Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : La prolongation de l'etat d'urgence serait une violation de la constitution
 

Sénégal : La prolongation de l'etat d'urgence serait une violation de la constitution

 
 
 
 4286 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 30 mai 2020 - 14:43

Macky Sall 



Les Sénégalais vont encore attendre avant de reprendre le cour normal de leur vie. Et pour cause, Macky Sall a prolongé hier l’état d’urgence de 30 jours. Une décision du président sénégalais qualifiée de violation de la constitution. 


Le décret est tomber hier dans la soirée. Le président sénégalais Macky Sall a prolongé une nouvelle fois vendredi jusqu’à fin juin l’état d’urgence décrété le 23 mars et assorti jusqu’à présent d’un couvre-feu nocturne pour combattre le Covid-19, a-t-on appris auprès de la présidence.


Le chef de l’Etat a pris un décret en ce sens prorogeant l’état d’urgence de 30 jours supplémentaires, selon le texte du document authentifié par une source proche de la présidence.


Aussitôt tombé aussi critiqué. En effet, l’ancien ministre conseiller Moustapha Diakhaté n’est pas du tout d’accord sur la prorogation de l’Etat d’urgence par décret présidentiel. 


Dans une déclaration publiée sur internet, l’ancien député a soutenu que cette prolongation est un coup d’Etat du pouvoir exécutif contre la Représentation nationale. 


 

« Le Président Macky Sall viole la constitution du Sénégal. La prorogation de l’état d’urgence par décret est un coup d’Etat du Pouvoir exécutif contre la Représentation nationale », écrit-il. 


Avant d’inviter ses compatriotes à voir ce que dit la charte fondamentale de la République du Sénégal. 


« En vertu de l’Article 69, Alinéa 2 de la constitution du Sénégal, ´´Le décret proclamant l’état de siège ou l’état d’urgence cesse d’être en vigueur après douze jours, à moins que l’Assemblée nationale, saisie par le Président de la République, n’en ait autorisé la propagation.´´ », note-t-il encore. 


Pour lui en prorogeant, encore une fois, l’état d’urgence par décret, le Président Macky Sall persiste dans l’illégalité, outrepasse ses prérogatives et piétine l’Assemblée nationale.


Ce d’autant que estime-t-il cet abus de l’exécutif est une inacceptable violation de la constitution du Sénégal.


« Le Président Macky Sall fait mal au Sénégal, ne le laissons installer la présidentiocratie, déconstruire la Séparation des pouvoirs et l’Etat de droit », a ajouté Moustapha Diakhate.



 


Sidy Djimby Ndao , Dakar 


Contacter KOACI.COM à Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A ne pas lever les mots d'ordre et ne pas accepter le dialogue, l'opposition risque-t-elle de se marginaliser?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Les habitants de Dabou ont ils profité d'un contexte de tension pour...
 
1942
Oui
74%  
 
566
Non
22%  
 
120
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement