Burkina Faso Technologie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Une usine de production de panneaux solaires inauguré
 

Burkina Faso : Une usine de production de panneaux solaires inauguré

 
 
 
 1954 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 22 septembre 2020 - 23:24


Le Premier ministre burkinabé Christophe Dabiré a procédé ce mardi à l’inauguration de la première usine de production de panneaux solaires au Burkina Faso. 


L’usine de fabrication et d’assemblage de panneaux solaires implantée dans la zone industrielle de Ouagadougou, et dénommée « Faso Energy », va contribuer à réduire le déficit en matière d'énergie électrique dans le pays, à la création de richesses et d'emplois, ainsi que le coût d'acquisition du matériel solaire. 


D'un coût de réalisation d'environ 03 milliards 250 millions de F CFA, elle est l'œuvre d'un promoteur privé, du nom de El hadj Moussa Koanda. 


Faso Energy, ce sont au total 30 mégawatts d'énergie produite chaque année, et 200 panneaux solaires fabriqués par jour. 


Selon ses promoteurs, cette société va générer 170 emplois directs et 2000 emplois indirects.


Après avoir visité l'usine en compagnie de quelques membres du gouvernement et de nombreux opérateurs économiques, le chef du gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré, s'est dit émerveillé par la nature des équipements de pointe qu'il a vus, et qui permettent de fabriquer des panneaux solaires au Burkina Faso.


 

Cette réalisation, a-t-il expliqué, répond à deux grandes préoccupations que le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a définies: «La première c'est de travailler à ce que nous ayons une production énergétique sécurisée, pour rendre notre pays autonome, du point de vue de la politique énergétique », car a-t-il estimé, l'indépendance énergétique consiste à faire en sorte que nous ayons une réserve qui nous permette de suppléer, en cas de difficultés.


Le deuxième élément c'est de faire du développement durable dans notre pays. 


« Ce type de développement nous permet de regarder vers l'utilisation des ressources renouvelables, pour éviter de compromettre notre avenir, à travers l'exploitation d'un certain nombre de ressources que nous avons », a-t-il indiqué.


Selon M. Dabiré, l'énergie solaire fait partie des choix que le gouvernement a opérés, et travaille à faire en sorte que progressivement, l'énergie solaire remplace l'énergie thermique qui était à la base du fonctionnement de notre économie.

 

« Avec cet effort qui est en train de se déployer, nous allons pouvoir offrir à nos concitoyens, de l'énergie à bas coût, et faire en sorte qu'ils puissent contribuer au développement économique et social du pays, parce qu'ils auront des ressources qui seront économisées », a noté le chef du gouvernement.


En ce qui concerne les panneaux solaires qui entrent frauduleusement sur notre territoire, le Premier ministre a rassuré que toutes les dispositions seront prises par le gouvernement, pour rationaliser les importations de ce type de matériel. « Nous avons instauré, a-t-il soutenu, des mécanismes, pour contrôler les importations au niveau de notre pays ».


Enfin, Christophe Joseph Marie Dabiré a révélé que son gouvernement a favorisé l'admission de « Faso Energy » au Code des investissements, qui donne droit à de nombreuses facilités, notamment le non-paiement des taxes douanières pendant l'implantation de l'usine. Ainsi, les dispositions du Code des investissements ont permis à la Société, de bénéficier de près d'un milliard de F CFA d'exonération de taxes. 


 

« C'était notre responsabilité de travailler à l'installation de l'usine. Nous souhaitons tout simplement que ceux qui ont été à l'origine de ce projet, fassent en sorte qu'il y ait une gestion qui pérennise l'investissement », a déclaré Christophe Dabiré.


« Aujourd'hui, un rêve devient une réalité », s'est réjoui pour sa part le ministre en charge de l'Energie, Bachir Ismaël Ouédraogo. Selon lui, notre pays dispose du meilleur ensoleillement en Afrique de l'Ouest. 


Le Burkina Faso, a-t-il souligné, est vu dans l'espace CEDEAO, comme le pays potentiel, en matière d'exportation d'énergie solaire. Le ministre de l'Energie a révélé que seize centrales solaires sont en construction dans tout le pays, pour un potentiel de 250 mégawatts.


Le directeur général de la société Faso Energy, Jérémy Zmuda, a expliqué que l’inauguration de cette usine, est « l'aboutissement d'un travail acharné, parti d'une réflexion menée sur la possible contribution du secteur privé à la transformation industrielle et artisanale du Burkina Faso ». 


Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les habitants de Dabou ont ils profité d'un contexte de tension pour régler leur comptes?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir est il trop permissif avec les casseurs?
 
4051
Oui
74%  
 
1287
Non
24%  
 
121
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement