Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Non  renouvellement d'un agrément aux prestataires de Sûreté par l'ANAC, plus de 1000 emplois menacés à l'aéroport ?
 

Côte d'Ivoire : Non renouvellement d'un agrément aux prestataires de Sûreté par l'ANAC, plus de 1000 emplois menacés à l'aéroport ?

 
 
 
 4642 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 23 septembre 2020 - 09:47

Le DG de l’ANAC Sinaly Silué et le courrier du Ministre Amadou Koné 


Plus de 1000 emplois son menacés à au service public d’Assistance en escale à l’aéroport international Félix Houphouët Boigny d’Abidjan.


Selon une correspondance du Ministre des Transports, Amadou Koné, a adressé au Directeur General de l’Autorité Nationale de l’Aviation Civile de Côte d’Ivoire (ANAC) , en date du 08 septembre 2020, il rappelle à M. Sinaly Silue, que après les échanges entre ses services et sa structure, il a indiqué qu’il notifierait aux prestataires de Sûreté, « le non renouvellement de leur agrément » délivré par « ses soins. »


« Je vous invite à informer : Lesdits prestataires de Sûreté qu’à compter du 30 Septembre 2020 leurs agréments prendront effectivement fin sans possibilité pour vous de les renouveler : - Les compagnies aériennes, à l’exclusion de la compagnie nationale Air Côte d’Ivoire, de se rapprocher de la société NAS Ivoire SA pour négocier les conditions et modalités du contrôle documentaire de leurs passagers », peut-on lire dans le courrier du Ministre Amadou Koné consulté par KOACI.


 

Le courrier

Cliquez pour agrandir l'image  
 


C’est par convention de délégation de service public du Service Public d’Assistance en escale à l’aéroport international Félix Houphouët Boigny d’Abidjan conclue le 16 janvier 2015 entre l’Etat de Côte d’Ivoire et la Société NAS Ivoire SA et approuvée par décret No 2015-72 du 04 février 2015, l’exclusivité de l’activité de contrôle documentaire ( Profiling) a été accordée à cette société, informe la tutelle.


Pour les employés par cette décision, il s'agit de la mise en chômage de millier de travailleurs dans la sûreté aéroportuaire en Côte d'Ivoire après le 30 septembre 2020.


« En effet, le ministre du transport décide de ne plus accorder d'agrément aux sociétés de sûretés qui assurent le contrôle documentaire (profiling) des compagnies aériennes à l'aéroport international Félix Houphouët Boigny d'Abidjan, parce qu'il aurait attribué à la seule société Nationale Aviation Services (NAS) cette exclusivité. Du coup, cette décision notifiée par l'Autorité Nationale de l'Aviation Civile (ANAC) le 18 sept 2020 aux sociétés de sûreté sans réunion préalable sera appliquée à la date butoire. Nous signalons que, chaque compagnie aérienne a le droit de travailler avec une société privée de sûreté autre que celle proposée par le pays hôte selon les textes de l'OACI (Organisation Internationale de l'Aviation Civile) », expliquent pour leur part les concernés.


L'ANAC a pour fonction d'assurer pour le compte de l'Etat les missions de réglementation, de contrôle, de surveillance, de sûreté aéroportuaire, de sécurité de l'aviation, de médecine aéronautique et de coordination en matière de transport aérien.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Non renouvellement d'un agrément aux prestataires de Sûreté par l'ANAC, plus de 1000 emplois menacés à l'aéroport ?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain au plus vite ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas retrouvé, selon vous Mabri Toikeuse jouit-il d'aide du système ?
 
2140
Oui
49%  
 
2113
Non
48%  
 
142
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement