Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Paul Biya poursuit sa séquence séduction pour les fêtes de fin d'année 2020
 

Cameroun : Paul Biya poursuit sa séquence séduction pour les fêtes de fin d'année 2020

 
 
 
 3145 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 31 décembre 2020 - 08:10

(Ph)

Le président camerounais a signé mercredi 30 décembre 2020 un décret portant harmonisation de l’âge de départ à la retraite des fonctionnaires et agents de l’Etat relevant du code du travail. Une semaine plus tôt, le chef d’Etat camerounais signait un texte déterminant les modalités d’exercice du « Public Independent Conciliator », auprès des régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest. Les deux textes étaient longtemps attendus.


A partir du 1er janvier 2021, le départ à la retraite des fonctionnaires camerounais et agents de l’Etat régis par le code du travail est harmonisé à 60 ans pour les catégories A et B. Et, à 55 ans pour les catégories C et D.


« J’ai signé ce jour un décret portant harmonisation de l’âge de départ à la retraite dans la fonction publique. 60 ans pour les agents des catégories A et B; 55 ans pour les catégories C et D », s’est réjoui le président sur Twitter.


Cette mesure était attendue depuis longtemps par les fonctionnaires camerounais et agents publics régis par le Code du travail. 


 

Public Independent Conciliator



Une semaine avant, le leader camerounais signait un décret déterminant les modalités d'exercice des fonctions du « Public Independent Conciliator » auprès des Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, une des recommandations phares du Grand Dialogue National (GDN) qui s’est tenu du 30 septembre au 4 octobre 2019 à Yaoundé.

Nommé par le président de la République pour un mandat de six ans non renouvelable, sur proposition concertée du représentant de l’Etat et du président du conseil exécutif, cette instance a pour mission de régler les différends entre les usagers et l’administration régionale et communale.

Missions

Selon l’article 4 du décret, l’instance est chargée d’examiner et régler à l'amiable les litiges entre les usagers et les administrations régionales et communales; défendre et protéger les droits et libertés en ce qui concerne la relation entre les citoyens et la région ou ses conseils ; concevoir et mettre en œuvre des mesures pour prévenir et combattre la discrimination directe ou indirecte pouvant affecter les utilisateurs des services régionaux ou communaux;

Il devra également veiller à ce que les personnes qui servent dans l'administration régionale ou communale respectent leurs obligations déontologiques; Mener toute enquête sur le fonctionnement des services publics régionaux et communaux, à la demande de 5 (cinq) parlementaires ou de 5 (cinq) conseillers régionaux;

Et de, préparer un rapport sur le fonctionnement des services régionaux et communaux.



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Paul Biya poursuit sa séquence séduction pour les fêtes de fin d'année 2020
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale des nominations au COCAN, le ministre des sports a-t-il agi avec l'assentiment du président Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Cité dans l'enquête internationale Pandora papers, coup dur pour Patr...
 
3112
Oui
48%  
 
3114
Non
48%  
 
219
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement