Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Patrice Saraka du Cojep au sujet de Gbagbo et Blé Goudé : « Les autorités n'ont pas intérêt à ce qu'ils soient hors de la Côte d'Ivoire »
 

Côte d'Ivoire : Patrice Saraka du Cojep au sujet de Gbagbo et Blé Goudé : « Les autorités n'ont pas intérêt à ce qu'ils soient hors de la Côte d'Ivoire »

 
 
 
 4703 Vues
 
  8 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 29 mai 2020 - 18:20

Patrice Saraka au micro (ph KOACI)


24 heures seulement après la levée de certaines mesures restrictives imposées au Président Laurent Gbagbo et à Charles Blé Goudé par la Cour pénale internationale (CPI), après leur acquittement le 15 janvier 2019, le Congrès Panafricain pour la Justice et les Peuples (COJEP) donne de la voix.


Patrice Saraka, Secrétaire général de cette formation politique créée par l'ancien ministre de la jeunesse sous l'ère Gbagbo parle déjà de l'arrivée en terre ivoirienne des deux détenus célèbre de la Côte d'Ivoire.


Au cours d'une rencontre avec la presse, il a affirmé cet après-midi que le Président Laurent Gbagbo et son ministre rentreront en Côte d'Ivoire d'ici peu.


«Avec cette décision rien n'empêche le Président Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, la mère patrie les attend. La terre qui les a vu naître. Cette opportunité, la Côte d'Ivoire doit la saisir dans toute sa pluralité. La Côte d'Ivoire du Nord du Sud, de l'est, du centre et de l’Ouest. Toute la Côte d'Ivoire les attend. Quelque soit leur appartenance religieuse ethnique et politique attendent lez deux détenus. Nous devons nous organiser pour préparer l'arrivée du Président Laurent Gbagbo et du ministre Charles Blé Goudė. Nous devons être vêtus de blanc, parce que c'est avec un cœur blanc qu'ils s'apprêtent à rentrer, » a déclaré le SG. 


«Charles Blé Goudė et le Président Laurent Gbagbo n'ont pas deux nations, ce ne sont pas des apatrides libérés ils ne peuvent pas demander aller ailleurs. Ils viendront bien sûr en Côte d'Ivoire, avec l'appui des autorités ivoiriennes. Elles n'ont pas intérêt à ce que le Président Laurent Gbagbo soit hors de la Côte d'Ivoire. Elles n'ont pas intérêt à ce que Charles Blé Goudé soit hors de la Côte d'Ivoire, » a-t-il poursuivi. 


Le conférencier estime que le COJEP a le triomphe modeste face à cette victoire car elle n'est pas une finalité, vu que beaucoup de chantiers attendent.


 

«Nous devons apprêter le terrain de la réconciliation et le débarrasser de tous les obstacles pour permettre enfin que le Président Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé puissent regagner la Côte d'Ivoire. Il ne s'agit pas de la victoire d'un camp sur un autre. Nous avons une nation à construire et non des clans à développer, » a mentionné, le conférencier.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Malgré la condamnation des deux personnalités à 20 ans par contumace, il soutient que cette décision ne sera plus d'actualité dans les jours à venir.


«Nous avons une autre analyse des décisions de justice rendues. Ce sont des décisions politiques. Nous sommes convaincus que ces petits malentendus de distribution de 20 ans d’emprisonnement seront dépassés. », a expliqué, Docteur Patrice Saraka.


«Nous allons dissoudre les G20. Chacun comprendra que ce n'est pas nécessaire de rester figé sur ses positions. Je suis convaincu que les autorités savent qu'elles vont passer. », a-t-il insisté.


En attendant d’être fixé sur la date de retour des deux prisonniers de la Haye acquittés le 15 janvier 2019, il a annoncé que le COJEP s'organise pour leur offrir un accueil agréable. 


«Ils ne peuvent pas venir dans la précipitation dans l'impréparation. L'essentiel nous sommes convaincus qu’ils seront très bien en Côte d'Ivoire. Ils viendront un jour. Le Président Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudė ne sont pas des Kamikazes ils savent qu'ils sont attendus, ils ne peuvent pas prendre leurs valises et dire qu'ils viennent en Côte d'Ivoire. Il y a tout une préparation à faire, c'est par principe. Ce ne sont pas des citoyens quelconques. Nous allons aller partout en Côte d'Ivoire parler aux ivoiriens. Leur arrivée ne va pas se faire dans un contexte de bras de fer, il n'y a aucun intérêt à le faire. », a ajouté, le SG.


 

Selon lui, le dialogue politique doit se renforcer en Côte d'Ivoire, car ses deux leaders ont leur place dans le dialogue politique ivoirien.


En attendant le retour des deux prisonniers, il a rappelé que la levée des restrictions est une victoire pour le COJEP.


« C'est un autre pas dans la marche glorieuse du Président Laurent Gbagbo et du ministre Charles Blé Goudé vers la Côte d'Ivoire. C'est aussi une grande opportunité pour toute la Côte d'Ivoire. C'est surtout un pas décisif, qualitatif vers la paix et la réconciliation nationale. Charles Blé Goudė et Laurent Gbagbo sont des acteurs de paix et de réconciliation. », s'est-il justifié.


Pour rappel, le retour en Côte d'Ivoire, Pays signataire du traité de Rome, de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé est soumis à l'acceptation des autorités ivoiriennes et de la CPI, sans nul pour cette raison que la camp resté fidèle à Laurent Gbagbo appelle à dialoguer au plus vite avec Alassane Ouattara, lui concentré sur la continuité de son pouvoir en octobre prochain.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Mali : Après les troubles, appel au calme de l'imam Mahmoud Dicko et d...
 
 
Mali : Après les troubles, appel au calme de l'imam Mahmoud Dicko et dissolution de la cour constitutionnelle
Politique
 
Côte d'Ivoire : Favorables à sa candidature, tous les enseignants UDPC...
 
 
Côte d'Ivoire : Favorables à sa candidature, tous les enseignants UDPCI de Bouaké soutiennent Mabri
Cameroun : Un collaborateur de MSF tué après son kidnapping dans le sud-ouest anglophone
Politique
Cameroun : Un collaborateur de MSF tué après son kidnapping dans...
Cameroun il y a 2 heures
 
Côte d'Ivoire :  Un Conseil des ministres extraordinaire prévu lundi suivi d'une réunion du Conseil national de sécurité
Politique
Côte d'Ivoire : Un Conseil des ministres extraordinaire prévu lu...
Côte d'Ivoire il y a 12 heures
 
Sénégal : Un haut magistrat reconnaît une erreur dans le procès de l'ex-maire de Dakar, Khalifa Sall
Politique
Sénégal : Un haut magistrat reconnaît une erreur dans le procès d...
Sénégal il y a 21 heures
 
 
 
 
  8 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Patrice Saraka du Cojep au sujet de Gbagbo et Blé Goudé : « Les autorités n'ont pas intérêt à ce qu'ils soient hors de la Côte d'Ivoire »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
Ouattara vous tient hein :) Vous pensez que vous allez le rouler dans la farine lol :) :) On rit solement
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Symbioz
@fmk... Une vraie brebis écervelée... le monde entier et toutes les juridictions mondiale après un procès aux yeux de la terre entière blanchissent des gens et toi tu te glorifie de voir un dictateur marcher sur toutes les décisions de justice... faut vraiment être rdr pour raisonner ainsi... ko dao les tiens... pfffffff c'est juste toi et tes semblables moutons qu'il tient.. sinon aucun ivoiriens
 
 il y a 1 mois
k
Eh oui lendemain qui déchante pour certains, le retour de Gbagbo et Blé Goudé dépend de la seule acceptation de la Côte d'Ivoire, donc de son numéro 1. C'est pour cette raison qu'ils se pressent à annoncer un dialogue. Alassane Ouattara n'est pas naïf et, je pense, attendra que tout soit bien bouclé avant d'accepter leurs retours. Question de logique politique au regard des enjeux. Celui qui parait bien cuit dans l'histoire c'est Bedié.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
Crois moi!!..même après les élections de 2020 et 2021, si gbagbo et blé goudé rentrent ici en CI le régime Rhdp va les faire arrêter et appliquer le verdict de leurs condamnations !..le régime Rhdp ne permettra plus à blé goudé ni à gbagbo de faire de la politique encore ici en CI!!.. Et compte sur nos partenaires au développement pour appuyer et assurer cela !!
 
 il y a 1 mois
LeMagotOuRien
Ôôrrhh il n'y aura pas d'arrengement politique entre le régime Rhdp et gbagbo-blé goudé, ou avec le pdci-bédiéïste !!jamais y'a eu de "gentlemen agreement " entre ces acteurs politiques !!..si ce n'est par la forv'ce ou la cobtrainte !!.. Malheureusement pour les 2 derniers cités, le regime rhdp assure la paix, la stabilité et le redécollage du développement économique de notre pays !! Gbagbo et blé goudé peuvent chercher à rentré ici en CI et le régime Rhdp ne le leur empêchera pas !!. Mais dès qu'ils fouleront le sol ivoirien, ils seront arrêtés, présentés devant un juge et jetés en prison: gbagbo à Korhogo et blé goudé à odienné ou à Bouna !!..
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Energence2020
Ça le mérite d'être claire au moins. Le seul bémol c'est que vôtre régime ne sera qu'un douloureux souvenir passé octobre 2020.
 
 il y a 1 mois
FerDeLance
Vous allez l'accueillir comment ? Vous ne connaissez même pas son état de santé réel. Laissez le rentrer en catimini et se reposer comme il se doit. Les élections sont proches. On veut le battre en pleine forme, pas dans un état de convalescence.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
plumebleu
Gagagaaaaaa tous les moutons sont en transe. Ils ont tellement peur que leurs brindilles de pieds trembles comme des feuilles mortes.Gbagbo viendra les jours à venir en cote d'Ivoire. Gbagbo est un homme de droit et très respectueux des lois qui regissent notre constitution donc il va suivre le cour normal des choses. Il est très différent de votre peureutchê qui n'a que le langage guerrier et fait tout par la force.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Nom du Vice-Président Duncan pas dans la liste du faire-part de décès de Gon, omission?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Préssenti, Patrick Achi ferait-il un bon premier ministre?
 
3536
Oui
75%  
 
1042
Non
22%  
 
164
Sans Avis
3%  
 

0%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement