Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : COVID-19, pas de « deuxième vague » et inquiétudes sur un vaccin qui arrivera en retard
 

Côte d'Ivoire : COVID-19, pas de « deuxième vague » et inquiétudes sur un vaccin qui arrivera en retard

 
 
 
 4677 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 21 janvier 2021 - 08:52

En attendant les décisions du Conseil national de sécurité (CNS) face à l'évolution de la pandémie à coronavirus, anecdotique et sans réel danger en Côte d'Ivoire au regard des statistiques depuis bientôt un an, contrairement aux allégations, aucune "reprise" voire "deuxième vague", en mimétisme dialectique avec des Pays comme la France, n'est observée.


À la date du 20 janvier 2021, depuis le 11 mars dernier la Côte d'Ivoire dénombre seulement 1588 cas actifs de COVID-19 et 142 décès (0,56% de taux de létalité).


Au constat, la maladie qui sévit ailleurs principalement dans les Pays du nord aux populations vieillissantes, ne trouve pas un terreau favorable en Côte d'Ivoire et dans la sous région, peut être en raison d'une population jeune, du climat et des défenses immunitaires.


Ceux qui sont détectés positifs dans un processus de test de plus en plus décriés, sont soit vite guéris où soit n'ont aucun symptôme, comme l'attestent la majorité des médecins interrogés.


Néanmoins, relativement au processus d'acquisition et de disponibilité des vaccins COVID-19 pour l'organisation d'une campagne de vaccination en Côte d'Ivoire, le Gouvernement s'est engagé à offrir aux populations des vaccins COVID-19, dès le premier trimestre 2021, qu'ils soient gratuits ou payants.


 

A cet effet, alors que la majorité de l'opinion est contre cette vaccinatation jugée précoce et, de fait, dangereuse, quand on sait qu'il faut en général 10 ans pour attester de la fiabilité d'un vaccin, l'Agence Ivoirienne de Régulation Pharmaceutique (AIRP) a, elle, pour des raisons à cette heure ignorées, autorisé les vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna.


L'autorisation des vaccins AstraZeneca de la Grande-Bretagne, Sinopharm de la Chine et Sputnik V de la Russie, est attendue pour cette semaine.


Les premières livraisons du vaccin Pfizer, environ 100 000 doses, initialement prévues pour la fin janvier 2021, sont reportées à la mi-février compte tenu des retards dans la mise à disposition des vaccins.


 

Toutefois, le Conseil maintient le calendrier prévu pour la campagne de vaccination et a instruit le Ministre chargé de la Santé et l'ensemble des Ministres concernés à l'effet de poursuivre les préparatifs du dispositif de la campagne.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : COVID-19, pas de « deuxième vague » et inquiétudes sur un vaccin qui arrivera en retard
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
Pourquoi parler tous les jours de cette maladie que personne ne craint car elle ne nous tue pas, pire, elle ne nous fatigue meme pas quand on l'a, vraiment ça sent la magouille du systeme à force de vouloir genre forcer sur cette affaire de corona, y'a tant d'autres priorités tirées de réalités ivoiriennes qui ne jouissent d'aucune attention
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
franchement, on peut pas tirer un trait définitivement sur cette affaire de corona et passer à autre chose hein? Ou alors y'a trop de business autour et ils veulent forcer?
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LICOUL2000
Par ailleurs comme on aime copier la France, il ne peut pas y avoir de deuxième vague car y'en a meme pas une une première si ce n'est mentale lol
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Pouaaaaahhhh... En tant qu'observateur, il faut souligner que cet article est tendancieux plein de fake news... La population de l'inde ar exemple n'est pas vieillissante. Ni celle du Brésil où le virus a fait ravages. Pour dire que ça nartive pas qu'aux populations du nord. La population de l'Afrique du Sud n'est pas vieillissante. Comment des personnes dites intellectuelles et toujours les mêmes peuvent-elles s'opposer aux actions préventives d'un gouvernement responsable pour justement Éviter qu'on ne finisse comme les pays ravagés... Pauvres Africains... Ce sont de vraies sorcières...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
je vois pas ce qui dérange les gens faut arreter les complots on fait du preventif, les taux de positif on augmentés pendant les fetes de noel pour le moment l'etat ne confine pas , ca empeche qlq un de mettre un cache nez dans un transport en commun , est ce que demander de pas serrer les mains, mettre un cache nez c'est un complot arretez ca .....tous les pays sont sur le qui vivent en afrique on devrait plutôt chercher pourquoi ca se developpe pas autant pour vendre la solution au lieu de chanter alerte complot c'est fatigant elevons un peu le debat !!! le sida se soigne maintenant doit on avoir des rapports non protéger a tout va avec des inconnu réfléchissez un peu quand meme quand vous postez
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement