Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Présidentielle, Ouattara, justifie le « recalement » de Mabri et Amon Tanoh par le Conseil constitutionnel
 

Côte d'Ivoire : Présidentielle, Ouattara, justifie le « recalement » de Mabri et Amon Tanoh par le Conseil constitutionnel

 
 
 
 11153 Vues
 
  9 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 28 septembre 2020 - 08:12

Mabri Toikeusse, président de l'UDPCI et Marcel Amon Tanoh, ancien ministre des Affaires étrangères, tous les deux candidats à l’élections présidentielles du 31 octobre 2020 ont été recalé le 14 septembre dernier par Conseil constitutionnel parce qu'ils n'ont pas réuni le nombre de parrainage exigé par la Constitution ivoirienne.


Hier à l'issue de sa visite d'État dans la Marahoué, le Chef de l'Etat ivoirien a tenté de justifier le verdict donné par les « sages ». Alassane Ouattara a affirmé que ces deux transfuges du RHDP ne pouvaient pas obtenir le parrainage requis parce que son parti a recueilli plus d'un million.


« C'est vrai, certains candidats se plaignent qu'ils n'ont pas été retenus. Mais nous, nous avons recueilli plus d'un million de parrainages. Alors si les gens vont mettre le nom de personnes qui ont déjà parrainé Alassane Ouattara. J'ai été le premier à déposer mon dossier. Quand certains voient leurs parrainages être annulés, il ne reste plus rien. Parce qu'ils viennent de mon parti. Où est ce qu'ils vont trouver des électeurs en dehors du Rhdp. Donc ce travail a été fait de manière rigoureuse », s'est justifié, Ouattara.


Il a indiqué que certains se plaignent du parrainage, alors que c'est à l'unanimité que les partis politiques traditionnels RHDP, PDCI-RDAFPI et les autres ont demandé le parrainage pour éviter la multiplication des candidatures.


 

Le chef de l'Etat ivoirien a dénoncé le fait que certains gens mettent en doute la crédibilité des institutions alors que tous les partis politiques ont travaillé pour les mettre en place.


«C'est dommage que des gens mettent en doute la crédibilité de nos institutions. Alors que nous avons tous travaillé à mettre en place ces institutions. Que ce soit la constitution, la CEI, le code électoral. Et ce sont des propositions qui ont été envoyées ensuite à l'Assemblée nationale. Où certains partis comme le PDCI-RDA, le FPI sont représentés », a-t-il expliqué.


Ouattara a enfin martelé que quand on vote une loi, même si on n'est pas d'accord, on la respecte et «ne comprends pas tout ça ». 


«Ils doivent avoir des arrières pensées. On fait des lois, ça demande un dialogue politique. L'Assemblée nationale a adopté la constitution, la Cei, le code électoral. Tout ça est mis en oeuvre par le conseil constitutionnel avant que je ne sois président. La Cei qui a été améliorée depuis que je suis là et maintenant, on dit qu'il y a problème », a conclu, Ouattara.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  9 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Présidentielle, Ouattara, justifie le « recalement » de Mabri et Amon Tanoh par le Conseil constitutionnel
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
Président ne vous inquiétez pas c'est juste que certain ne savent plus comment prendre le sujet , bilan inattaquable, programme inattaquable un parti en ordre de bataille!!! mabri et tanoh on vu les signature on vous a blagué les gens vous ont blagué lol !!!president encore une fois vous êtes le 1er à aller saluer les habitant de cette région le gouros oublieront pas ainsi que les nombreuse population la bas , eh oui au lieu de sortir des discourt grégaire des gens ferai mieux de battre campagne apres c'est pour venir pleurer quand y'aura 1 coup ko
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
dis aton PR DRAMANE de repasser son PhD....il est devenu un "rigolo " chef d'état dans la sous région avec le "satan" d'Alpha Condé
 
 il y a 2 mois
SRIKABLA
On voit toujours le dos du nageur. Vous Mentez comme vous Respirez. Ne prenez pas pour des ''con-biologique ' des intelligents Ivoiriens anti-Dramane. Un KKB est-il mieux politiquement connu, populaire, côté ..... que les Mabri, Mamadou Coul, Gatien Konan, Amon Tanoh.....????
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Lom
L'ancienne liste électorale qui a servi compte plus de 6 millions d'électeurs. Il reste encore plus de 5 millions. En plus les regions du nord acquises à sa cause ne dépassent pas 10. Il reste encore plus 20 régions et deux districts. Encore il faut 1% de parrainage dans ces régions. Donc ils ont rempli ces critères, c'est évident. La verité est qu'ils ont été éliminés par calculs politiciens. Ces candidats pèsent dans leur région et sur l'échiquier national. KKB qui a eu 3% lors de l'election sans enjeu de 2015 a pu avoir 1% dans 17 régions au moins? Soyons serieux. KKB ne peut avoir ce parrainage. Il a été retenu pour rôgner les voix du pdci. Mais ce n'est pas cela le problème. Reformez la CEI, le C.C pour les rendre crédibles et neutres. Tout cela peut se faire en 10 jours. Et allons aux élections
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Donc l ensemble des militants ou la grande majorite des militants de l UDPCI sont au Rhdp? Ayant deja parraine le president pour la plupart ils ont commis un acte reprehensible par la loi en parrainant d autres, s il se trouvent que leurs noms ont ete rajoutes sans leurs consentement alors encore plus grave il faut poursuivre ceux qui l ont fait. Mr le president cet acte doit il reste impuni vous qui dites que lorsqu une loi est votee meme si on ne la comprend pas il faut l appliquer? Notre CEI refuse de nous fournir les noms de ces dizaines de milliers de personnes dont les noms sont associes au double parrainage en nous parlant d elegance, comme si on leur demandait d etre elegant.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
ils refusent de nous apporter ses preuves parcequ'ils ont toujours menti. Un régime dictatorial traine toujours des casseroles et des crimes
 
 il y a 2 mois
Gougnon
Le plus rigolo, c'est que dramane himself donne raison ici à Chris Yapi qui avait déjà mis à nu ce plan connecté par le RHPD pour éliminer des candidats. De deux j'aimerais bien qu'on m'explique ou kkb a eu ses millions lui le sans emploi et ses parrainages lui l'indépendant. Et force est de constater, contrairement aux mensonges de dramane, que le parrainage n'a été mis en place par lui pour éliminer les indépendants car kkb est passé à travers les mailles, n'est-ce-pas????.
 
 il y a 2 mois
Peace101
Des observateurs le savaient déjà. Amon ne peut que berner les cancrrs bleus et consorts. En effet, le double parrainage est de la tricherie. Bien sûr que tout double parainnage doit être annulé... Pauvre Amon... Toi amon qui était dans les pontes du pouvoir jusqu'il y'a deux ou trois mois, il est pathétique de sa part de venir se jouer a la victime...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Par ailleurs, pourquoi le PR doit-il perdre son temps à s'expliquer. Qu'il parle de son projet pour le bonheur des Ivoiriens pour les 5 années à venir. Ça c'est le boulot du CC. Ceux qui veulent des explications complémentaires n'ont qu'à y aller... Simple... C'est disponible... Chaque rejet est bel et bien motivé. Je ne suis qu'un simple observateur... On avance...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain au plus vite ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas retrouvé, selon vous Mabri Toikeuse jouit-il d'aide du système ?
 
2140
Oui
49%  
 
2113
Non
48%  
 
142
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement