Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : A 4 jours du vote présidentiel, le NDI dénonce les réseaux sociaux de haine
 

Côte d'Ivoire : A 4 jours du vote présidentiel, le NDI dénonce les réseaux sociaux de haine

 
 
 
 7741 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 27 octobre 2020 - 17:29

NDI sur des élections apaisées au Pays ce mardi à Cocody (Ph KOACI)


À quatre (4) jours de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire l’espoir d’un dialogue entre pouvoir et opposition pour créer la décrispation devient incertain, les positions se radicalisent.  


Cette situation est au constat, accentuée par la montée en puissance de la désinformation sur les réseaux sociaux. 


Le National Democratic Institute (NDI) a organisé ce mardi 27 octobre à Cocody le 6è forum sur l’impact de la désinformation couplé de la semaine mondiale de l’éducation aux médias sur le thème "comment faire face à la désinfodémie en période électorale?"  


L’objectif de ce forum est de contribuer à réduire l’impact de la désinformation en ligne en période électorale sur les individus et la société. 


 

Les objectifs spécifiques étaient entre autres de présenter le rapport de monitoring de l’OIDH sur la désinformation en ligne, dresser l’état des lieux de la désinformation en période électorale en Côte d’Ivoire.  


Dans son allocution M. Kevin Adomayakpor, le directeur résident de NDI a exhorté les populations à ne pas véhiculer les fausses informations qui sont de nature à entraver la cohésion sociale. 


«Beaucoup d’acteurs utilisent les réseaux sociaux pour distiller des informations qui sapent la cohésion sociale avec parfois des discours de haine. Dans le cas de la Côte d’Ivoire il est très important pour les acteurs de la société civile de faire une revue régulière de tout ce qui se passe afin d’alerter l’opinion nationale et internationale. », a-t-il déclaré.


Pour M. Aké Mel, secrétaire général de l’OIDH, ce forum permettra de trouver une thérapie contre la désinformation.


Quant à M. Coulibaly Ibrahim, directeur général de l’Observatoire de la Solidarité et de la Cohésion Sociale il s’est inquiété de l’utilisation faite des réseaux sociaux. 


 

«La désinformation en ligne prend de plus en plus d’ampleur surtout en période électorale elle sert à manipuler l’opinion, les partisans, les sympathisants et les adversaires, elle crée un environnement de tension. », s’est-il désolé. 


Notons que ce forum a réunis autour de la même table des responsables de la société civile, des responsables des médias, des blogueurs, des membres des partis politiques, des structures internationales.


Jean Chresus


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : A 4 jours du vote présidentiel, le NDI dénonce les réseaux sociaux de haine
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Insupportable67
La desinformation ne prend pas de l'ampleur sur les reseaux sociaux seulement. Meme les medias d'etat font souvent de la desinformation.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
couly
C'est pour tout ça que notre seule boussole est koaci.com. C'est le seul journal qui donne l'info juste même si ça peut déranger les uns ou les autres.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
k
oui heureusement qu'ils sont là sinon on serait à la merci de tous les intoxicateurs. La rigueur de ce média est formidable. Jamais démenti.
 
 il y a 3 ans
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter