Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire des transporteurs veulent paralyser Abidjan-Sud lundi, toute la vérité entre ce qui oppose les syndicats et la mairie de Marcory
 

Côte d'Ivoire : Affaire des transporteurs veulent paralyser Abidjan-Sud lundi, toute la vérité entre ce qui oppose les syndicats et la mairie de Marcory

 
 
 
 8458 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 04 septembre 2020 - 13:16

grand carrefour de Marcory


Dans la commune de Marcory, certains transporteurs et les agents de la mairie sont à couteau tiré.


Le collectif des transporteurs de Treichville et du Sud Comoé menacent dès le lundi prochain de rentrer en grève pour dire non à ce qu'ils appellent ''le chantage éhonté de la part des agents de la mairie de Marcory''.


Des transporteurs dénoncent des taxes de 100 mille francs par véhicule, qui leur sont imposées comme droit de stationnement. 


Le porte parole de ces transporteurs de Treichville soutient qu'ils s'acquittent déjà de la taxe de stationnement au district d'Abidjan à hauteur de 24 mille francs et il dénonce un ''harcèlement'' qu'ils subissent de la part de certains agents de la mairie.


Joint par KOACI, Elvis Dimi, chef de service transport à la mairie de Marcory pour sa part dénonce '' la mauvaise foi '' de ces transporteurs, qui font fi de l'interdiction de stationnement sur le long du VGE et du respect des points de stationnement à eux indiqué par la mairie.


Le chef du service transport précise sur la voie principale du VGE est une voie internationale et qu'il est interdit pour tous les transporteurs de stationner sur cette route.


 

Elvis Dimi affirme qu'il était en réunion hier jeudi avec les syndicats. Et qu'au cours de cette réunion, les syndicats ont été informés du fait que des mesures ont été prises pour ne plus stationner sur le boulevard Valérie Giscard d'Estaing (VGE).


Cette mesure concerne aussi bien le grand carrefour de Koumassi que celui de Marcory.


"C'est une voie internationale, donc quand il y a du désordre nous envoyons nos agents sur le terrain pour mettre de l'ordre. On était à la phase de sensibilisation donc a confisqué quelques véhicules que nous avons envoyé à la base. Les syndicats sont à la suite venus discuter avec nous et nous nous sommes entendus qu'ils vont nous aider à faire la sensibilisation.", a affirmé Elvis Dimi.


Il a enfin précisé que la mairie travaille en symbiose avec les syndicats et que ceux qui veulent entrer en grève sont de mauvaise foi.


Jean Chresus


 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire des transporteurs veulent paralyser Abidjan-Sud lundi, toute la vérité entre ce qui oppose les syndicats et la mairie de Marcory
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
BenMar87
On verra...on verra...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
100 mille francs... Et cela sans oublier les raquettes sur le côté.... C'est cossu tout de même... Je validerai telle action...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain au plus vite ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas retrouvé, selon vous Mabri Toikeuse jouit-il d'aide du système ?
 
2140
Oui
49%  
 
2113
Non
48%  
 
142
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement