Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Rejet de la candidature de Mabri, l'UDPCI dénonce le « faux et au tripatouillage » fait par la CEI et le Conseil Constitutionnel.
 

Côte d'Ivoire : Rejet de la candidature de Mabri, l'UDPCI dénonce le « faux et au tripatouillage » fait par la CEI et le Conseil Constitutionnel.

 
 
 
 8953 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 15 septembre 2020 - 16:01

Blé Guirao ce mardi à Abidjan 


Le dossier de candidature d’Albert Mabri Toikeusse n'a pas été retenu lundi par le Conseil Constitutionnel pour « défaut » de parrainages requis.


Selon l’institution, l’ancien Ministre n'a recueilli les parrainages que dans six (6) régions.


Une décision contestée ce mardi 15 septembre 2020 par son parti, l’Union pour la Démocratie et la Paix (UDPCI), lors d’une conférence de presse.


Selon son secrétaire général, Blé Guirao, ils sont surpris et étonnés des allégations mensongères que le Conseil Constitutionnel et de relever :


 

« 1er Mensonge : Le Conseil Constitutionnel affirme que le dossier de notre Candidat a été déposé le 28 Août 2020. 2eme Mensonge: Le Conseil Constitutionnel affirme que ce sont seulement six Régions qui ont donné leurs parrainages à notre candidat. Faux et archi faux. Le 28 Août 2020 nous étions en pleine cérémonie d’investiture. Le dossier de Candidature a bel et bien été déposé le 31 Août 2020. Dans leur volonté ferme de faire du faux ils ont même falsifié la date de dépôt de dossiers de notre candidat. Nous avons déposé 18 régions à la CEI sur les 23 régions qui ont parrainé notre candidat. »


M. Guirao a révélé que le Conseil Constitutionnel a répondu dans une requête qui concernait 8 047 parrains répartis dans 17 régions.


« Nous y avons répondu avec 8 706 parrains repartis dans les 17 régions. Et vous avez bien écouté le Président du Conseil Constitutionnel, nulle part et contrairement aux autres candidats, il n’a pas dit qu’après vérification des parrains avaient été éliminé. D’où vient le fait donc que les 18 régions deviennent six régions », a poursuivi le conférencier.


L’UDPCI et toutes les Organisations de la plateforme qui soutiennent la candidature de leur mentor conclu au « faux et au tripatouillage » fait par la CEI et le Conseil Constitutionnel.


 

« Et cela ne pourra jamais être accepté. La CEI et le Conseil Constitutionnel ont fait des acrobaties à géométrie variable sur la base du faux pour ne retenir que les candidats qu’ils voulaient ou que leurs maîtres souhaitaient affronter . », accuse le numéro deux du parti arc-en- ciel.


Enfin, alors que les observateurs s'interrogeaient sur le réel poids dans les urnes de l’UDPCI version Mabri après le ralliement de cadres au RHDP, ce qui reste de ce parti et ses alliés tiennent pour responsables les membres de la CEI et du Conseil Constitutionnel de tout ce qui arrivera à la suite de leurs tripatouillages.


Donatien Kautcha , Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : À deux jours du vote, Affi martèle que l'opposition ne...
 
 
Côte d'Ivoire : À deux jours du vote, Affi martèle que l'opposition ne reconnaîtra pas Ouattara comme Président après le 31 octobre
Politique
 
Cameroun : L'armée abat un suspect de la bande de tueurs d'enfants à K...
 
 
Cameroun : L'armée abat un suspect de la bande de tueurs d'enfants à Kumba, Biya décrète un deuil national
Togo : Mandat et attributions du Médiateur de la République, cas de la réouverture des lieux de culte
Politique
Togo : Mandat et attributions du Médiateur de la République, cas...
Togo il y a 8 heures
 
Côte d'Ivoire :    Depuis Ebimpé, Ouattara annonce la mort de 16 personnes dans les évènements regrettables de Dabou et rassure par ailleurs l'opposition qu'il est pour le dialogue
Politique
Côte d'Ivoire : Depuis Ebimpé, Ouattara annonce la mort de 16...
Côte d'Ivoire il y a 8 heures
 
Côte d'Ivoire : Violences post-électorale, Fatou Bensouda prévient : « Ces actes pourraient constituer des crimes relevant de la compétence de la CPI »
Politique
Côte d'Ivoire : Violences post-électorale, Fatou Bensouda prévien...
Côte d'Ivoire il y a 14 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Rejet de la candidature de Mabri, l'UDPCI dénonce le « faux et au tripatouillage » fait par la CEI et le Conseil Constitutionnel.
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
LeMagotOuRien
Pff !.. Tu n'a rien compris !.. Le Conseil Constitutionnel dit que de tous les parrainages, qu'ils viennent de 31 ou même 40 régions (rires!), que vous affirmé que vous dites avoir déposé, seuls ceux de 6 régions sont valables !.. Pour la date, le président du CC a dû, s'il l'a vraiment dit, faire une erreur!.. Il lisait un papier pendant 1h35mn non stop!.. Concédez lui cette erreur de lecture ! compris?..
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que peut atteindre l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Après Soro, Bédié est-il entrain de "tuer" politiquement Affi N'Guess...
 
3852
Oui
76%  
 
1101
Non
22%  
 
128
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement