Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, Simone Gbagbo lance un appel aux nouveaux majeurs et à la CEI
 

Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, Simone Gbagbo lance un appel aux nouveaux majeurs et à la CEI

 
 
 
 6869 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 16 juin 2020 - 10:41

Simone Gbagbo, ex-première dame ivoirienne (Ph KOACI)


Absent du processus électoral au Pays depuis la perte du pouvoir de Laurent Gbagbo en 2010, le front populaire ivoirien (FPI) non-officiel qui jouxte celui de Pascal Affi N'guessan, lui reconnu officiel, après 10 ans revenir est revenu à de meilleurs sentiments.


Depuis le congrès de Moossou en 2018, les partisans de Gbagbo qui s'étaient gardés loin du processus électoral en Côte d'Ivoire ont désormais décidé de participer à toutes les élections. Cette position s’est même renforcée avec la levée de certaines restrictions de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo par la CPI


Croyant fermement au retour de Laurent Gbagbo au Pays qui faut-il le rappeler dépend de l'accord des autorités ivoiriennes et de la cour pénale internationale (CPI), Simone Gbagbo a, dans une adresse ce mardi 16 juin 2020 invité les Ivoiriens à rester très attentifs à toutes les étapes du processus électoral, lancé courant avril 2020, avec l’ouverture de "l'opération spéciale de délivrance de pièces administratives" et le démarrage depuis le mercredi 10 juin 2020, du recensement électoral qui prendra fin le 24 juin prochain.


L'ancienne députée d'Abobo, a d'abord invité tous ceux qui se sont déjà inscrits au moins une fois sur la liste électorale en 2010, 2015, 2016 ou 2018, à vérifier si leurs noms figurent effectivement sur ladite liste. 


Elle a ensuite invité les omis de l’ancienne liste et les nouveaux majeurs, à aller s’inscrire en très grand nombre dans les centres d’enrôlement ouverts à cet effet.


 

"Je veux dire particulièrement aux jeunes, qu’il n’est pas normal qu’ils soient si sous-représentés sur la liste électorale, alors qu’il est établi que la population ivoirienne est majoritairement jeune. En 2016 par exemple, la tranche d’âge 18 à 35 ans, ne représentait que 29% des personnes inscrites sur la liste électorale. Chers jeunes, chers nouveaux majeurs, cette affaire vous concerne particulièrement. Vous devez corriger votre quasi-totale inexistence sur la liste électorale", a-t-elle déclaré. 


"Il est inconcevable que, vous qui êtes à juste titre considérés comme "une force positive pour le changement social transformateur", vous vous mainteniez volontairement, à la périphérie des processus politiques officiels. Gardez à l’esprit que l’engagement politique des jeunes, peut inverser les trajectoires politiques des pays. C’est une responsabilité historique qui pèse sur vos épaules. Vous devez en prendre conscience" a poursuivi Simone Gbagbo.


L'ancienne première dame dans son adresse a invité tous les ivoiriens à participer massivement à cette étape importante que constitue l'inscription sur la liste électorale. 


Aussi, l’enrôlement étant réservé exclusivement aux Ivoiriens, Simone Gbagbo a invité en outre, tous ceux qui n’ont pas la citoyenneté ivoirienne, ceux qui au sens des élections, sont des "personnes non-admissibles de voter", à s’abstenir de se faire enrôler. 


 

"Il en va de la légitimité de l'ensemble du processus électoral", a-t-elle lâché.


Enfin, la deuxième vice-présidente du FPI resté fidèle à Gbagbo a attiré l’attention de la CEI sur l’absence de centres d’enrôlements au Libéria, ce pays qui compte une forte diaspora ivoirienne en âge de voter.  


"C'est pour gérer positivement et équitablement ce genre de détails, que nous n’arrêtons pas de demander la reprise des négociations pouvoir/opposition pour que toutes les décisions organisant les élections, soient conventuelles", a conclu Simone Gbagbo.


Jean Chrésus


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Cameroun : Massacre d'enfants à Kumba, l'Onu appelle au dialogue inclu...
 
 
Cameroun : Massacre d'enfants à Kumba, l'Onu appelle au dialogue inclusif
Politique
 
Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, Souleymane Diarrassouba sollicite...
 
 
Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, Souleymane Diarrassouba sollicite le suffrage du secteur privé pour l'élection du candidat Ouattara
Liberia : Suspicion sur l'idée d'un 3e mandat pour Weah
Politique
Liberia : Suspicion sur l'idée d'un 3e mandat pour Weah
Libéria il y a 14 heures
 
Côte d'Ivoire : Kanigui appelle le RACI à soutenir le candidat du RHDP mais prévient : « Nous ne sommes pas venus pour prendre la carte de militants du RHDP »
Politique
Côte d'Ivoire : Kanigui appelle le RACI à soutenir le candidat du...
Côte d'Ivoire il y a 15 heures
 
Côte d'Ivoire : A 4 jours du vote présidentiel, le NDI dénonce les réseaux sociaux de haine
Politique
Côte d'Ivoire : A 4 jours du vote présidentiel, le NDI dénonce le...
Côte d'Ivoire il y a 15 heures
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, Simone Gbagbo lance un appel aux nouveaux majeurs et à la CEI
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRANBLE DEH
Oui, l'enrôlement est strictement réservé aux ivoiriens. Les "bôrôdjans" mettez vous à l'écart, ne dites pas qu'on ne vous a pas prévenu.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Pffffff!!!!!
 
 il y a 4 mois
DIVIN97
Quoi de plus normal
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Gougnon
Tiens mon gbo là-bas madre Nationalé !!.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que peut atteindre l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Après Soro, Bédié est-il entrain de "tuer" politiquement Affi N'Guess...
 
3852
Oui
76%  
 
1101
Non
22%  
 
128
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement