Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Levée du couvre feu et fin des restrictions, liesse populaire des gérants de maquis et restaurants du Gbêkê
 

Côte d'Ivoire: Levée du couvre feu et fin des restrictions, liesse populaire des gérants de maquis et restaurants du Gbêkê

 
 
 
 9751 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 08 mai 2020 - 18:24

À l'entrée d'un maquis ce vendredi à Bouaké (ph KOACI) 


« Au regard du constat qu’aucun cas positif n’a été détecté depuis le 21 avril 2020 à l'intérieur du pays, le couvre-feu est levé à compter du vendredi 8 mai 2020. Néanmoins, il sera immédiatement rétabli dans les localités qui pourraient connaître des cas positifs du COVID-19. Les mesures de restriction, à savoir, la fermeture des restaurants, maquis, bars, boîtes de nuit, cinémas et lieux de spectacle sont levées à compter du vendredi 8 mai 2020. Les mesures de restriction de rassemblements de populations, initialement plafonnées à 50 personnes, passent dorénavant à 200 personnes. Toutefois, au cours de ces rassemblements, les mesures de distanciation physique et de protection devront être scrupuleusement respectées.


La réouverture des établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et supérieur se fera à compter du vendredi 08 mai 2020 selon des modalités qui seront communiquées par les Ministères concernés. Toutes les régions sanitaires verront leurs capacités de surveillance renforcées et disposeront d’un dispositif de diagnostic et de prise en charge intégré pour prévenir toute apparition et propagation du COVID-19. Le dispositif d’alerte sanitaire est maintenu jusqu’à la fin de l’année 2020 » a fait savoir hier soir au cours d'une déclaration télévisée, le Chef de l’État Ivoirien, Alassane Ouattara a l'endroit des villes de l'intérieur du pays qui, depuis un certain temps, à en croire le ministère de la Santé, ne disposeraient plus de cas liés à la maladie à Coronavirus.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Juste après ce bout de phrase prononcé par celui-là même qui a décrété l'État d'urgence et un couvre feu le lundi 23 mars dernier, plus la peine pour les téléspectateurs d'écouter la suite de sa déclaration. Des cris de joie se font entendre dans différents quartiers de Bouaké. « On est libéré... Dieu merci... Couvre feu au revoir...» ont hurlé ça et là, des habitants surexcités sortis dans des rues, attendant malgré la joie, la fin de cette dernière journée de couvre feu, pour profiter d'une liberté de mouvement à tout heure sans restrictions dans la ville.


 

Tôt ce matin du vendredi 08 mai comme constaté dans plusieurs quartiers de Bouaké, l'ouverture des maquis et restaurants a été effective au grand bonheur des propriétaires de ces enceintes. « J'ai appelé les deux employés que j'avais mis en congé du fait de la fermeture de mon maquis, de revenir travailler. Pour cette nouvelle là, je remercie notre président car la situation était vraiment intenable ici...» raconte toute joyeuse Nathalie, une tenancière de maquis au quartier N'Gattakro de Bouaké. Comme l'enceinte de cette dernière, tous les maquis et restaurants de la capitale du Centre, ont également procédé à la réouverture de leur espace.


Un tour dans différentes localités de la région de Gbêkê, permet à KOACI d'apprécier l'expression joviale dans le regard de la population, suite au message du président Ouattara. « Ici on ne sentait pas trop le couvre feu parce-que non seulement il n' y a pas de commissariat de police dans notre commune, mais il est très difficile d'accéder à certains quartiers pour ceux qui doivent faire respecter le couvre feu.» indiquent différemment rencontrés, des habitants de Brobo et Diabo qui saluent néamoins la fin de toutes les restrictions liées à l'avènement du Coronavirus. La boîte de nuit Haut Niveau à Brobo, le maquis Best off à Béoumi, le restaurant maquis Badjinou à Sakassou, Le Plein Air à Botro et enfin dans la commune du Sénateur maire Koumoin René de Diabo où se trouve le maquis Château, tous ont repris de plus belle leur activité de prédilection.


Outre les maquis, restaurants, boîte de nuit..., les établissements scolaires également visés par la décision du président, sont toujours restés fermés. Pas de personnel enseignant, encore moins des apprenants rencontrés aux abords des établissements visités pendant cette prospection ce vendredi.


 

Le Gbêkê qui se trouve concerné par cette nouvelle mesure prise par le chef de l'État qui a engendré une liesse populaire chez tous les gérants de maquis, bars, restaurants et autres rencontrés, devrait cependant respecter scrupuleusement certaines consignes édictées, afin d'éviter de compter à nouveau parmi ces habitants, un éventuel cas déclaré de la maladie à Coronavirus.


T.K.Emile, correspondant permanent de KOACI à Bouaké


Joindre la rédaction de KOACI dans le Gbêkê, Iffou, Bélier, Poro: tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Élection présidentielle au Pays, à Yopougon l'OIDH sen...
 
 
Côte d'Ivoire : Élection présidentielle au Pays, à Yopougon l'OIDH sensibilise sur la désinformation
Société
 
Côte d'Ivoire : Fonction Publique, voici les étapes à suivre par les n...
 
 
Côte d'Ivoire : Fonction Publique, voici les étapes à suivre par les nouveaux fonctionnaires afin d'accéder à leur premier salaire
Côte d'Ivoire : Bouaké, Amadou Koné et Danho Paulin lancent les travaux de renaissance de la piscine municipale
Société
Côte d'Ivoire : Bouaké, Amadou Koné et Danho Paulin lancent les t...
Côte d'Ivoire il y a 17 heures
 
Nigeria :  L'Armée rassure les populations sur le ballet des avions militaires à Abuja
Société
Nigeria : L'Armée rassure les populations sur le ballet des avio...
Nigeria il y a 19 heures
 
Côte d'Ivoire : Des agents de santé du ministère de l'éducation annoncent une grève de trois jours à compter du 5 octobre, voici leurs revendications
Société
Côte d'Ivoire : Des agents de santé du ministère de l'éducation a...
Côte d'Ivoire il y a 22 heures
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Levée du couvre feu et fin des restrictions, liesse populaire des gérants de maquis et restaurants du Gbêkê
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Lom
Curieux les chrétiens n'ont pas eu droit à la prière commune pendant le jeûne pour la paques tandis que les musulmans ont cette possibilité de prier dans les mosquées pendant leur ramadan.Est-ce que le covid-19 a pris fin ou il n'ya plus de cas? Deux poids deux mésures! Tout porte à croire que l'assouplissement des mésures est fait pour eux avec un peu de diversion en touchant certains secteurs pour masquer le tout.De toutes les mannières c'est un pouvoir du nord et "islamique".C'est leur temps.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Le plus important, c'est de reprendre le travail, pour vivre, et le chemin de l'école mais, tout en respectant les mesures barrières. Même s'il y a très peu de morts en Afrique comparé à l'occident, l'OMS prévoie quand même 190 000 morts en Afrique (!?). Je comprends pourquoi Donald Trump à suspendu la participation financière des USA à ce machin. Ne donnons donc pas raison à ces maudits occidentaux dont le voeu depuis le début de la crise du coronavirus, est de voir l'Afrique dans une hécatombe sanitaire. Portons donc nos masques, respectons la distanciation sociale (1 à 2m) et lavons nous les mains.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Energence2020
Le problème de nos dirigeants actuels c'est qu'ils ne sont capables d'aucune indépendance intellectuelle. Juste enclins à faire du suivisme de leurs maîtres gaulois. Et pourtant on a l'un des pays de la sous région ayant les compétences requises pour faire face à cette pandémie. J'ai Lu quelque part que le seconde vague de la grippe espagnole a été encore plus mortelle faisant de celle-ci la plus mortelle de toutes les pandémie jamais recensées. Donc SVP populations ivoirienne demeurez vigilant et ne comptez pas sur ces incapables incompétents qui nous gouvernent.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Boycott ou pas, la Présidentielle de 2020 est-elle déja pliée pour la victoire du RHDP dès le premier tour ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Annonce qu'il parlera "sous peu" la semaine dernière et silence, cert...
 
3199
Oui
73%  
 
1028
Non
24%  
 
129
Sans avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement