Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Débat opposition-pouvoir, une tribune de règlement de comptes, les téléspectateurs sur leur faim
 

Côte d'Ivoire : Débat opposition-pouvoir, une tribune de règlement de comptes, les téléspectateurs sur leur faim

 
 
 
 7033 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 20 août 2020 - 11:23

débat télévisé opposition-pouvoir (Ph KOACI)



Au lendemain de la crise postélectorale, l'on avait parié le prix fort pour assister à un débat de ce genre.


Une tribune qui en plus de réunir les différents protagonistes de cette crise postélectorale allait situer les Ivoiriens sur les différents projets de gouvernements de ceux qui étaient au centre de cette crise.


Pendant 90 minutes l'on a eu droit à une série de règlement de compte sur un plateau qui avait pour vocation de séduire non seulement l'Ivoirien nouveau, mais surtout les amoureux des bons débats.


Rien, absolument rien, Maurice Kakou Guikahué du Pdci, Assoa Adou du Fpi, Adama Bictogo et Adjoumani, tous deux du Rhdp n'auront donné l'image des personnes qui étaient venues régler leurs comptes sur un plateau de télévision.


 

90 minutes où l'on aura suivi un débat qui a accouché d'une souris contrairement à ce qu'on avait attendu.


Des représentants du Parti au pouvoir et une opposition sont au constat venus se régler les comptes sur un plateau de télévision où les ivoiriens les attendaient sur de véritables sujets de la nation.


Que non, un Adjoumani et Guikahué qui réglaient leurs comptes de militants de Pdci. Que dire de Bictogo et Assoa Assou qui se lançaient des pics.


"Qui a créé le concept de l'ivoirité, qui a envoyé Gbagbo à la Haye, qui a engendré les escadrons de la mort", des sujets qui fort bien malheureusement étaient au constat au centre de cette tribune.


Le téléspectateur attendait mieux d'un débat qui après 10 ans allait non seulement situer les nouveaux majeurs mais les indécis mais fort bien malheureusement aura cristalliser encore des tensions à deux (2) mois de la prochaine élection présidentielle.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire: De retour à Diabo après son périple dans le Iffou, un c...
 
 
Côte d'Ivoire: De retour à Diabo après son périple dans le Iffou, un cadre des Houphouëtistes invite à prôner la paix.
Politique
 
Côte d'Ivoire : Crise pré-électorale, le ministre Anikpo Daniel p...
 
 
Côte d'Ivoire :      Crise pré-électorale, le ministre Anikpo Daniel propose l'instauration d'une «pause électorale » et ne souhaite pas de «Dabou bis ailleurs »
Côte d'Ivoire : Des tracts pour enfin activer la « désobéissance civile »
Politique
Côte d'Ivoire : Des tracts pour enfin activer la « désobéissance...
Côte d'Ivoire il y a 18 heures
 
Côte d'Ivoire : Affrontements de Dabou, 16 morts, vers des arrestations de leaders d'opposition ? Vagondo « les auteurs et commanditaires vont subir la rigueur de la loi »
Politique
Côte d'Ivoire : Affrontements de Dabou, 16 morts, vers des arrest...
Côte d'Ivoire il y a 21 heures
 
Cameroun : 6 morts et 13 blessés dans l'attaque d'une école primaire (premier bilan officiel)
Politique
Cameroun : 6 morts et 13 blessés dans l'attaque d'une école prima...
Cameroun il y a 21 heures
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Débat opposition-pouvoir, une tribune de règlement de comptes, les téléspectateurs sur leur faim
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Mesmin Konin
On aura pas tous eu la meme lecture du debat. En 90 minutes on ne peut pas tout dire , en plus y avait il un chronometre pour empecher certains comme Adjoumani de debiter des choses a peine comprehensibles ou encore un Lancine Fofana qui n arrivait pas a cadrer les intervenants. Assoa Adou aura peu parler, Bictogo etait en campagne de charme croyant que le tout etait de sortir de jolis mots, Adjoumani voulant faire passer quelque chose que lui meme ne comprend pas avec les arguments : Mamadou Koulibaly et Affi ont dit que la constitution permettrait a Ouattara d etre candidat oubliant qu en la matiere tous les plus grands juristes du Rhdp disaient le contraire , meme ceux du comite pour l elaboration. Il aura fini par nous sortir la fameuse phrase " ce n est pas un 3e mandat mais le premier mandat de la 3e republique" et se faisant recadrer par Guikahue avec des articles pertinents. Bref les points a retenir: le FPI Gor en la personne d Assoa Adou n a jusque la pas de strategie, le Rhdp veut faire passer la pillule du 1er mandat de la 3erepublique conscient que le 3e mandat ne passe vraiment pas et le Pdci reviguore par Guikahue qui commence a devenir un veritable parti d opposition qui en matiere de debat et d ideologie est largement au dessus du Rhdp-Rdr. Le Pdci seduit, le Fpi stagne et le Rhdp perdu dans ses mesquineries
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Symbioz
Guikahue aura séduit par son calme et ses explications claires... je suis vraiment de plus en plus fier du pdci... un vrai parti politique digne de ce nom.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Ah ces politicards et politiciens, toujours en train de souffler le chaud et le froid au gré de leurs intérêts du moment. En tant qu'observateur, je me tiens à équidistance des différentes chapelles. Ce débat m'a laissé sur ma faim je dois l'avouer... Mes gboflotos croustillants se sont refroidis. Heureusement que mon champagne m'a tenu en haleine. Une chose est sûre, on doit avancer pour le peuple et ils nous faudra voter dans quelques semaines. On observe...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LE DEBOULONNEUR
Adjoumani avec ses prises de paroles anecdotiques était véritablement le guignol de ce débat! il semblait coincé dans des points prémédités qu'il voulait forcément débités. Résultat, aucune spontanéité, aucune imagination, avec une dose supérieur de haine. A l'autre extrême, on trouve le Pr GUIKAHUE qui a démontré qu'il était rompu au débat contradiction. Il a pratiquement chevaucher ses contradicteurs du jour. Précis, organisé et combatif, il n'a laissé aucune chance à Adjoumani qui visiblement avait préparer des flèche mortelles contre lui. Sur la médiane, on trouve un ASSOUA ADOU calme, peut prolixe mais tranchant. Il a su créer l’émotion au point mettre mal à l'aise ses adversaires en évoquant la méchanceté dont est victime son référent politique L.GBAGBO. En somme, je retiens que la RTI a organisé un débat contradictoire et le Ciel n'est pas tomber sur ses bâtiments et sur la tête du RHDP. Les concurrent NCI et LIFE TV commençaient à oublier que la RTI a l'age de la CI indépendante.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Dans le fond, le PDCI est de loin le parti rassembleur en Côte d'Ivoire...et tous les autres des va-t-en-guerre...Et comme ce peuple est têtu... Il mérite sa situation...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A ne pas lever les mots d'ordre et ne pas accepter le dialogue, l'opposition risque-t-elle de se marginaliser?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Les habitants de Dabou ont ils profité d'un contexte de tension pour...
 
1942
Oui
74%  
 
566
Non
22%  
 
120
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement