Centrafrique Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Centrafrique : Un chef de guerre arrêté par la Minusca après les tueries de Ndele
 

Centrafrique : Un chef de guerre arrêté par la Minusca après les tueries de Ndele

 
 
 
 5392 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 20 mai 2020 - 16:45

Rebelles


La Mission des Nations Unies en Centrafrique (Minusca) a annoncé l’arrestation d’un chef de guerre et huit de ses miliciens impliqués dans des tueries à Ndélé (Nord-Est) qui ont fait des dizaines de morts fin Avril.


Le chef de guerre Azor Kalite, et huit de ses miliciens ont été arrêtés dans la région de Ndélé (nord-est) où des tueries avaient fait 28 morts, a déclaré mercredi le porte-parole de la Minusca, Vladimir Monteiro.


Azor Kalite est un ancien haut responsable de la coalition Séléka qui avait renversé le régime du président François Bozizé en 2013.


 

Chef de l'ethnie goula, il est l'un des principaux acteurs du conflit qui ravage le nord-est de la Centrafrique depuis plusieurs mois.


Le 29 avril, 28 personnes, dont au moins 21 civils, avaient été tuées à Ndélé, lors de combats entre deux factions issues du Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC), l'un des principaux groupes armés du Pays.


La Centrafrique a basculé dans les massacres en 2013 avec le renversement du Président François Bozizé par la rébellion séléka, qui a entraîné des représailles de groupes anti-balaka.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Centrafrique : Un chef de guerre arrêté par la Minusca après les tueries de Ndele
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
sandrinekouame
triste!
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter