Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Étonné de la décision de Koné Mamadou, Amon Tanoh accuse la CEI de n'avoir pas transmis au Conseil Constitutionnel tous ses parrainages
 

Côte d'Ivoire : Étonné de la décision de Koné Mamadou, Amon Tanoh accuse la CEI de n'avoir pas transmis au Conseil Constitutionnel tous ses parrainages

 
 
 
 5610 Vues
 
  9 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 16 septembre 2020 - 11:05

Marcel Amon Tanoh, ancien ministre des affaires étrangères de Ouattara (Ph KOACI)


Le lundi 14 septembre dernier, le Conseil Constitutionnel a rendu publique la liste définitive des candidats retenus pour la course à l'élection présidentielle de 2020.


Sur les 44 candidatures enregistrées, uniquement quatre ont été retenues, la plupart ayant été rejetées pour défaut de parrainage citoyen conformément au code électoral.


24 heures après le rejet de sa candidature, Marcel Amon Tanoh, ancien ministre des affaires étrangères du gouvernement ivoirien a réagi à la décision du Conseil Constitutionnel.


Alors que l'institution chargée de donner la liste définitive des candidats retenus à l'élection du président de la République du 31 octobre 2020 a justifié que Marcel Amon Tanoh a recueilli que 1% des parrainages dans 13 régions uniquement sur les 17 régions requises au minimum, l'ancien patron de la diplomatie ivoirienne, révèle qu'en réalité, il a déposé une liste de parrainage dans 22 régions dans lesquelles il a obtenu plus de 1% parfois même plus de 2% dans certaines régions.


 

Marcel Amaon Tanoh précise que lors de son entretien avec Kuibiert Coulibaly, président de la commission électorale indépendante (CEI), ce dernier lui avait fait savoir que son institution s'assurait de la vérification des dossiers complets de candidatures avant de les transmettre au Conseil Constitutionnel.


"Je m'étonne donc, que le Conseil Constitutionnel n'ait reçu que 13 régions au lieu des 22 que j'ai bel et bien déposé auprès de la CEI et que je n'ai pas été saisi par l'une des deux institutions pour compléter mon dossier conformément à la procédure arrêtée", a martelé Amon Tanoh.


L'ancien ministre des affaires étrangères a pris acte de la décision du Conseil Constitutionnel qui confirme dira-t-il le peu de crédibilité de l'institution ainsi que de la commission électorale indépendante.


 

Enfin, Marcel Amon Tanoh fait remarquer que cette décision de Mamadou Koné, président du Conseil Constitutionnel l'amène à continuer le noble et juste combat pour une Côte d'Ivoire réconciliée pour que le pays soit débarrassé des oripeaux de la dictature.


Jean Chrésus 



 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Sénégal : Démission actée du gouvernement de Macky Sall
 
 
Sénégal : Démission  actée du gouvernement de Macky Sall
Politique
 
Côte d'Ivoire : À deux jours du vote, Affi martèle que l'opposition ne...
 
 
Côte d'Ivoire : À deux jours du vote, Affi martèle que l'opposition ne reconnaîtra pas Ouattara comme Président après le 31 octobre
Cameroun : L'armée abat un suspect de la bande de tueurs d'enfants à Kumba, Biya décrète un deuil national
Politique
Cameroun : L'armée abat un suspect de la bande de tueurs d'enfant...
Cameroun il y a 5 heures
 
Togo : Mandat et attributions du Médiateur de la République, cas de la réouverture des lieux de culte
Politique
Togo : Mandat et attributions du Médiateur de la République, cas...
Togo il y a 8 heures
 
Côte d'Ivoire :    Depuis Ebimpé, Ouattara annonce la mort de 16 personnes dans les évènements regrettables de Dabou et rassure par ailleurs l'opposition qu'il est pour le dialogue
Politique
Côte d'Ivoire : Depuis Ebimpé, Ouattara annonce la mort de 16...
Côte d'Ivoire il y a 8 heures
 
 
 
 
  9 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Étonné de la décision de Koné Mamadou, Amon Tanoh accuse la CEI de n'avoir pas transmis au Conseil Constitutionnel tous ses parrainages
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
k
Myhto.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Tu penses que le PR DRAMANE pourrait permettre MK; Mabri et toi de le combattre pendant une election presidentielle ...???? SOYONS SERIEUX quand même . Vous connaissez très mal "notre President". .. Nous , nous connaissons mieux le PR DRAMANE depuis longtemps..... SRIKA dit depuis des années sur KOACI que le PR DRAMANE est une personne qui n'ACCEPTE JAMAIS qu'on s'oppose à lui.... Il faudra probablement l'intervention de Macron et de l'ONU ...avant qu'il n'accepte vos candidatures..
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Levrai
Tu as serré la main d'hitler en 1er,tu vas prendre draaaaap maintenant,tu n'as rien vu encore
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
couly
Tu pèses rien, tu peux même pas être candidat ou élu dans ta propre région et du bavarde encore? Il se prend ce Amon Tanoh deh
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
Marcel, soit bon perdant, c'est mieux. On connait la fierté agni, tu n'as été capable de réunir les parrainages, passe à autre chose c'est plus élégant pour ton image.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
BON PERDANT dans QUOI ????... Il faut avoir du GRAND RESPECT pour lui. S'il faisait la politique du ventre POURRI comme les autres "cons-biologiques", il n'allait pas démissionne.. Il est TRES INTELLIGENT. Il ne dit JAMAIS "OUI" le matin et ensuite dire "NON" le soir comme tes "demi-Dieux" au pouvoir....
 
 il y a 1 mois
YAIRAILON
VOILÀ UN EXEMPLE D'HOMMES QUI SE SONT MIS DEVANT LA RÉALITÉ DE LEUR POIDS RÉEL SUR L'ÉCHIQUIER POLITIQUE IVOIRIENNE.MÊME PAS UN DUVET DE PLUME D'OISEAUX.IL VA PRENDRE SA RETRAITE POUR BOUFFER L'ARGENT ACCUMULÉ PENDANT SA CARRIÈRE POLITIQUE.IL SERA VITE OUBLIÉ DANS LA VIE POLITIQUE.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Il est devenu un poids-plume, alors qu'il était un "poids-lourd" quand il aidait Mr- Allassane DRAMANE. "Vous êtes TROP FORT dans vos conneries au RHDP.....Tu sais QUI il "était" pour le PR DRAMANE depuis longtemps... Quand on dit "NIET", on devient "tapette" ou savon "cabakrou"
 
 il y a 1 mois
Mesmin Konin
Bedie et le Pdci sont deja averti t inquiete on lui demande de venir faire de la figuration pour legitimer la forfaiture, s il se desiste au dernier moment y aura KKB pour accepter competir et nous servir des elections version Pdci face au Pit et Dioulo de 1995. Faut noter que le president de notre cher conseil nous aura annoncer un parrainage dun candidat dans 30 regions (la ou nous attendions a 33, pourquoi laisser 3, lol...) et pour Bedie, 28 comme pour nous faire savoir que ce candidat est le plus populaire , lol sacre CC.....
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que peut atteindre l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Après Soro, Bédié est-il entrain de "tuer" politiquement Affi N'Guess...
 
3852
Oui
76%  
 
1101
Non
22%  
 
128
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement