "en signes monétaires notamment en s’assurant du bon fonctionnement de leur réseau y compris les DAB/GAB ; de garantir la fourniture des services et de réviser à la baisse les conditions des banques.


 

En rappel, la BEAC a mis à la disposition de la Banque de Développement des États de l'Afrique Centrale (BDEAC) une ligne de financement de 90 milliards FCFA pour les financements des projets publics et invite les Etats de la Cemac à en faire usage.



Armand Ougock, correspondant permanent de KOACI au Cameroun. 


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Covid-19, la Beac prévoit une forte récession de la sous-région Cemac en 2020
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement