Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Rejet de la candidature de Gbagbo, ses partisans appellent aux manifestations pour faire triompher la démocratie et l'Etat de droit
 

Côte d'Ivoire : Rejet de la candidature de Gbagbo, ses partisans appellent aux manifestations pour faire triompher la démocratie et l'Etat de droit

 
 
 
 14193 Vues
 
  16 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 16 septembre 2020 - 15:58

Ouégnin entouré de Simone Gbagbo et Assoa Adou devant la presse ce mercredi à Cocody (Ph KOACI)


Laurent Gbagbo, ancien président de la république de Côte d'Ivoire en liberté sous conditions à Bruxelles depuis son acquittement par la Cour Pénale Internationale (CPI) est en attente de son procès en appel et de son passeport ordinaire, dont il a fait la demande.


Ses partisans ont déposé à Abidjan ses dossiers de candidature dans le cadre de l'élection présidentielle de 2020.


Sur les quarante-cinq (45) dossiers de candidatures enregistrés, seuls quatre (4) ont été retenus par le Conseil Constitutionnel le lundi dernier.


La candidature de Laurent Gbagbo portée par la plateforme Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS) de Georges Armand Ouégnin a elle été, sans surprise, rejetée par le Conseil constitutionnel, principalement en raison d'une condamnation (casse de la Bceao, ndlr).


Ce mercredi 16 septembre 2020, au siège du front populaire ivoirien (FPI) fidèle à Laurent Gbagbo, en présidence d'Assoa Adou et de Simone Gbagbo, le président de EDS était face à la presse à Cocody, comme constaté sur place par KOACI.


 

Récusant la décision du Conseil constitutionnel qui s'est fondé sur trois arguments pour rejeter la candidature de Laurent Gbagbo, le président de EDS a été catégorique; le rejet de la candidature de son leader est purement et simplement politique.


La radiation de la liste électorale du candidat Laurent Gbagbo dans l'affaire dite de "braquage de la BCEAO (banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest Ndlr)", la signature par Armand Ouégnin de la déclaration de candidature de Laurent Gbagbo sans procuration et enfin la non renonciation de Gbagbo de son statut de membre du Conseil Constitutionnel six mois avant la date du premier tour de l'élection présidentielle, sont les arguments avancés par le Conseil constitutionnel.


Ouégnin a fait remarquer lors de son rendez-vous avec la presse que les arguments avancés lundi soir par l'institution ne tiennent, selon lui, pas à la rigueur de la loi.


Gbagbo, membre de Droit du Conseil Constitutionnel en sa qualité d'ancien chef d'Etat, à l'image de Bedié qui y a renoncé en 2004, Ouegnin a fait remarquer que son leader n'a jamais perçu d'indemnité ni prêté serment devant cette institution.


Sur la radiation de Gbagbo de la liste électorale, l'ancien ministre de Gbagbo a affirmé que la condamnation de l'ex-président ivoirien n'a jamais été définitive faute de non notification de la décision et martelé que le pouvoir a peur en conséquence d'un adversaire politique.


EDS sur la question du défaut de signature d'une procuration par Gbagbo, révèle que le dossier de Gbagbo a été déposée en conformité avec la loi.


 

EDS de Ouégnin condamne et dénonce la forfaiture du Conseil Constitutionnel car dira Georges Armand Ouégnin, "le Conseil Constitutionnel a validé la candidature d'Alassane Ouattara alors que la constitution le lui interdit".


Georges Armand Ouégnin a par ailleurs affirmé que EDS n'acceptera jamais que le régime d'Alassane Ouattara entraîne le pays dans des violences.


Alors que jusque là les appels à manifester trouvent écho que par endroit et sans masse, le président de EDS a enfin lancé un appel pressant à la mobilisation des militants, sympathisants, des Ivoiriens pour faire barrage "à la forfaiture face à la dictature d'Alassane Ouattara et à se mettre en ordre de bataille pour des manifestations conformément à la constitution afin d'accélérer l’avènement d'un Etat de droit par des élections justes, transparentes, inclusives et démocratiques.", comme relevé.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  16 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Rejet de la candidature de Gbagbo, ses partisans appellent aux manifestations pour faire triompher la démocratie et l'Etat de droit
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
LeMagotOuRien
OK on vous attend !...et ça va allez vite !.. Dommage que vous 3 là n'aurez pas le courage de sortir et être au devant des manifestations interdites que vous venez d'appeler ouvertement devant presse !..
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ziegler
Il est temps que force doit rester à la loi. L'état doit taper du poing de la table pour mettre fin à cette insurrection qui ne dit pas son nom. Tous ceux qui appellent aux troubles devraient être attendus et soumis à la rigueur de la loi. Trop c'est trop, ces gens ne veulent pas d'élection, ils sont dans le schéma de la chienlit avec prise du pouvoir par un coup d'état. J'espère que le pouvoir voit le dos de ces clowns, qui croient qu'ils sont intouchables. J'encourage les ministres de la sécurité, de la justice et de la défense pour actionner les dispositif qui sied à toute personne qui veut faire un coup d'état.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ziegler
Il me semble que Gbagbo avait dit qu'il n'avait jamais demandé qu'on dépose sa candidature. D'où vient cette sorcellerie, si ce n'est une idée d'insurrection qui trotte derrière la tête de ces 03 individus? Tant que ce sont des marches sans casse, sans bruler les biens des gens, je n'y vois pas d'inconvénient. Mais si derrière tout cela c'est la chienlit qui est recherchée, le pouvoir devra agir avec fermeté contre les auteurs et les commanditaires.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
Ca rappelle les appels désespérés de Fabre au Togo avant qu'il se résigne. Cela dit, au Togo y'avait du monde.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
Sinon Katinan a dit hier que Gbagbo allait parler sous peu, décidément vos "sous peu" ou vos "il revient" durent deh lol
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
C est une atteinte a la surete de l etat,vous prendrez 20 ans, Lol
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
tous des laches
Regardez et vous allez apprécier kan Korhogo va debout ça sera j'usko bout g dit bien jusko bout FPI vous être soutenu ici c juste kon veux pas fait assez de morts parmi nos frères ki non encore rien compris ou ki gagné encore riz et tchonron à manger avc se sale régime parce que dans tout les cas il viendront dire après kon est frères ce qui très juste on va le faire à la perfection sans trop de dégâts c'est le message qu'à laisser notre leader
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Joperfal
Le monsi va fuire très bientôt
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Va le chasser. En tout cas on sait qui est sorti d'un tunnel en débardeur blanc
 
 il y a 2 mois
Konnin
Nous vous attendons sur le théâtre des opérations. Nous sommes mêmes pressés. Ceux qui rêvent d'un coup d'Etat ou d'une rébellion ou insurrection ne manqueront certes pas de tenter l'aventure périlleuse mais, notre riposte sera fatale pour eux.
 
 il y a 2 mois
Khanel
Bravooooooo!!
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
C'est ça le plan !? C'est pas un bon plan... Le peuple ne peut pas se sacrifier et vous allez venir faire même chose...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
J'espère que vous serez devant. Simone toi aussi deh!!! Femme abandonnée là
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Lom
Afriksoir
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
alexooooo
les violents la ,on les connaît Ohhhhhh. bété aime palabre et tout le monde sait ça
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LICOUL2000
J'espère qu'après vos appels et vos ordres aux casseurs vous allez vous en occuper à la Maca.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement