Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après les violences électorales, SOS pour le village de Téhiri Gagnoa
 

Côte d'Ivoire : Après les violences électorales, SOS pour le village de Téhiri Gagnoa

 
 
 
 3367 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 25 novembre 2020 - 14:12

Le village de Téhiri après les violences électorales 


Plus d’une vingtaine de jours après les élections et les violences électorales qui s’en sont suivies dans certaines localités le constat est triste.


C’est le cas de localité de Téhiri dans le département de Gagnoa, région du Gôh (Centre-Ouest) où des affrontements intercommunautaires ont fait cinq morts et une trentaine de blessés.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

En plus des pertes en vie humaine, d’importants dégâts matériels sont constatés aujourd’hui dans le village qui n’existerait plus que de nom.


Des maisons, écoles, engin et autres ont été détruits et incendiés par des individus non identifiés.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Selon nos informations, ce sont plus de 90 % des habitants qui seraient aujourd’hui sans abris. Les populations demandent de l’aide auprès des bonnes volontés pour la reconstruction de leur village.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après les violences électorales, SOS pour le village de Téhiri Gagnoa
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
mais demandez au president du CNT qui est tranquillement assis chez lui a boire du vin et manger 6 fois par jours.vous vous avez tout perdu et la vie continue quand on parle les gens ecoute pas les cyberactiviste et autres assis en occident vont meme âs vous dire merci a la fin du film c'est ado comme tjrs qui viendra vous sauver on regarde
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Jamais personne ne sort vainqueurs de la violence comme nous le martélons toujours. Maintenant, où sont les cadres sauvages bétés de cette région qui ont encouragé ces violences ? Allez reconstruire et aider... Pinheads...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
tomas
Quand tu parle on dit tu es ceci, tu es cela. Aujourd'hui qui pleure ? Les gens sont assis tranquille en Europe et ils vous intoxique et vous vous entretuez .c'est dommage. On vous dit désobéissance civile, boycott actif c'est pas bon la population mais vous êtes derrière les hommes politiques qui ne font que nous sacrifier inutilement.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
tomas
Même un mot de soutien ne viendra de Soro et ses amis. Aujourd'hui tout le monde parle de libération des leaders de l'opposition. Avez vous entendu quelqu un de l'opposition demander le point des dégâts matériels. Bedié n'a t il pas rendu hommage spécial au mort de daoukro. Et pourtant les morts étaient dans les villes où il y a eu empêchement de vote. Oui Soro, Affi, mabri vous ont déjà oublié
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au taux de létalité de 0,55% ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pour ou contre la vaccination COVID-19 ?
 
2084
Pour
38%  
 
3240
Contre
60%  
 
102
Sans avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement