Afrique Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria-Ghana :   Crise, une mission « diplomatie législative » nigériane attendue au Ghana
 

Nigeria-Ghana : Crise, une mission « diplomatie législative » nigériane attendue au Ghana

 
 
 
 5579 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 02 septembre 2020 - 08:54

Femi Gbajabiamila (ph)

 

Le président de la Chambre des représentants (Assemblée nationale) du Nigeria, Femi Gbajabiamila, est attendu ce mercredi à Accra au Ghana pour une mission diplomatique qui a pour but de trouver une solution à la crise qui est née entre le Nigéria et le Ghana.

 

La mission de bons offices que va entreprendre Gbajabiamila au Ghana a été annoncée hier mardi à Abuja par le concerné suite à une rencontre eue avec le Président Muhammadu Buhari. Pour son déplacement, Gbajabiamila a assuré la presse avoir obtenu la bénédiction du Président Buhari pour entreprendre une mission au Ghana baptisée de « diplomatie législative ».

 

En faisant part du contenu de sa discussion avec Buhari, le président de la Chambre des représentants a déclaré que leur discussions ont tourné autour des questions de l’heure dans le pays et qu’il se rendra au Ghana pour rencontrer le président du Parlement au Ghana en vue d’examiner les problèmes sur le terrain et qui affectent les citoyens nigérians. Il a poursuivi que là, il essayera « de calmer les choses et voir s'il y a une voie à suivre ».

 

Avec l’espoir de résoudre à l'amiable la crise qui est née entre les deux pays a l’image d’une mission similaire conduite en Afrique du Sud lors de la crise que les nigérians ont connu là, Gbajabiamila a temporisé les uns et les autres et a fait savoir que les nigérians et les ghanéens ont leur propre lecture de la situation.

 

Signalons qu’avant d’entreprendre sa mission au Ghana, Gbajabiamila a déclaré la semaine dernière que la fermeture des magasins nigérians au Ghana est en contravention des protocoles commerciaux de la CEDEAO et a appelé à une solution décisive entre les deux pays.


La semaine dernière, l’on a assisté à deux déclarations distinctes issues par chacun des ministres de l’Information des deux pays, chacun s’est justifié sur la série des affaires en suspend tout en campant sur la position de son pays avec le rejet du tort sur l’autre.

 

Derniers développements au Ghana

 

Le Syndicat des Commerçants Ghanéens (GUTA) a accusé les membres du Syndicat des Commerçants Nigérians au Ghana (NUTAG) d’avoir donné de fausses informations au Président Buhari concernant le commerce en détail au Ghana.


Cette situation a conduit le Gouvernement nigérian à adresser une mise en garde gouvernement ghanéen qu'il ne tolérera plus aucune forme de harcèlement présumé de ses citoyens résidant au Ghana.


 

Au regard des comptes rendus envoyés au Nigeria qu’il déclare être inexacts, le GUTA a, dans une déclaration, demandé au Président Buhari de rappeler à l'ordre les commerçants nigérians afin de ne pas envenimer les relations cordiales déjà existantes entre les deux pays frères et nuire à l'intégration de la sous-région.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement