Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Célébration de l'Aïd-el-Kebir, inquiet de la situation politique, le Président du COSIM invite les hommes politiques à éviter au pays une crise à la veille de l'élection présidentielle
 

Côte d'Ivoire : Célébration de l'Aïd-el-Kebir, inquiet de la situation politique, le Président du COSIM invite les hommes politiques à éviter au pays une crise à la veille de l'élection présidentielle

 
 
 
 12197 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 31 juillet 2020 - 10:28

Cheikh Ahima Mamadou Touré



La communauté musulmane de Côte d'Ivoire célèbre ce vendredi, la fête de l'Aïd-el-Kebir. La cérémonie officielle a eu lieu à la grande mosquée de la Riviera Golf en présence du tout nouveau Premier ministre, Hamed Bakayoko.


Cette célébration a été l'occasion pour le Cheikh Ahima Mamadou Touré, imam principal de la grande mosquée de la Riviera Golf a exhorté les hommes politiques à la retenue à trois mois des élections présidentielles du 31 octobre 2020.


«Nous sommes à trois mois de la prochaine élection présidentielle dans notre pays. Et la présente tribune est l'occasion pour nous d’exhorter tous les acteurs de la vie politique à œuvrer pour une élection apaisée et sans violence afin d'éviter à notre pays, une nouvelle crise post-électorale. En effet, il nous ai donné de constater ces derniers temps, la tenu de propos et de discours enflammés faisant craindre une période pré et post-électorale tendue et électrique. Nous devons tirer les leçons du passé pour mieux appréhender et construire le présent et le future. J'interpelle tous les acteurs politiques et j'exhorte de façon solennelle et avec insistance à privilégier l’intérêt supérieur de la nation. Et à bannir par conséquent de leurs propos et de leurs actes tout ce qui incite à la haine, à la violence et à la division, » a déclaré, le successeur du Cheick Aiman Boikary Fofana.


 

Le guide religieux a invité solennellement les religieux au respect des mesures barrières édictées par les autorités ivoiriennes dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la COVID-19, même si les lieux de prière ont été rouverts.


«Bien qu'il nous ai permis de participer ici en public à la grande mosquée de la Riviera Golf, à la grande prière de la Tabaski, contrairement à la célébration de l'Aïd-el-Fitr, des restrictions liées à la pandémie de la COVID-19, la pandémie à Coronavirus demeure encore. Nous devons rester vigilants et prudents pour éviter sa propagation. C'est pourquoi, je vous invite solennellement à respecter scrupuleusement les mesures barrières édictées par nos autorités, » a ajouté, l'imam, Mamadou Traoré de la Riviera Golf.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Par ailleurs dans son serment après les deux rakats de la prière de l'Aïd-el-Kebir ou fête de la Tabaski, le Cheick Aiman Mamadou Traoré, a expliqué que la plus grande fête musulmane est une occasion pour les musulmans de ce rappeler de la dure épreuve vécu par IBRAHIM.


« L'Aïd-el-Kebir nous invite à suivre le bel exemple d'IBRAHIM chaque fois que nous nous retrouvons collectivement. En vérité, la vie de ce bas monde est faite d'épreuves. La dure épreuve qui a frappé notre communauté ces derniers mois, la pandémie de la COVID-19, le rappel à Allah de plusieurs digne serviteurs dont mon prédécesseur, le Cheick Aiman Boikary Fofana, le grand imam de Gbeléban et de la grande mosquée d'Adjamé. Notre frère et digne fils, Amadou Gon Coulibaly. Je prie Allah afin qu'il leur face miséricorde et efface leur manquement et les inscrivent parmi les habitants du paradis, » a mentionné, le Président du COSIM.


 

Selon lui, en période d'épreuves et de crise, l'islam invite les musulmans à beaucoup prier, car la prière est l'une des grandes armes pour résister aux dures épreuves de toutes sortes.


Il a enfin exhorté les musulmans du pays a prier et à implorer la miséricorde, le pardon et la grâce d’ Allah pour qu'il apaise les cœurs et les esprits et pour qu'il répande sa bénédiction, le bonheur, la paix, la cohésion sociale, la stabilité, sur la Côte d'Ivoire et au-delà sur le monde musulman tout entier.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Nigeria : Sept clandestins arrêtés en Angleterre pour avoir tenté de s...
 
 
Nigeria : Sept clandestins arrêtés en Angleterre pour avoir tenté de s'emparer d'un pétrolier
Société
 
Côte d'Ivoire : Grand Bassam, un corps repêché dans la lagune de Mooss...
 
 
Côte d'Ivoire : Grand Bassam, un corps repêché dans la lagune de Moossou
Côte d'Ivoire : La paroisse Notre Dame d'Assomption de Koumassi cambriolée, des ordinateurs et une forte somme d'argent emportés
Société
Côte d'Ivoire : La paroisse Notre Dame d'Assomption de Koumassi c...
Côte d'Ivoire il y a 17 heures
 
Libye : «Caricatures de Mahomet », des manifestations anti-Macron éclatent dans l'ouest
Société
Libye : «Caricatures de Mahomet », des manifestations anti-Macron...
Libye il y a 18 heures
 
Côte d'Ivoire : Décès de l'ex-secrétaire exécutif du Comité national de pilotage du redéploiement de l'administration en zone ex CNO
Société
Côte d'Ivoire : Décès de l'ex-secrétaire exécutif du Comité natio...
Côte d'Ivoire il y a 19 heures
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Célébration de l'Aïd-el-Kebir, inquiet de la situation politique, le Président du COSIM invite les hommes politiques à éviter au pays une crise à la veille de l'élection présidentielle
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
sandrinekouame
amim.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
C'est surtout vous les Religieux(Musulmans et Chrétiens) qui poussez dans l'ombre, nos politiciens au pouvoir à faire des conneries... Hier c'était le Dieu Chrétien qui avait mis Gbagbo au pouvoir, .. Aujourd'hui c'est le Dieu Musulman qui met DRAMANE au pouvoir... Et pourtant c'est le même Ange Gabriel=Dieu=Allah qui avait créé sur terre ces deux Religions sur terre
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Houphouet4ever
Monsieur le leader religieux. Nous vous demandons d'etre directs et eviter de tourner au tour du pot. Ne mets pas dans le meme sac ceux qui veulent violer la consitution (notamment les articles 55 et 183) pour leurs interets personnels et mercantiles, et ceux qui appellent au respect de la constitution notre loi fondamentale. Les premiers cites seront entierement responsables de la crise et des morts s'ils s'obstinent a faire un troisieme mandat illegal !!! EST PRIS CELUI QUI CROYAIT PRENDRE
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Pourfendeur
Une réaction à la Ticken Jah : on voit le problème, mais pour éviter d'indexer le coupable qui est dans son camp, on globalise. Monsieur l'imam, la paix dépend de celui qui est au pouvoir : • Il s'apprête à violer la Constitution • Il maintient ses opposants à l'étranger et les exclut de fait d'une élection déclarée pourtant comme ouverte • Il refuse d'ouvrir la CEI ou la réformer conformément à l'arrêt de la Cour Africaine • Laquelle CEI à ses ordres, remplit la liste électorale de non-ayants droit (des étrangers, aux dires de son porte-parole principal, Adjoumani) • Il caporalise les médias d'Etat au service de sa seule gloire et pour couvrir les manifestations de son seul clan • Bref, il met en place tous les ingrédients d'une terrible conflagration, pire que celle de 2010. Vous le savez, vous le voyez, vous le sentez. Mais il vous manque à la fois l'objectivité et le courage pour le décrier. Vous avez perdu une bonne occasion de vous taire puisque vous l'ouvrez pour ne rien dire.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement