Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bangolo, elle décède après avoir été battue par les coépouses d'un individu, tension entre les deux villages
 

Côte d'Ivoire : Bangolo, elle décède après avoir été battue par les coépouses d'un individu, tension entre les deux villages

 
 
 
 15364 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 28 novembre 2020 - 18:03

rue de Bangolo


Les funérailles en Afrique et plus précisément dans certaines sociétés ivoiriennes sont des lieux où certaines personnes trouvent nécessaire de tromper leur mari ou épouse.


Sauf que ce risque est souvent périlleux pour des personnes qui ont souvent le malheur de tomber sur des épouses jalouses.


En effet, à Bangolo, plus précisément dans le village de Duékpé, une dame s'est fait corriger par les deux épouses de Jean, habitant du village qui a profité des funérailles dans le village voisin de Gloplou-Zibiao pour faire montre de ses talents de grand séducteur.


Jeannette, a eu le malheur de tomber dans les griffes du charmeur Jean, malheureusement marié à deux femmes.

Cette nuit-là, profitant des instants de funérailles dans le village de Goplou-Zibiao, l'individu va à la suite des stratagèmes de drague attirer dans ses griffes la pauvre Jeannette.


Après avoir réussi son plan, ce dernier va disparaître dans la nuit avec sa nouvelle conquête sans se rendre compte qu'il avait été suivi dans ses gestes par ses deux concubines.


 

Jean et Jeannette vont donc disparaître des funérailles pour se retrouver dans la chambre d'un cousin pour une partie de jambes en l'air.


Un envol vers le septième ciel qui sera vite interrompu par des deux épouses qui avaient suivi dans les moindre détails les gestes de leur époux.


Alors que Jean ne pouvait pas s'imaginer qu'il allait être surpris par ses deux épouses, ces dernières vont défoncer la porte et passer à tabac la pauvre Jeannette.


L'époux qui avait déjà pris la tangente laissant la pauvre Jeannette, défigurée dans les mains de ses deux concubines, va quelques jours après aller se fondre dans les excuses dans le village de cette dernière, promettant à la famille de Jeannette qu'il allait prendre en charge les frais hospitaliers.


 

Sauf qu'après cette malheureuse affaire qui s'est passée le dimanche 22 novembre 2020, Jeannette va succomber ses blessures.


Une situation qui va créer une tension entre les villages de Goplou-Zibiao et Duékpé. Les parents de Jeannette accusant Jean d'être à la base de la mort de leur fille étaient donc prêts à en découvre avec leurs frères du village voisin, et ce, malgré l'intervention des autorités coutumières.


Jean Chrésus 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bangolo, elle décède après avoir été battue par les coépouses d'un individu, tension entre les deux villages
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Tu as deux femmes et tu vas chercher encore à faire une partie de jambes en l'air avec une autre et pire à des funérailles. Eh, c'est pas vrai..? Mais, je dis oh, yé dis, tes deux femmes-là n'ont pas ce machin-là ou quoi ? Ah, les hommes ! 99 pourcent sont comme le chien koudou gbagba...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement