Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire-Maroc : Pour retourner au pays, des routiers Ivoiriens prennent d'assaut la frontière Marocaine
 

Côte d'Ivoire-Maroc : Pour retourner au pays, des routiers Ivoiriens prennent d'assaut la frontière Marocaine

 
 
 
 7112 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 13 juin 2020 - 19:08

Pendant la manifestation à la frontière du Maroc vendredi (ph) 



Voilà environ trois mois que des routiers, ayant effectué le voyage entre plusieurs pays d'Afrique, sont restés bloqués dans ces pays dont le Maroc au Nord du continent, suite à la fermeture des frontières du fait de l'avènement du Coronavirus.


Excédés par cette situation, plusieurs routiers se réclamant de la nationalité Ivoirienne avec leur remorque sur le côté, ont décidé de prendre le taureau par les cornes en se rendant en masse à la frontière Marocaine pour exiger leur départ du pays du roi Mohammed VI.


Ce vendredi 12 juin à travers une vidéo postée sur internet, l'on pouvait apercevoir une dizaine de routiers à la frontière face à eux, plusieurs forces de l'ordre du royaume chérifien, les empêchant de sortir du territoire Marocain.


Un appel aux autorités compétentes est cependant lancé par ces routiers afin qu'une solution soit trouvée pour qu'ils puissent rentrer dans leur pays, la Côte d'Ivoire.


 

T.K.Emile, Bouaké






 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire-Maroc : Pour retourner au pays, des routiers Ivoiriens prennent d'assaut la frontière Marocaine
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
BenMar87
c'est une situation qui ne peut pas durer éternellement!
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter